Manque du lait sur le marché national: nouvelle annonce du gouvernement    Officiel: les enseignants contractuels obtiennent gain de cause    Covid-19 au Maroc: le bilan de ce jeudi 6 octobre    Marrakech : Ouverture de la 4ème édition de la Conférence Internationale sur la Mobilité Durable et la conférence annuelle de l'IRF    Coopération migratoire : L'UE souligne « l'engagement fort » du Maroc    Casablanca : Halte aux charrettes à traction animale !    Sahara : la réponse cinglante de Samir Addahre au représentant de l'Algérie à l'UNESCO    Standard&Poor's plus optimiste que la Banque Centrale    La chaine CNews mise à nu après l'annulation d'une émission consacrée au leader du MAK, Ferhat Mehenni    Classement FIFA : Le Maroc se hisse au 22ème rang mondial    Futsal : premier entrainement des Lions de l'Atlas avant leur match contre le Brésil    Le Conseil de gouvernement approuve un projet de décret déterminant l'organisation du ministère de la justice    Mohamed Mehdi Bensaid à l'AG de la FAAPA: «Une nouvelle Afrique se dessine»    [Vidéo] Alger: tentative de suicide d'un policier    Maroc : Les contrôleurs aériens convoqués par le gouvernement après leur annonce de grève    À Alger, un policier harcelé par sa hiérarchie tente de se suicider    Botola: découvrez le programme de la 5ème journée    Championnat arabe de cyclisme sur piste (1ère journée) : Le Maroc remporte trois médailles, dont deux en or    La Charte de l'investissement adoptée en commission à la Chambre des représentants    Mondial. Paris Saint-Germain est qatari, Paris boycotte le Qatar    Ciments du Maroc : Le résultat net consolidé en recul de 17,8% au S1-2022    Sahara : l'Algérie invitée à assumer ses positions    Le chanteur « Sy Mehdi » répond à ses détracteurs (VIDEO)    Ligue des champions: PSG, Manchester, Real...tous les résultats de la 3e journée (VIDEO)    Mondial de football pour amputés: le Maroc écrase l'Argentine et file en quarts (VIDEO)    Le capitaine Ibrahim Traoré officiellement nouveau président du Burkina Faso    Transformation et fabrication du cannabis au Maroc : les premières autorisations délivrées    Symposium de l'eau à Casablanca: Focus sur l'efficacité et la sécurité hydriques au Maroc (VIDEO)    Annie Ernaux remporte le prix Nobel de littérature 2022    Quand la numismatique nous raconte l'Histoire !    Décès de 66 d'enfants en Gambie: l'OMS ouvre une enquête concernant 4 sirops contre la toux    Fès : Enquête judiciaire contre un policier accusé d'attentat à la pudeur sur une mineure    Mondial féminin U17 : Le Maroc s'incline face à son homologue chilienne en match amical    L'OPEP+ réduit considérablement la production de pétrole    Sécurité : Une délégation de l'OTAN s'est rendue au Maroc    Mondial Amputées : Maroc – Turquie en 1/4. Pour suivre le match    Exposition « Regard à travers l'art» : Une invitation à l'observation et à la révélation    Une 3ème édition à l'espace Toro et pour tous les goûts    250 cavaliers au 16ème Festival de tbourida à Inezgane    Cacao. La Côte d'Ivoire maintient son leadership    Ghana. Une nouvelle stratégie pour le tourisme    Rabat, Casablanca, Marrakech, Tanger...des températures assez douces ce jeudi    Forum mondial de l'Alliance des civilisations à Fès. Moratinos exprime ses remerciements au Roi Mohammed VI    Khaled Nezzar. Le grand comploteur contre le Maroc serait agonisant    Santé : 1,7 MMDH pour la mise à niveau et l'équipement de CHU    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce jeudi 6 octobre 2022    Mathafi : lancement du programme d'initiation à l'art    Le Maroc et la France appelés à préserver leur relation et à la projeter face aux nouveaux défis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La vaccination et la vigilance, meilleurs alliés contre la hausse du Covid-19
Publié dans Maroc Diplomatique le 28 - 05 - 2022

La vaccination et la vigilance sont les meilleurs alliés, aujourd'hui et demain, contre la hausse légère de nouveaux cas du Covid-19 que le Maroc a enregistrés ces derniers jours, a affirmé samedi le chercheur en politiques et systèmes de santé, Dr Tayeb Himdi.
« Le Maroc connaît ces derniers jours une légère hausse de nouveau cas de COVID 19, sans grand impact sur les cas graves et les décès certes, mais qui doit nous interpeller pour faire le sursaut nécessaire pour rompre les chaînes de transmission du virus et le freiner », a indiqué l'expert.
On vient de dépasser la barre des 200 cas quotidiens, et les 3% comme taux de positivité. Les chiffres sont épidémiologiquement modestes mais témoignent d'un éventuel début de hausse des indicateurs de fréquence. Les indicateurs de gravité (cas graves et décès) restent rassurants, la réanimation occupée à 0.3%.
Selon lui, cette hausse peut être attribuée à au moins quatre grandes raisons. D'abord le relâchement général de la population par rapport aux gestes barrières. A chaque allègement, le message est perçu par erreur comme fin de la pandémie et disparition du virus.
Dans le sillage des déplacements de l'après-Ramadan et les rassemblements familiaux, le sous variant BA2 qui a pris le dessus de BA1, et qui est plus transmissible, a accéléré les infections COVID là où il a passé dans le monde. Les ré-infections par BA2 sont plus nombreuses.
La quatrième raison tient au fait que l'immunité acquise par les anciennes infections ou par la vaccination -surtout incomplète- s'érode avec le temps. Si cette immunité post-maladie ou post-vaccinale persiste et renforce l'immunité populationnelle contre les formes graves, elle est de moins en moins efficace contre les infections et les ré-infections.
M. Hamdi a fait observer que si cette immunité populationnelle au Maroc protège le système de santé contre les menaces de pression, le risque individuel reste néanmoins menaçant, surtout pour les personnes vulnérables parmi les plus de 60 ans ou celles présentant des maladies chroniques (diabète, hypertension artérielle, obésité ...).
En l'absence de vaccination complète y compris la dose booster, les personnes appartenant à ce groupe risquent toujours de faire des formes graves de Covid-19, a-t-il signalé, estimant que ces cas graves ne vont pas perturber les hôpitaux, encore moins la vie sociale, mais seront signalés quotidiennement et de plus en plus avec l'accélération de la propagation du virus.
Autant dire, selon lui, que la protection est désormais une responsabilité individuelle que chacun doit assumer pour soi-même et pour les vulnérables de son propre entourage.
Les espaces fermés, non aérés, et les grands rassemblements étant les lieux les plus risqués, il a recommandé d'aérer les espaces clos, de les éviter, de s'y masquer, d'y passer le minimum de temps, de gérer soigneusement les rassemblements et d'observer les mesures barrières lors de ces activités, pour les vulnérables essentiellement.
L'Afrique du sud a entamé sa cinquième vague depuis quelques semaines à cause de l'insuffisance vaccinale (moins de 30% de la population), de la saison hivernale, et des nouveaux sous variants BA.4 et BA.5 beaucoup plus transmissibles que BA.2. Au Portugal une sixième vague est en cours à cause du variant BA.5 devenu majoritaire en quelques semaines.
Au Maroc la saison hivernale apportera son lot de recrudescence des infections virales y compris de Covid-19, et certainement, ces nouveaux sous variants, non encore présents sur le sol national, finiront par se greffer sur le tableau de l'épidémie.
Une recrudescence hivernale accélérée par ces sous variants est à prévoir, mais surtout à prévenir en se vaccinant et en restant vigilant.
« Deux Marocains sur trois sont doublement vaccinés, c'est une bonne couverture vaccinale, mais qui reste à renforcer, et surtout les personnes à risque (60 ans et plus, maladies chroniques...) sont à appelés à se vacciner et à se booster, c'est une urgence, c'est une priorité, c'est un gage de plus de liberté sociale dans la quiétude et la sérénité, pour une saison estivale et une rentrée sans trop de risque », a-t-il souligné.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.