Présidentielles au Brésil: Bolsonaro confiant, Lula appelle à la paix    Covid-19/Maroc : 3.195 PCR réalisés en 24H    Casablanca / L'Boulevard : Des débordements entachent la joie des festivaliers    Mondial-2022: le Maroc et le Qatar annoncent un accord portant sur la sécurité de l'événement    Les liens historiques entre le Maroc et le Pérou ne peuvent être altérés par des positions volatiles    Skhirate-Témara : 700 bénéficiaires d'une caravane médicale    Mondial de football pour amputés : Le Maroc s'incline face au Brésil    Larache / Festival équestre : Les cavaliers des tribus Jbalas consacrent un patrimoine ancestral    L'Boulevard envers et contre tout !    Migrants : quatre morts et vingt-neuf disparus au large des Canaries    le ministère des Affaires étrangères met une cellule de suivi et des numéros de téléphone à la disposition de la communauté marocaine    Prévisions météorologiques pour le lundi 03 octobre 2022    Conférence autour du livre «Tifawin» de Khadija Rchouk    Vidéo : Quand Tarab Ambassadors fête comme il se doit la fête d'Al Mawlid    Insolite : Le prince moulay Hicham pousse la chansonnette dans la rue    Rabat vibre au rythme du jazz    Guelmim : Journée d'étude sur la problématique de la gestion des ressources hydriques dans la région    Migrants clandestins : les familles des disparus haussent le ton    Burkina Faso: Le chef de l'ONU condamne « toute tentative » de prise de pouvoir par la force    Burkina Faso: sous fond de rivalité entre la Russie et la France    L'armée ukrainienne reprendra d'autres villes du Donbass « dans la semaine à venir », affirme Zelensky    Le Maroc en quête des drones chinois "Wing Loong II"    Le FACDI, un incubateur pour le développement de la coopération Sud-Sud    La Libye s'oppose au projet de gazoduc transsaharien porté par l'Algérie    Liquidité bancaire: le besoin à 77,5 MMDH au T2-2022 (BAM)    Le Maroc compte présenter sa candidature    Marc Lasry, le Marocain copropriétaire de la franchise NBA des Bucks veut racheter l'Inter Milan    Quelle culture voulons-nous ?    Israël : une cellule locale de l'Etat islamique démantelée    Falsification de visas : Arrestation d'une vingtaine de membres d'un réseau criminel    «Crise cardiaque.... Chaque minute vaut une vie»    Le FNUAP salue les progrès du Maroc    Sommeil : Astuces pour se rendormir vite après un réveil en pleine nuit    L'Ambassade du Maroc met en place une cellule de suivi    Nigeria : l'ARM participe à la 2ème conférence du Réseau des gouvernements infranationaux d'Afrique    Le Maroc au CPS de l'UA: Une consécration de la confiance dont jouit le Royaume    Un témoignage du Bâtonnier Abdelaziz BENZAKOUR    Mohamed Joudar succède à Sajid à la tête de l'UC    Signature d'un Mémorandum d'Entente entre l'ARM et le Forum des Gouverneurs du Nigéria    Renouvellement du Conseil national de la presse : le torchon brûle entre la Fenajic et le gouvernement    SM le Roi félicite le Prince héritier d'Arabie Saoudite    Semaine dans le rouge pour la Bourse de Casablanca    Le ministère ne se chargera plus des équivalences des diplômes obtenus à l'étranger    Prêt-à-porter. Camaieu Maroc dans la tourmente    Clôture en apothéose à Dakhla de "Prince Héritier Moulay El Hassan Kitesurfing World Cup 2022"    Programme des principaux matchs du dimanche 2 octobre    L'Ambassade du Maroc met en place une cellule de suivi de la situation au Burkina Faso    CHAN-2022 (tirage): Le Maroc hérite du Soudan, Madagascar et Ghana    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Des prix stables
Publié dans MarocHebdo le 08 - 05 - 2014

6,6 millions d'ovins pour le sacrifice de l'Aïd Al Adha
Des prix stables
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
La disponibilité en ovins est suffisante.
L'offre en animaux d'abattage est suffisante pour couvrir la demande pour le sacrifice de l'Aïd Al Adha. Elle est estimée à 6,6 millions d'ovins, précise la direction de l'élevage.
Pour la fête du sacrifice, qui tombe cette année vers le 11 janvier 2006, la demande en animaux d'abattage est évaluée à 4,9 millions de têtes, dont 4,5 millions d'ovins et 400.000 caprins. L'année dernière, elle avait été estimée à 5 millions de têtes.
Comme à l'accoutumée, c'est la demande en ovins mâles qui prédomine. Elle représente cette année environ 85% du total des ovins, soit 4,3 millions de moutons contre 2,3 millions de brebis.
Quoique la disponibilité en ovins est suffisante pour satisfaire la demande, la qualité d'engraissement des animaux offerts serait moindre que celle de l'année dernière. Cela est dû à la faiblesse des disponibilités fourragères du printemps et de l'été de la campagne agricole précédente et des prix élevés des principaux aliments concentrés.
Quant à l'état sanitaire des animaux, il est bon dans l'ensemble des régions du Maroc, assure le ministère de l'Agriculture.
Entre 1998 et 2005, la demande enregistre un accroissement moyen annuel de 1% avec toutefois une baisse de l'ordre de 3% entre 2004 et 2005.
La majorité des animaux sur le marché proviendrait des naissances de la campagne 2004-2005. Cette année encore, l'Aïd Al Adha coïncide avec la période d'agnelage, qui se concentre entre septembre et décembre.
Les prix des animaux destinés au sacrifice sont déterminés par la loi de l'offre et de la demande et varient selon la qualité, la race, l'âge et le niveau d'engraissement. A noter que les prix enregistrés lors des deux années précédentes ont varié entre une fourchette de 30 à 40 Dh le Kg.
Les prix de cette année ne devraient pas connaître de variations par rapport à ceux de l'année dernière.
Mais il n'est pas exclu que ces prix changent avec la pluviométrie et l'approche du jour de l'Aïd.
Selon la direction de l'Elevage, le chiffre d'affaires que va générer ce commerce est estimé entre 6 et 7 milliards de DH. Il serait en grande partie transféré en milieu rural.
Ces ressources devraient permettre aux éleveurs d'améliorer leur trésorerie pour faire face aux dépenses des autres activités agricoles. De plus, elles contribueront à dynamiser les activités économiques dans le monde rural.
Retour