Prix à la consommation : L'inflation grimpe à 5,9% en avril 2022    Le Directeur Général de l'ONEE reçoit l'Ambassadrice de Suède au Maroc    Transfert : Mbappé entre le marteau et l'enclume, décision dimanche à 11h00 sur la chaîne Téléfoot Endirect    Compteur Coronavirus : 153 nouveaux cas, plus de 6,36 millions de personnes ont reçu trois doses du vaccin    Insertion des détenus extrémistes : les autorités pénitentiaires détaillent leur nouvelle approche    Terrorisme : Washington retire cinq groupes étrangers de sa liste noire, dont l'ETA    Les U17 s'inclinent    Paris : Spectacle solidaire de D'jal le 29 mai au profit de l'association keepSmiling    Rehhou : La loi relative à la liberté des prix et de la concurrence vise à protéger l'investisseur et le consommateur    Affaire de Younes Blal : ATIM saisit le juge populaire pour confirmer le caractère raciste du meurtre    Vidéo. Sofac rend hommage à l'athlète Aziz Yachou, arrivé 3e au Marathon des Sables    France: Voici la composition du nouveau gouvernement    Pays-Bas : Les partis contre un projet européen sur la migration régulière depuis le Maghreb    La politique « zéro COVID dynamique » : un choix correspondant aux réalités chinoises    WhatsApp révèle un nouveau service pour les propriétaires d'entreprise    Plages sans plastique. La    Al Qods : Une passe d'arme en perspective au Caire entre le Maroc et l'Algérie    Décès de l'acteur égyptien Samir Sabry à l'âge de 85 ans    La Russie compte créer de nouvelles bases militaires en réplique à l'élargissement de l'Otan    Maroc-AFD : les programmes de coopération ont dépassé les objectifs soit plus de 2 Mds d'euros    Quand un journaliste de la BBC dénonce le non-respect du RGPD au Maroc    Casablanca: l'essentiel des projets adoptés par le conseil communal    Un eurodéputé espagnol s'inquiète du « problème croissant » de l'immigration clandestine d'origine algérienne    Secousse tellurique ce vendredi dans une province du Maroc    Festival de Cannes: Manal Benchlikha foule le tapis rouge (PHOTOS)    Saad Lamjarred entre dans le Guinness des Records ! (PHOTO)    Djamel Kehal Medjdoub dans la pétaudière du renseignement extérieur algérien    L'icône de Jil Jilala, Hajja Sakina Safadi, n'est plus    Transfert : Mbappé mettra fin au suspense sur son avenir avec le PSG ce week-end (médias)    Finale de la Coupe de la CAF : 1,25 million de dollars au vainqueur, 700 000 dollars au '' malheureux '' finaliste !    Jumelage réactivé entre les institutions judiciaires au Maroc et en Belgique    Tamendawt Taqvaylit. La république kabyle avance    Monkeypox, une maladie virale pas encore inquiétante pour le Maroc, assure un expert    Le temps qu'il fera ce vendredi 20 mai 2022    L'ONMT clôt le «Light Tour» à New York    Maroc : La Cour constitutionnelle invalide l'élection de quatre députés d'Al Hoceima    Appel public à l'épargne: L'AMMC rappelle les nouvelles règles de gouvernance    Belgique : Tarik Tissoudali remporte le Soulier d'Ebène    La RS Berkane décidée à rééditer l'exploit de 2020    Gnaoua Festival Tour dévoile sa programmation    Madrid : Présentation du 26e Festival de Fès des musiques sacrées du monde    Migration : Antony Blinken considère que le pacte de Marrakech servira de base à une approche commune    Justice: nouveaux rebondissements dans l'affaire Omar Raddad    Nouveau protocole sanitaire pour entrer au Maroc : qu'en pensent les opérateurs ?    Industrie : Le Maroc, un des pays les plus compétitifs au monde    La culture, un outil de développement durable    Le projet de loi n° 66.19 sur le droit d'auteur adopté à la Chambre des conseillers    Espagne : Le Sénat rejette une proposition de Vox réclamant des sanctions contre le Maroc et l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le maroc parmi les pays les moins préparés pour faire face aux pandémies
Publié dans MarocHebdo le 10 - 12 - 2021

Le Royaume ne dispose pas d'outils et de moyens suffisants pour faire face efficacement aux pandémies, dont le nouveau coronavirus. Un clignotant rouge à prendre en considération dans le cadre de la stratégie de santé actuelle.
Quoiqu'il a réussi à juguler l'impact de la pandémie du coronavirus depuis son apparition, le Royaume reste mal préparé pour faire face aux pandémies. Ce constat atterrant a été relevé par l'indice de sécurité sanitaire mondiale pour l'année 2021, publié mercredi 9 décembre 2021.
Il en ressort que le Maroc fait partie des pays les moins préparés à faire face aux épidémies, y compris celle du nouveau coronavirus émergent (Covid-19). Le Maroc est ainsi classé au 108e rang mondial sur 195 pays, avec un total de 33,6 points sur 100. Il perd deux places par rapport au classement de l'année dernière. Dans le détail, le Royaume arrive à la 86e place mondiale par rapport à la prévention de l'émergence ou du déclenchement de pathogènes (29,3 points) et à la 86e place (30,8 pts) en rapport avec un système de santé solide et capable de traiter les malades et protéger les agents de santé.
Le pays est aussi 110e pour la détection précoce et signalement des épidémies de préoccupation internationale possible, 115e pour le sous-indice de réponse rapide et atténuation de la propagation d'une épidémie, 169e pour les engagements pour améliorer les capacités nationales, les plans de financement pour combler les lacunes et le respect des normes mondiales et 110e pour l'environnement à risque global et vulnérabilité du pays aux menaces biologiques.
Cette deuxième édition de l'indice a été réalisée, entre autres, par l'université de Johns Hopkins et John Hopkins Center for Health Security de la Bloomberg School of Public Health ainsi que le magazine The Economist. Les auteurs du rapport ont choisi pour établir le classement les critères de la prévention, de la détection, du signalement rapide, de la riposte, des systèmes de santé, du respect des normes internationales et l'environnement de risque dans chacun des 195 pays ayant fait l'objet de ce rapport.
Prévoir une riposte
Au niveau mondial, les Etats-Unis d'Amérique arrivent en tête avec un score de 75,9. Suivis de l'Australie à la deuxième place, la Finlande (3e), le Canada (4e), la Thaïlande (5e), la Slovénie (6e), la Grande-Bretagne (7e), l'Allemagne (8e), la Corée du Sud (9e), la Suède (10e). En bas du classement, on retrouve la Syrie à la 192e place, suivie de la Corée du Nord, du Yémen et de la Somalie.
L'écrasante majorité des pays qui ont une capacité faible pour répondre à une crise sanitaire sont situés en Afrique. Par rapport à nombre de critères de l'indice mondial de sécurité sanitaire, le Maroc n'arrive pas en tête du classement des pays africains mais il devance au moins ses voisins maghrébins. La position actuelle du Maroc devra être perçue comme un clignotant rouge à prendre en considération dans le cadre de la stratégie de santé actuelle afin de prévoir une riposte beaucoup plus organisée face à de nouvelles menaces sanitaires.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.