Changement de modèle ?    Driss Lachguar : La grâce Royale est hautement noble et humaine    Ouverture vendredi de la deuxième session de la Chambre des représentants    Le Covid-19 fait chuter la demande et les prix de l'huile à l'échelle mondiale    Intensification des opérations de contrôle des prix et de la qualité des produits alimentaires dans la province d'Al Haouz    Le Premier secrétaire à la Fondation Fkih Titouani    « Les Casques bleus ne sont pas le remède, mais ils tiennent une place dans la lutte contre le Covid-19 »    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles    City n'aura pas recours au chômage partiel    Youssef El Arabi : Le plus important est de rester à la maison pour empêcher la transmission du virus    Journée internationale du sport : TIBU Maroc annonce plusieurs actions    Les médecins privés de Marrakech appelés à prêter main forte à ceux du public    La guerre des masques a bel et bien lieu    Le pain farci de ma mère ! Il n'y a pas mieux pour tromper le confinement    La culture, un besoin vital en temps de crise    Quand le poème se fait consolation au temps du coronavirus    Confiné en famille, Michel Drucker se rend utile    Coronavirus : 973 infractions en matière des prix et de qualité des produits alimentaires relevées du 1er mars au 5 avril    Le Maroc humaniste!    Ramédistes et salariés affiliés à la CNSS – Attijariwafa bank : Les démarches à suivre pour bénéficier des aides financières    Depuis la déclaration de l'état d'urgence sanitaire : 8.612 personnes arrêtées et soumises aux enquêtes judiciaires    Société Générale Maroc : Un résultat net consolidé en hausse de 8,44% en 2019    EST-WAC : le TAS rendra son verdict le 29 mai    Le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire de la LDC    Les agents de propreté: nos protecteurs jetés en pâture    Coronavirus : la France devrait connaître en 2020 sa plus forte récession depuis 1945    Un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives    Les masques distribués en épicerie et en grande surface au prix de 0,8 DH l'unité    BAD: «Ce n'est pas le moment de la distanciation budgétaire»    Coronavirus : mobilisation des représentations consulaires du Maroc en France    Abdelkader Retnani : «Les éditeurs sont en confinement total, soit à l'arrêt à 80% du secteur»    Elisabeth II appelle à la résilience: «Nous vaincrons»    Quelle leçon nous apprend l'Histoire!    «La lecture, mon échappatoire!»    Algérie : un journaliste condamné à 8 mois de prison pour « contrebande »    Football : Les clubs marocains dans le flou total    Post-coronavirus : les professionnels du BTP se penchent sur l'élaboration d'un plan de relance    Les sept consignes de Benchaâboun    Réunion, lundi, du conseil de gouvernement    Covid-19 : 92 nouveaux cas confirmés au Maroc, 1.113 au total    Midelt : un député pjdiste roule sans assurance et viole l'état d'urgence sanitaire    Assistance aux familles de nos compatriotes décédés en France et en Belgique    Grâce Royale au profit de 5.654 détenus    «La crise provoquée par la pandémie apporte un désaveu cinglant aux apôtres du Capital»    Les séries du ramadan à l'arrêt à cause du coronavirus    Le musicien marocain avait contracté le Covid-19 : Décès à Paris de Marcel Botbol    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Réaction d'El Othmani après le maintien de l'heure d'été
Publié dans MarocHebdo le 29 - 10 - 2018

Le gouvernement "suit attentivement les avis des citoyens" concernant la décision stipulant le maintien de l'heure légale en vigueur actuellement au Maroc (GMT+1) de façon permanente, a indiqué, lundi à Rabat, le Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, affirmant que le gouvernement "est conscient des effets de cette décision".
Dans une déclaration à la MAP, M. El Otmani a reconnu que cette décision, adoptée vendredi par le Conseil de gouvernement, a "accusé quelque retard qui a suscité un certain embarras et plusieurs réactions".
Revenant sur les raisons ayant motivé le maintien de l'heure d'été, M. El Otmani a rappelé que "cette décision est liée à la consommation d'énergie" et à "la sécurité énergétique".
"Il faut que l'approvisionnement en électricité soit continu toute la journée et tout au long de l'année. Or, en été, il y a ce qu'on appelle un pic de consommation électrique qui pose des risques (…) et qui peut mener parfois à des coupures d'électricité", a-t-il fait observer.
"Pour éviter que cela ne se produise, on a recours à l'heure d'été afin d'alléger la pression (..) comme le montrent les statistiques", a ajouté M. El Otmani, notant qu"‘au cours des trois dernières années, on a constaté une hausse régulière de la consommation d'énergie".
Par ailleurs, "les gens ont exprimé leur mécontentement par rapport au changement d'heure quatre fois par ans, ce qui cause beaucoup de confusion", a-t-il rappelé, soulignant que "bien entendu, l'évaluation se poursuivra tout au long de la prochaine étape".
Ainsi, l'application de l'horaire GMT+1 sera assouplie par des mesures d'accompagnement. Dans ce cadre, M. El Otmani a annoncé plusieurs mesures d'accompagnement pour éviter des désagréments aux citoyens, citant, à cet égard, l'adoption de nouveaux horaires dans l'ensemble des établissements scolaires publics et privés.
"Les premiers impactés sont les enfants qui partent à l'école tôt le matin (…). Désormais, les horaires des écoles commencent à 09h00", a-t-il dit.
Ainsi, le Chef du gouvernement a fait savoir que le ministre de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a été chargé d'appeler, dès, aujourd'hui, lundi, à des réunions avec les associations nationales des parents d'élèves et les syndicats représentant les fonctionnaires et enseignants de l'éducation nationale.
M. El Otmani, a, d'autre part, annoncé que le gouvernement se penche aussi sur d'autres mesures d'accompagnement concernant les horaires dans les administrations publiques et autres, ajoutant qu'un dialogue sera ouvert avec les différents partenaires et qu'une décision sera prise à ce sujet prochainement.
Parmi les autres interrogations des citoyens, a relevé le Chef du gouvernement, celles relatives au mois sacré du Ramadan. En ce sens, M. El Otmani a expliqué que le gouvernement a la possibilité de modifier l'heure pour ce mois afin que les fidèles puissent accomplir les rites de ce mois béni dans des conditions favorables.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.