Violents affrontements entre manifestants et miliciens du Polisario devant le bagne d'Errachid    Les humanitaires espagnols en effroi devant le détournement des aides destinées aux camps de Tindouf    Le Bureau politique réitère son appel à tous les militants de rester unis autour de leur parti    La capitale des alizés prépare sa relance post-confinement    La culture en détresse    Les différentes pistes du CMC pour relancer l'économie nationale    La CAF accélère le décaissement de l'aide financière destinée aux Associations membres    Achraf Hakimi de nouveau buteur    Pr Abderrahmane Machraoui : Les mesures prises par les autorités marocaines ont été prudentes, sages et exemplaires    Arrestations pour violation de l'état d'urgence sanitaire à Essaouira    De la drogue saisie par les FAR près du mur de protection    Christo, l'artiste «emballeur» n'est plus    Article 1062726    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    Echanges extérieurs: Tout baisse, sauf l'alimentaire    Les Etats-Unis s'embrasent    France: C'est l'heure de la reprise économique    Lettre à l'éditeur de The Lancet    Salé: Les derniers malades de Covid-19 quittent l'hôpital    Hyperpuissance    La démocratie locale…reportée    Moto GP: le Grand Prix du Japon annulé    Ronaldo: «Messi est bien sûr le numéro 1»!    Un fidèle en amitié et en militantisme    Mendyl, direction Bordeaux?    Covid-19 : Voici les nouvelles règles à respecter pour reprendre l'avion !    L'Amérique et ses démons    Turquie-Grèce: Bruits de bottes à la frontière…    Assurance: le groupe Holmarcom opère la fusion de ses deux filiales    Coronavirus : le ministère de la Santé lance l'application «Wiqaytna »    Coronavirus : la CNT tire la sonnette d'alarme    Maroc Telecom lance sa solution de paiement mobile    Coronavirus : 12 nouveaux cas, 7.819 au total, lundi 1 juin à 10h    Trump met fin au partenariat des Etats-Unis avec l'OMS    Tanger: La plaque commémorative de la Rue Abderrahmane El Youssoufi saccagée    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Taïa: «Le Covid-19 a créé une misère plus mortelle que le virus»    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    Ursula von der Leyen dit "Shukran" au Maroc    Epidémies... Ces romanciers qui ont tout vu !    Le gouvernement à l'écoute des syndicats    Hong Kong: Le Parlement chinois adopte sa «loi sur la sécurité»…    Pillages et échauffourées aux Etats-Unis malgré des couvre-feux    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture…    La coupe du Trône, un cadeau d'adieu avant l'heure    Danielle Skalli tire sa révérence    À quoi sert la littérature en période de confinement?    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le président du parlement de la CEDEAO à Casablanca
Publié dans MarocHebdo le 18 - 01 - 2019

Casablanca a abrité mercredi 16 janvier 2019, une rencontre amicale rassemblant notamment Moustapha Cissé Lo, président du parlement de la CEDEAO, Alfredo Cristovao Gomes Lopes, ambassadeur, directeur général des affaires juridiques et consulaires au ministère des affaires étrangères de la Guinée Bissau, des consuls honoraires de certains pays africains, l'acteur associatif et citoyen d'honneur de la ville sénégalaise de Louga, Said Abdelkader El Figuigui et un petit groupe d'hommes d'affaires et d'intellectuels. C'est le président de la commune de Youssoufia dans la région de Safi, ancien président de la commune de Ain Chock à Casablanca, Said El Aroui qui a pris cette initiative.
La discussion a permis à M. Cissé Lo d'affirmer que pour lui le Maroc est déjà membre de la CEDEAO malgré la persistance de certaines résistances. Pour lui tout comme pour l'ambassadeur bissau-guinéen, il n'y a aucune raison pour la demande d'adhésion du Maroc à la CEDEAO n'aboutisse pas. Bien au contraire.
En plus du Parlement de la CEDEAO qui a déjà donné son accord à l'adhésion du Maroc, les participants à la rencontre de ce mercredi ont mis l'accent sur l'apport de la société civile. Comme l'a expliqué M. El Figuigui, la société civile africaine doit jouer un rôle essentiel dans la concrétisation de la demande marocaine et au-delà dans le développement de la coopération interafricaine. C'est grâce à l'action de la société civile que les gouvernements seront amenés à aller davantage de l'avant.
M. El Aroui, ancien député, homme d'affaires et néanmoins militant pour l'intégration africaine s'est toujours dit prêt à prendre des initiatives pouvant aller dans le sens du rapprochement entre pays du même continent pour le bien de tous…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.