Entretien téléphonique entre Bourita et son homologue mauritanien    Maroc-Israël-USA : Un nouvel « Ordre régional » se dessine    Coupe du monde de futsal : Le Maroc et le Portugal se neutralisent (3-3)    LDC de la CAF : Le Raja face LPRC Oilers du Liberia, le WAC défiera les Ghanéens de Hearts of Oak    Rico refuse d'affronter Badr Hari « s'il continue de perdre ses matchs »    Mesures restrictives : Azeddine Ibrahimi plaide pour l'allègement    Bourse: Les comptes de Lydec retrouvent des couleurs au premier semestre 2021    Tarik Kadiri de l'Istiqlal prend la tête du conseil communal de Berrechid    Participation au gouvernement. Le Conseil National de l'Istiqlal donne son feu vert    OCP et l'Ethiopie signent un accord de 3,7 milliards de dollars pour une usine d'engrais    Le réseau EF&F lance un concours international de projets innovants    Hapag-Lloyd s'implante au Maroc    Naoufal El Heziti élu président    Les produits agricoles et halieutiques marocains à la conquête du marché américains    La production laitière, fer de lance du développement régional    Mohamed Benhammou désigné président de la Fédération africaine de cybersécurité    Mort d'Abdelaziz Bouteflika : l'ultime humiliation du pouvoir algérien au président défunt    Succès complet pour la première mission privée de SpaceX    Migration : Washington actionne les charters des expulsions    La CDG adhère au programme    La haine dans l'âme...que Dieu lui pardonne!    L'Opinion : L'Istiqlal, valeur sûre pour le prochain gouvernement    La sélection marocaine sacrée avec 5 médailles dont 3 en or    Angleterre : Liverpool passe devant, Manchester City cale    La Jeunesse sportive Salmi continue sur sa lancée!    Casablanca : L'Eglise de Saint John fin prête pour accueillir les fidèles    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 19 septembre 2021 à 16H00    Etudes en Chine: Plus de 500 dossiers de bourses remis à des jeunes marocains (FUSAAA)    Qui sabote l'école publique à Essaouira?    Un acte scandaleux qui ne doit plus se répéter    Le « relooking » de l'Education nationale à l'ère du Covid    Kénitra : soupçonnés de corruption et d'extorsion, des policiers renvoyés devant le tribunal    Festival de Fès de la culture soufie. Une 14ème édition à la fois en présentiel et en digital    L'IMA et la FNM renforcent leur partenariat par une nouvelle convention    Dionysos contre le Crucifié    Afrique du Sud : le nouveau maire de Johannesburg mort dans un accident de la route    Nouvelle secousse de magnitude 3,9 ressentie à Driouch    Le porte drapeau du Hip Hop psychédélique Marocain    Décès de Bouteflika : SM le Roi Mohammed VI fait part de ses condoléances et de sa compassion    Apiculture: une niche au chevet des petits exploitants    Hallyday, le blues d'une âme rock au Maroc    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 18 septembre 2021 à 16H00    La Juventus annonce des pertes de 210 millions d'euros    Exposition: horticulteur attentionné    Décès de l'ex-président algérien Abdelaziz Bouteflika à l'âge de 84 ans    Coupe du monde de futsal: le Maroc qualifié pour les huitièmes de finale    USA: un multimillionnaire reconnu coupable du meurtre de son amie    Archéologie : Découverte des plus anciens outils de confection de vêtements au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Destitution Union Salaf Sacré Ziane Conflit Décentralisation Virus Emigration Salon du livre


Fil Direct rassemblé par Abdellah Chankou
Destitution
Union Salaf
Sacré Ziane
Conflit
Décentralisation
Virus
Emigration
Salon du livre
Destitution
• Abdelmajid Bennis
Abdelmajid Bennis de l'UC (Union constitutionnelle)
n'est plus président de la commune de Sidi Moumen,
à Casablanca. Il a été destitué, mercredi 14 février, par décret
signé conjointement par le Premier ministre,
Abderrahmane Youssoufi, et le ministre de l'Intérieur
Ahmed Midaoui. Motif : les dépassements et les violations constatés dans la gestion des affaires de la commune, suite
aux audits réalisés, il y a quelques mois, par la mission
d'inspection du ministère de tutelle. L'acte de destitution
a été notifié à l'intéressé par le gouverneur de la préfecture
de Aïn Sebaâ. Aussitôt, l'intéressé s'est empressé de faire
intervenir certaines relations haut placées dans l'espoir de faire annuler la mesure prise à son encontre. En désespoir de cause,
M. Bennis s'est rabattu sur certains membres du conseil
communal. Objectif : favoriser l'élection à sa place
d'un de ses amis, histoire de camoufler sa gestion.
Abdelmajid Bennis, la quarantaine, se savait en sursis depuis
le départ l'ex-gouverneur de Aïn Sebaâ, Abdelaziz Laâfora.
Lors des dernières communales et législatives, Abdelmajid Bennis a réalisé le grand chlem électoral d'un seul coup, président du conseil municipal de Sidi Mouem, député de la même circonscription et chef du conseil préfectoral de Aïn Sebaâ. Abdelmajid Bennis conserve encore son mandat de parlementaire.
Vert la haut de la page
Union Salaf
Le ministère de l'Economie et des Finances a tranché dans l'Affaire de la société de crédit "Union Salaf", appartenant
au conseiller à la deuxième Chambre Abdeslam Slaoui.
En résiliant l'accord qui le liait à cette société de crédit aux
pratiques contestables, le département de Fathallah Oualalou
met ainsi fin au calvaire de nombreux fonctionnaires qui avaient tout bonnement été mis sur la paille après avoir contracté des crédits auprès de cette société. La suspension des prélèvements sur les salaires des concernés sera effective à partir du mois de mars prochain. La question du surendettement des fonctionnaires avait fait l'objet de plusieurs questions au Parlement.
Vert la haut de la page
Sacré Ziane
• Mohamed Ziane
Mohamed Ziane, l'ancien ministre des Droits de l'homme,
a choisi la ville de Nador pour lancer
sa nouvelle formation politique, le Parti marocain libéral (PML). Le congrès qui présidera à la naissance du parti aura lieu
le 27 avril 2001 dans la capitale du Rif. Le PML qui a réuni
ses cadres à Rabat, le samedi 10 février, compte s'implanter
dans sept régions privilégiées avec une attention particulière
pour le Nord-Est du pays comme on peut s'en douter.
Originaire du nord du pays, le bouillant Ziane
ne cache plus ses ambitions quant aux prochaines
échéances électorales. Celui qui a quitté l'UC, il y a quelques
années, et perdu aux dernières législatives est bien décidé
à marquer son retour sur la scène politique. Sacré Ziane.
Vert la haut de la page
Conflit
• Mahjoubi Aherdan
Le torchon brûle sérieusement entre le leader du Mouvement
national populaire (MNP) Mahjoubi Aherdan et un pan entier
de son Mouvement. Un groupe de députés et de conseillers se sont réunis récemment autour d'un dîner pour fustiger le vieux Amghar qui, à leurs yeux, tire de plus en plus le MNP vers le bas. On lui reproche de gérer le parti comme une affaire familiale et de ne pas le doter de structures dignes de ce nom.
Les contestaires ontdécidé dans un premier temps de faire
un travail en profondeur dans les provinces où est implanté le mouvement, dans la perspective des prochaines élections.
Vert la haut de la page
Décentralisation
• Yassine Mansouri
Dans le droit fil de sa nouvelle politique de décentralisation
initiée par son directeur général, Mohamed Yassine Mansouri,
la MAP (Maghreb Arab Presse) vient de prendre de nouveaux
locaux à Casablanca qui abritent une rédaction régionale.
Ce bureau est chargé dans un premier temps de couvrir l'actualité de la région casablancaise. Dans les deux années à venir,
ce bureau régional est appelé à prendre de l'importance
et sera animé par une trentaine de journalistes qui couvriront plusieurs secteurs de l'information, au-delà de l'actualité
de la capitale économique. Le directeur de l'ancien bureau
de l'agence de Casablana Mohamed Fennane va diriger
le bureau de Tunis.
Vert la haut de la page
Virus
Un virus informatique "Annakournikova", du nom de la joueuse de tennis russe, a fait son apparition lundi 12 février
et s'est rapidement propagé dans de nombreux ordinateurs,
y compris au Maroc par le biais du système
de courrier électronique, avec le risque d'engorger les serveurs informatiques. Le virus, qui semble provenir d'Europe, est lancé sur les e-mail. Il se présente sous forme d'un message électronique accompagné du fichier attaché "Annakournikova.jpg.vbs" laissant croire à l'utilisateur qu'une photo de la joueuse de tennis lui a été envoyé. "Annakournikova" risque d'engorger
les serveurs informatiques dans la mesure où il peut envoyer
automatiquement et indéfiniment des copies de son contenu à toute personne répertoriée dans le carnet d'adresses électronique. Après "I love you", c'est au tour de la belle Kournikova de faire des "tilte" les ordinateurs.
Vert la haut de la page
Emigration
Omar Azziman, ministre de la Justice, a annoncé mardi dernier
à Madrid que le Maroc 'rejette'' le recours aux mesures
d'expulsion des immigrés en situation irrégulière sauf
s'ils commettent des délits ou des infractions du genre en Espagne bien qu'il "accepte'' la mise en place d'initiatives
encourageant le retour volontaire des immigrés dans leur pays. M. Azziman a prôné la réciprocité entre les droits et les devoirs. Nonobstant leur situation, les Marocains résidant à l'étranger ''vivent dans des Etats de droit où ils ont des devoirs qu'ils
accomplissent parfaitement mais également des droits''.
d'un "statut inférieur à celui du reste des citoyens".
Ceci s'inscrit en porte-à-faux des droits de l'Homme et des
valeurs communes partagées par les deux pays. Le ministre
a demandé la régularisation de la situation de tous
les sans-papiers qui observent un sit-in dans neuf églises
à Barcelone et souligné les intenses efforts déployés par '
'toutes les forces de l'ordre marocaines'' dans la lutte contre
les flux migratoires irréguliers.
Vert la haut de la page
Salon du livre
Deux tables rondes marocaines seront animées
durant le salon du Livre qui se tient en mars prochain à Paris.
La première, animée par M'Hammed Bhiri, de TVM,
réunira, le 17 mars, Rita El Khayat,
Saïd Bahcher, Baha Trabelsi, Rajae Benchemsi
et Touria Oulehri, autour du thème de l'écriture féminine
au Maroc. La deuxième table ronde,
animée par Zakya Daoud, le 20 mars, réunira autour
de "La Mémoire" Abdellatif Laâbi, Jaouad Mdidech,
Christine Daure Serfaty, Abdelhak Serhane et Ahmed Marzouqi, Mohamed Berrada et Abdelkader Chaoui.
Vert la haut de la page