Maroc-Australie : un processus d'exploration de niches économiques enclenché ?    Elections du 8 septembre : Des parlementaires européens saluent les efforts du Maroc en matière de démocratie    Le Parlement Marocain à la tête de la Commission permanente de la paix et de la sécurité internationale de l'UIP    Ryad Mezzour: « Tous les ingrédients sont réunis pour la réussite du modèle congolais »    L'INDE, première étape du road show international "Morocco Now"    Crédit du Maroc: Forte hausse des bénéfices de la banque à fin septembre 2021    Contrôle de vie des bénéficiaires de pension : La CNSS dématérialise les procédures    Fermeture des frontières Maroc-France : Air France prête à renforcer son programme de vol    Doucement mais sûrement, le marché de l'immobilier au Maroc se redresse    Le renseignement, entre efficacité et légitimité : le Maroc, l'un des rares pays qui satisfait à cette union    Le Forum économique de Davos annule une réunion après des menaces de complotistes    Sénégal: Macky Sall veut restaurer le poste de Premier ministre, supprimé en 2019    Maroc-Israël : Les enjeux et non-dits d'un accord historique    Fermeture des comptes bancaires des mosquées : Le CFCM sort de son silence et dénonce l'arbitraire    CAF : La Supercoupe poussée jusqu'à février 2022    Mondial- Barrages africains : Tirage des matches le 26 janvier au Cameroun    Interception de 230 migrants d'Afrique subsaharienne à Laâyoune et Tarfaya    CAN 2021: la CAF met fin aux rumeurs d'une éventuelle délocalisation du tournoi    Le calendrier 2022 de la Diamond League dévoilé :Rabat accueille la 4ème étape    Interdiction d'accès au Maroc à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud    Compteur coronavirus : 154 nouveaux cas et 3 décès en 24H    OFI : « La violence faite aux femmes salit l'image du pays »    Covid-19 : Le nouveau variant, baptisé Omicron, classé préoccupant par l'OMS    Covid-19 : Interdiction d'accès au territoire marocain à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud (officiel)    La DGAPR n'intervient pas dans les concours de recrutement externes (Mise au point)    FIFM: qui sont les lauréats de la 4ème édition des Ateliers de l'Atlas?    Rabat: Remise de prix aux gagnants du concours «Je dessine mon Patrimoine»    "Khartoum Offside": Au Soudan, le football féminin, plus qu'une passion, un combat pour les droits    Israël vend au Maroc le système de missile multi-missions Barak 8    Covid-19 : Le Maroc en tête des pays africains ayant acquis plus 400 millions de doses de vaccin    Tunisie : près de 500 migrants secourus au large par la Marine    L'UE prévoit l'instauration d'un salaire minimum ''équitable''    Maroc/Inde : Appel au renforcement de la coopération en termes d'investissements bilatéraux    Prix Goncourt : une magnifique consécration à la littérature africaine    Le PSG battu mais qualifié, City, Real et Inter en 8es, Benzema buteur    BAD : 120 millions d'euros pour soutenir les entrepreneurs, les TPME et stimuler la relance    Covid-19 : Que sait-on sur le nouveau variant détecté en Afrique du Sud ?    Naufrage de migrants : Les Britanniques écartés de la réunion du 28 novembre    Rejet de 25 candidatures, dont celle de Saïf Al Islam Kadhafi    Protection sociale: le Conseil du gouvernement adopte un décret d'application relatif aux médecins    Le Maroc favori face au Danemark à Marrakech    «Fragments de vie» de Abdelatif Habib en vernissage à Rabat    Le processus de la création et le pouvoir des mots    «Juifs d'Orient, une histoire plurimillénaire»    L'Education requiert des réformes profondes et urgentes (M. Baitas)    Benny Gantz prie pour SM le Roi à la Synagogue « Talmud Torah » à Rabat    Mondial 2022 au Qatar : Les conditions désastreuses des travailleurs migrants    «Comme avant...» : Une exposition de Rero pour rouvrir l'espace d'art Montresso    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Moeurs : La petite Marocaine qui mouille les Bleus
Publié dans MarocHebdo le 23 - 04 - 2010

Abou Soufiane, d'origine marocaine, est le principal acteur d'une grosse affaire de proxénétisme qui fait vaciller le football français. Sa mascotte a pour nom Zahia Dehar, une compatriote aux atouts débordants.
Zahia Dehar posant dans un hôtel de luxe
à Dubai. 20.000 euros par mois.
On ne parle aujourd'hui que de lui. En France comme au Maroc. Abou, de son nom complet Abou Soufiane, d'origine marocaine, se trouve être le principal acteur et l'homme clé d'une grosse affaire de proxénétisme et de prostitution à grande échelle, qui fait vaciller le football français. Trois poids lourds de l'équipe de France sont impliqués dans ce scandale sexuel aux ramifications internationales. Au premier rang desquels on trouve l'attaquant Frank Ribéry, qui évolue aujourd'hui dans le Bayern de Munich; Sidney Govou, milieu de terrain de l'Olympique de Lyon; et Karim Benzema, attaquant du Real de Madrid. M. Ribéry et M. Govou ont été tous les deux auditionnés par la brigade de répression de proxénétisme (BRP), lundi 19 avril 2010, tandis que M. Benzema devrait l'être incessamment.
Une affaire de mœurs
On parle également d'un quatrième joueur, Hatem Ben Arfa, dont l'implication a été néanmoins démentie par son agent. L'affaire a démarré par un renseignement parvenu à la BRP en septembre 2009. Puis, le lundi 12 avril 2010, les enquêteurs de cette police spécialisée dans le traitement des affaires de mœurs font irruption dans le cabaret Zaman, qui fait office de café et de bar de nuit, situé au 49 rue de Ponthieu, dans le VIIIème arrondissement de Paris, en plein cœur des Champs Elysées.
Un endroit chic et branché où l'on peut admirer des boutiques prestigieuses comme Benetton ou le salon de coiffure et d'esthétique, spécialiste capillaire et de cosmétique, Kanellia. Dix-huit prostituées, jeunes et d'origine marocaine pour la plupart, ont été arrêtées et incarcérées.
En plus de quatre autres personnes, dont le propriétaire du cabaret, deux intermédiaires et ledit Abou Soufiane, considéré à juste titre comme le principal animateur du réseau. Ce trentenaire, natif de la banlieue de Lyon, fait aujourd'hui la une au rayon des faits divers des journaux français. Ancien candidat à la Nouvelle Star, une émission musicale de M6, destinée à faire la promotion des jeunes talents, ce flamboyant jeune homme, qui aime côtoyer les stars du football et du showbiz, est présenté par les policiers comme un intermédiaire du monde de la nuit au carnet d'adresses bien fourni. Malgré son échec à l'émission de M6, il finit par enregistrer un single “J'aime regarder les filles”, reprise d'un vieux tube des années 80 du chanteur Patrick Coutin. Une chanson qui n'a pas eu échos dans le monde de la musique française.
Proxénétisme de luxe
Devenu homme de télé, l'ambitieux Abou Soufiane monte à Paris pour animer sur La Locale, une chaîne de la TNT, une émission baptisée “Abou Show” dans laquelle il reçoit surtout des “people” de seconde zone. Mais c'est surtout dans la nuit parisienne, avec, semble-t-il, un autre job, qu'Abou s'est fait un nom.
Son QG? Le Zaman Café, un club spécialisé dans les “after”. C'est-à-dire les fins de nuit chaudes où beaucoup de filles qui fréquentent les lieux en profitent pour racoler. Abou les connaît toutes, celles du Zaman et bien d'autres encore. Placé sur écoute par la Brigade de répression du proxénétisme (BRP) depuis plusieurs mois, Abou est aujourd'hui accusé d'avoir alimenté de riches clients avec ces filles.
De jolies jeunes filles, le plus souvent d'origine marocaine et dont plusieurs sont mineures.
Mais, c'est Zahia Dehar, cette blonde marocaine élancée aux cheveux décolorés et au visage d'ange, devenue entre-temps majeure, qui aurait vendu ses charmes à Franck Ribéry, et aux trois autres joueurs. Du haut de ses 18 ans, après avoir abandonné ses études dans un collège de la banlieue parisienne, de castings ratés en tentatives de s'en sortir dans le monde de l'art, elle s'est finalement abandonné à celui de la prostitution, facile pour elle, puisqu'elle serait extrêmement belle. Aujourd'hui, cette jeune marocaine, au corps d'une sirène, fait trembler le monde du football français. Zahia Dehar, selon ses dires à la police, se prostitue depuis mars 2008. Elle gagne énormément d'argent. Soit l'équivalent de 20.000 euros par mois, à raison de 2.000 à 3.000 euros le câlin.
Les aveux de Zahia
Zahia Dehar -reconnaît avoir eu des relations sexuelles tarifées et payées avec Franck Ribéry, Sidney Govou et Karim Benzema. Les faits, tels que racontés par M. Ribéry à la police française, se seraient déroulés à Munich, au printemps 2009. A l'époque, elle n'était âgée que de 17 ans. Pour le rencontrer, elle aurait pris l'avion. Entendu par les policiers, la star du Bayern a confirmé avoir eu une relation sexuelle avec la prostituée, lui avoir payé le voyage et le séjour en Bavière.
Mais il a contesté lui avoir versé une somme de 2.000 euros. Il a assuré qu'il ignorait son âge réel. La jeune Marocaine a reconnu aussi avoir eu une relation sexuelle avec Karim Benzema courant 2008. A l'époque, elle n'était âgée que de 16 ans. Sidney Govou, lui, aurait passé une nuit avec elle en mars 2010; ce qui veut dire qu'elle était donc majeure.
Dans la loi française, le fait de solliciter des relations sexuelles à une mineure prostituée est passible de trois ans de prison ferme, et de 45.000 euros d'amende. Mais le délit est visiblement difficile à caractériser puisqu'il faut prouver que le client était conscient que la prostituée était mineure