Meeting Mohammed VI d'athlétisme: un plateau riche pour la 13è édition    Protection sociale: Environ 800.000 agriculteurs inscrits à la sécurité sociale    Espagne : Une vice-présidente de la Chambre basse du Parlement sur la liste des invités du Polisario    Service militaire 2022: Début au 7e CFA de la Marine Royale de l'opération de sélection et d'incorporation des appelés    Il y a 19 ans, des attentats terroristes frappaient Casablanca (VIDEO)    Météo Maroc: temps chaud sur l'extrême Sud ce mardi 17 mai    Casablanca: un jeune homme met tragiquement fin à ses jours à Sidi Moumen    Nouvelle consécration pour le designer marocain Hicham Lahlou    La lettre d'orientation d'Abdellatif Hammouchi pour le 66e anniversaire de la DGSN    France. Elisabeth Borne nommée à la tête du gouvernement    France: fin du masque dans les transports en commun    Botola: l'Union Touarga promu en première division !    « Les infirmières et infirmiers ont toujours été au cœur des réformes de notre système de santé »    Une délégation marocaine s'entretient avec le président de la Chambre des députés de la République Dominicaine    «Dialogue joyeux avec un mort»    «La rencontre», nouveau roman de Mamoun Lahbabi    Mehdi Qotbi : « une ode à l'histoire commune entre le Maroc et l'Espagne »    Photos. De nouvelles structures de police à Marrakech et à Al Hoceima    Le programme des Lions de l'Atlas en juin. Pas d'amical contre le Brésil    Manche : 113 migrants secourus en fin de semaine    La revue de presse du lundi 16 mai    Justice pénale : Le Maroc élu 1er vice-président de la 31è session de la CCPCJ    Kamala Harris conduit une délégation de haut niveau aux Emirats arabes unis    La Bourse de Casablanca débute la semaine en hausse    Oracle inaugure le premier Oracle Lab d'Afrique à l'UM6P de Benguerir    Covid-19: Le Maroc a enregistré 54 nouveaux cas et 01 décès en 24H    Promotion de l'allaitement maternel : Campagne nationale du 14 mai au 14 juin 2022    L'ONMT organise un light Tour à Paris, Londres et New York    Trois projets de décret au menu du prochain Conseil de gouvernement    Finale LdC au Maroc : Al-Ahly veut boycotter la finale et menace la CAF    Ligue1: Mbappé, meilleur joueur de la saison pour la 3è fois consécutive    Coupe de la CAF: revivez la remontada de la RS Berkane face au TP Mazembe (VIDEO)    Russie-OTAN : L'adhésion de la Finlande et de la Suède « va changer le monde »    Le Mali se retire de l'organisation régionale G5 Sahel    Pétrole : L'Arabie saoudite portera sa production à 13,4 millions de barils    Législatives libanaises : Le tandem chiite préserve ses sièges    Alfa Romeo Tonale. Objectif reconquête pour la marque italienne    Renault vend ses actifs en Russie à l'Etat russe    Rapport CNDH : 3.018 plaintes traitées en 2021    (Billet 700) – Non, Ssi Benkirane, un ancien chef de gouvernement ne devrait pas dire ça...    Maroc: Les transferts d'argent ont bondi de 40% en 2021    Aérien : l'ONDA table sur un taux de récupération de 75%    Vandalisme à Khouribga après le match Raja de Casablanca contre Rapide Oued Zem    «Green Card» à l'assaut des salles obscures dès le 18 mai    Fondation Ali Zaoua, 13 ans déjà !    Rabat rend hommage à feue Haja Hamdaouia    Souveraineté sanitaire : Comment le Maroc se prépare à la période Post-pandémie    Rabat, l'Afrique au cœur et scène culturelle mondiale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Photographie: Tanger et Marrakech au PhotoMed
Publié dans MarocHebdo le 11 - 03 - 2011

FESTIVAL. Deux grandes expositions sur Tanger et Marrakech seront au coeur de La première édition du Festival de la photographie méditerranéenne (Photomed), qui aura lieu du 27 mai au 19 juin 2011 à Sanary-sur-Mer, en France.
Deux artistes de renommée mondiale, Carolle Benitah et Alain Kantarjian, tenteront, dans un travail de mémoire, de mettre en valeur le patrimoine de Tanger et Marrakech. Déjà Alain Kantarjian, s'est mis depuis des années sur les traces d'Henri Matisse à Tanger où il a trouvé, dans le Grand Hôtel Villa de France, son inspiration, et matière à ses images les plus subtiles.
Photographe, vidéaste et sculpteur, ce natif de Beyrouth (41 ans) présente dans cette exposition un travail à la fois documentaire et poétique sur le mythique Grand Hôtel Villa de France à Tanger. Ce bâtiment bâti au XIXe siècle a été fréquenté par de nombreuses personnalités, dont Henri Matisse qui a peint, entre autres, en 1912, la baie de Tanger à partir de la chambre n° 35. A l'abandon depuis de longues années, cet hôtel est aujourd'hui en voie de réhabilitation.
A travers des photographies en couleur, Alain Kantarjian invitera le visiteur à une promenade insolite dans un lieu encore intact, mais déserté. Villes secrètes Comme l'écrit dans sa préface Gustave de Staël: ‘'La villa, en tant que résidence diplomatique, fut bâtie il y a 150 ans. Elle fut un havre d'où apprivoiser les alentours et une civilisation encore méconnue. Elle représentait la France et sa vision, d'où le nom de Grand Hôtel Villa de France au moment où elle devint une destination pour voyageurs''.
Qui oubliera que des intempéries tangéroises contraignirent le peintre Henri Matisse à rester dans sa chambre et à donner, à partir de sa fenêtre, une vision tout autre du monde? Une peinture aura su cadrer l'esprit d'un pays, donnant son futur à la désaffection de ce lieu. Ces vues témoignent des traces ultimes, elles restent, à l'instar du mouvement de déconstruction et de construction de toute vie, une illustration de l'universel. ‘'Rien n'aura eu lieu que le lieu'' écrivait Mallarmé. ‘' Sur un désoeuvrement, elles évoquent une beauté triste qu'une lumière diffuse éclaire.
Quant à Carolle Benitah, elle tentera dans son exposition de jeter une vue des plus originales sur les paysages et l'artisanat de Marrakech. Elle ne compte pas recopier la terre marrakchie, mais d'y ajouter ses propres idées, réflexions et expériences en suivant profondément ses secrets, sa richesse et son tempérament hospitalier.
L'ambition du festival : utiliser la photographie, langage universel par excellence, pour contribuer à promouvoir la diversité et la richesse des cultures méditerranéennes mais aussi rapprocher les peuples, faire émerger des intérêts communs et favoriser les échanges sur les enjeux de cette région du monde.