Sahara : José Manuel Albares réfute les élucubrations algériennes    Le parti Giorgia Meloni en tête des élections législatives en Italie    Maroc : Les militantes font leurs adieux à Aïcha Ech-Chenna, inhumée à Casablanca    À Casablanca, une foule hétéroclite pour un dernier hommage à Aïcha Ech-Channa    Transport routier : Soutien exceptionnel supplémentaire pour les professionnels du secteur    SAR le Prince Moulay Rachid préside à Témara le Grand Prix SM le Roi Mohammed VI du Concours de saut d'obstacles trois étoiles    Espagne : Des supporters pointés pour avoir entaché le match Maroc – Chili    EEAU-Allemagne: Accord pour la fourniture de GNL et de diesel sur 2 ans    L'Espagne répond à l'Algérie : Pas de changement de position sur le Sahara    Sahel: Un sursaut international s'impose face à la crise sécuritaire, selon le chef de l'ONU    Israël et le Maroc ou comment Alger façonne le « bon coupable » et la judéophobie sur le mensonge et la confusion    Tanjazz 2022: en images, la clôture de la 21e édition du festival    Vidéo. "Paroles d'Experts" avec Faïçal Tadlaoui de retour sur H24Info    Musique électronique: Dakhla vibre au rythme de « Into the Wild » de festival Oasis    Covid-19 au Maroc : 7 nouvelles infections et aucun décès ce dimanche    Compilation du meilleur de Benjamin Bouchouari avec les Verts    AG de l'ONU/Sahara: Le Bahreïn réaffirme sa position ferme en soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    Clôture des Concerts de Rabat : Samira Said, Fnaire, Lartiste et Salif Keita enflamment la scène de l'OLM    Un créateur marocain derrière l'habillement de la reine Maxima des Pays-Bas    Marrakech : Clôture en apothéose du Festival Gnaoua Show    Dakhla. 5200 ha irrigués par dessalement de l'eau de mer à attribuer aux jeunes et aux investisseurs privés    Coronavirus au Maroc: 7 contaminations enregistrées ce dimanche    L'égalité des genres, principe essentiel pour le progrès    Transport routier : soutien exceptionnel supplémentaire pour les professionnels du secteur    Casablanca / L'Boulevard : Deux décennies d'existence festive    Maroc – Sénégal : Pour suivre le match des Lions U23 d'Ammouta    Anass Salah-Eddine, l'oublié de la tanière : "Je progresse..."    Sahara marocain : Alger n'a plus les moyens de ses ambitions néocoloniales au Maghreb    Mission de haut niveau de la CEDEAO au Mali: Bamako décline la date du 27 septembre    Le premier vélo électrique « Made in Morocco » à l'assaut du marché national    Attijariwafa Bank consolide ses performances    L'Iran entre révolution et contre-révolution    Aïcha Ech-Chenna n'est plus    L'émotion du père de Brahim Saadoun, après son arrivée au Maroc (VIDEO)    La chimère algérienne s'estompe!    ONU-Guerre de l'Ukraine : La chine appelle à ne pas laisser le conflit "déborder"    Bourse de Casablanca : le résumé hebdomadaire (19 au 23 septembre)    CHU Ibn Sina: 1ère base de données électronique de l'hémophilie et des maladies hémorragiques    Aïcha Chenna, ange gardien des mères célibataires, est décédée    OCP améliore son CA de 72% au S1-2022    Botola: le Tunisien Mondher Kebaier nouvel entraineur du Raja de Casablanca    Laver Cup: l'Europe repasse devant grâce à Djokovic (VIDEO)    Ligue des nations: l'Espagne dominée par la Suisse, le Portugal en profite (VIDEO)    La région Marrakech-Safi et l'OCP scellent un partenariat pour booster le développement    Rabat, Casa, Tanger, Marrakech...Températures prévues ce dimanche 25 septembre    Saad Lamjarred partage des photos de son mariage    22ème FNF: « Zanka Contact » d'Ismaël El Iraki remporte le Grand prix    Prévisions météorologiques pour ce dimanche 25 septembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Polisario en quête d'une sortie honorable pour sa «guerre contre le Maroc»
Publié dans Yabiladi le 12 - 08 - 2022

Après avoir longtemps ignoré l'appel de l'Union africaine à renoncer à sa «guerre contre le Maroc», le Polisario tente d'infléchir sa position radicale. Le mouvement séparatiste annonce souscrire à l'appel «faire taire les armes en Afrique» lancé par l'UA.
Le 13 novembre 2020, le Polisario annonçait son retrait de l'accord du cessez-le-feu de 1991, justifiant sa reprise des armes contre le Maroc par l'intervention des Forces armées royales dans la zone tampon d'El Guerguerate. Après plus de vingt-mois, ponctués par la publication quotidienne de communiqués célébrant des opérations de bombardements des positions tenues par les FAR, le Polisario annonce son engagement à «coopérer afin de mettre en œuvre la résolution du sommet de l'Union africaine de faire taire les armes, qui a appelé les deux Etats membres de l'Union africaine à mener des négociations directes», indique jeudi soir le secrétariat général du Polisario dans un communiqué.
Pour rappel, le 6 décembre 2020 en Afrique du sud, l'organisation panafricaine avait tenu un sommet extraordinaire placé sous le thème de «Faire taire les armes» sur le continent. Lors de ce conclave, l'UA avait exprimé sa «profonde préoccupation face à l'escalade des tensions militaires survenue à El Guerguerate». Un appel longtemps ignoré par le Polisario, alors que le Maroc a toujours manifesté son respect de l'accord du cessez-le-feu de 1991, jugé caduque unilatéralement par le mouvement séparatiste.
Faire taire les critiques de la gestion de «la guerre contre le Maroc»
Cet infléchissement du Polisario intervient dans le sillage de la visite effectuée dans les camps de Tindouf, les 29 et 30 juillet, par le Commissaire de l'Union africaine aux Affaires politiques, à la Paix et à la Sécurité, le Nigérian Bankole Adeoye. Un déplacement qui sert d'alibi à la direction du Front pour justifier à l'opinion publique sahraouie l'évolution de la position officielle.
Mais sur le plan interne, cet infléchissement est la conséquence des critiques exprimées par de hauts cadres du mouvement séparatiste à la gestion de Brahim Ghali de la «guerre contre le Maroc». En juin dernier, Mohamed Ibrahim Biadillah, un des fondateurs du mouvement ayant dirigé les renseignements et l'armée, a mis en garde dans un article contre l'expansion des FAR dans les «territoires libérés». Une zone menacée, selon lui, de se transformer en «ceintures de sécurité» aux mains de l'armée marocaine. Un constat qui remet en question les victoires fictives célébrées dans les communiqués quotidiens du mouvement séparatiste.
Les critiques formulées par Biadillah sont, d'ailleurs, partagés par d'autres voix ouvertement opposées à la ligne politique de Brahim Ghali, tel le «Groupe de redressement révolutionnaire», créé en mai dernier, qui a condamné les conditions de la reprise des armes contre le Maroc, appelant à une évaluation de la «guerre».
Cependant, les pertes matériels et humaines subies par le Polisario rendent tout changement de cap délicat pour ses leaders. La fin du communiqué adopte d'ailleurs l'habituel ton guerrier, Brahim Ghali assurant que la lutte armée continuera en s'intensifiant.
Le Conseil de sécurité examinera en octobre prochain le dossier du Sahara occidental. A cette occasion, une nouvelle résolution sera adoptée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.