Manque du lait sur le marché national: nouvelle annonce du gouvernement    Officiel: les enseignants contractuels obtiennent gain de cause    Covid-19 au Maroc: le bilan de ce jeudi 6 octobre    Marrakech : Ouverture de la 4ème édition de la Conférence Internationale sur la Mobilité Durable et la conférence annuelle de l'IRF    Coopération migratoire : L'UE souligne « l'engagement fort » du Maroc    Casablanca : Halte aux charrettes à traction animale !    Sahara : la réponse cinglante de Samir Addahre au représentant de l'Algérie à l'UNESCO    Standard&Poor's plus optimiste que la Banque Centrale    La chaine CNews mise à nu après l'annulation d'une émission consacrée au leader du MAK, Ferhat Mehenni    Classement FIFA : Le Maroc se hisse au 22ème rang mondial    Futsal : premier entrainement des Lions de l'Atlas avant leur match contre le Brésil    Le Conseil de gouvernement approuve un projet de décret déterminant l'organisation du ministère de la justice    Mohamed Mehdi Bensaid à l'AG de la FAAPA: «Une nouvelle Afrique se dessine»    [Vidéo] Alger: tentative de suicide d'un policier    Maroc : Les contrôleurs aériens convoqués par le gouvernement après leur annonce de grève    À Alger, un policier harcelé par sa hiérarchie tente de se suicider    Botola: découvrez le programme de la 5ème journée    Championnat arabe de cyclisme sur piste (1ère journée) : Le Maroc remporte trois médailles, dont deux en or    La Charte de l'investissement adoptée en commission à la Chambre des représentants    Mondial. Paris Saint-Germain est qatari, Paris boycotte le Qatar    Ciments du Maroc : Le résultat net consolidé en recul de 17,8% au S1-2022    Sahara : l'Algérie invitée à assumer ses positions    Le chanteur « Sy Mehdi » répond à ses détracteurs (VIDEO)    Ligue des champions: PSG, Manchester, Real...tous les résultats de la 3e journée (VIDEO)    Mondial de football pour amputés: le Maroc écrase l'Argentine et file en quarts (VIDEO)    Le capitaine Ibrahim Traoré officiellement nouveau président du Burkina Faso    Transformation et fabrication du cannabis au Maroc : les premières autorisations délivrées    Symposium de l'eau à Casablanca: Focus sur l'efficacité et la sécurité hydriques au Maroc (VIDEO)    Annie Ernaux remporte le prix Nobel de littérature 2022    Quand la numismatique nous raconte l'Histoire !    Décès de 66 d'enfants en Gambie: l'OMS ouvre une enquête concernant 4 sirops contre la toux    Fès : Enquête judiciaire contre un policier accusé d'attentat à la pudeur sur une mineure    Mondial féminin U17 : Le Maroc s'incline face à son homologue chilienne en match amical    L'OPEP+ réduit considérablement la production de pétrole    Sécurité : Une délégation de l'OTAN s'est rendue au Maroc    Mondial Amputées : Maroc – Turquie en 1/4. Pour suivre le match    Exposition « Regard à travers l'art» : Une invitation à l'observation et à la révélation    Une 3ème édition à l'espace Toro et pour tous les goûts    250 cavaliers au 16ème Festival de tbourida à Inezgane    Cacao. La Côte d'Ivoire maintient son leadership    Ghana. Une nouvelle stratégie pour le tourisme    Rabat, Casablanca, Marrakech, Tanger...des températures assez douces ce jeudi    Forum mondial de l'Alliance des civilisations à Fès. Moratinos exprime ses remerciements au Roi Mohammed VI    Khaled Nezzar. Le grand comploteur contre le Maroc serait agonisant    Santé : 1,7 MMDH pour la mise à niveau et l'équipement de CHU    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce jeudi 6 octobre 2022    Mathafi : lancement du programme d'initiation à l'art    Le Maroc et la France appelés à préserver leur relation et à la projeter face aux nouveaux défis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Transit 2013 : Une plainte pour entente sur les prix pour la traversée du détroit de Gibraltar ?
Publié dans Yabiladi le 26 - 06 - 2013

Rebelote pour les compagnies maritimes opérant sur le détroit de Gibraltar. La ville autonome de Ceuta a annoncé qu'elle pourrait déposer une plainte contre trois d'entre elles, auprès de la Commission nationale de la concurrence. Les autorités marocaines quant à elles, restent silencieuses comme les années précédentes.
Le porte parole du gouvernement de Ceuta, Guillermo Martinez (PP), a déclaré que la ville autonome compte déposer une plainte auprès de la Commission nationale de la concurrence (CNC) contre les trois compagnies maritimes opérant sur la ligne Ceuta-Algésiras : Acciona-Trasmediterranea, Balearia et FRS. En effet, selon Guillermo Martinez, «tout porte à croire» que trois compagnies «au moins» sont parvenus à un «accord tacite» pour mettre en oeuvre une hausse «disproportionnée» de leurs tarifs. S'adressant aux médias, également en tant que ministre en charge de l'Economie et des Finances de la ville autonome, il a expliqué qu'un dossier «juridique et administratif» avait été ouvert en appui de la plainte «pour une prétendue violation des droits de la concurrence.»
Des compagnies multi-récidivistes ?
«Il semble qu'il existe au moins un accord tacite entre les compagnies pour retirer toutes les offres (ndlr tarifaires) pour marquer le début de la saison estivale et le lancement de l'opération de franchissement du détroit (OPE)», a déclaré Martinez, qui a rappelé le «rejet catégorique» par le gouvernement dirigé par Juan Vivas «pour ce genre d'abus». Il s'est même montré plus précis en affirmant que les autorités locales ont détecté la hausse des prix des billets de bateau, qu'il a qualifié de «disproportionnée et injuste», juste avant la dernière fête locale, le jour de San Antonio, le 13 juin dernier.
Il est important de rappeler que ce n'est pas la première fois que des soupçons d'entente sur les prix pèsent sur les compagnies maritimes opérant sur la traversé du détroit de Gibraltar. Le gouvernement de Ceuta avait déjà signalé il y a cinq ans, en 2008, quatre sociétés qui exploitaient la ligne vers Algesiras et qui avaient simultanément augmenté leurs tarifs. Après plusieurs années d'enquêtes et de procédures, le CNC avait condamné 6 compagnies maritimes (dont la «presque défunte» Comarit) à 88,5 millions d'euros d'amende. Il avait été établi que pendant 9 ans, elles s'étaient entendues pour ne pas se faire concurrence.
Et le Maroc dans tout ça ?
Alors que la Commission national de la concurrence espagnole n'a pas hésité à poursuivre et à condamner à la plus forte amende une compagnie marocaine, la Comarit-Comanav (27,7 millions d'euros), l'Etat marocain n'a quant à lui, jamais entamé de réelles poursuites pour entente sur les prix. En 2009, le ministre des MRE de l'époque que nous avions interviewé avait tout simplement nié toute hausse des prix se contentant de citer le communiqué du comité central des armateurs marocains en guise de réponse. Il avait même tenu à souligner que les billets seraient mêmes en promotion pendant l'été. Evidement cette réponse que nous avions publiée in extenso, avait déchainé la colère des MRE. La condamnation du CNC a permis de mettre en relief la passivité totale des responsables marocains de l'époque.
Si récemment certains élus PJD ont pu s'émouvoir de la hausse tarifaire lors de la séance des questions orales de la chambre des représentants où ils avaient appelé le ministre des Transports, Aziz Rebbah, à trouver une solution, c'était surtout pour aider le pavillon marocain qui est en décrépitude. Aujourd'hui encore, personne ne semble s'orienter vers une enquête pour faire pression sur les compagnies et réguler les abus tarifaires.
Mais si les MRE ne peuvent pas vraiment compter sur un soutien appuyé de leurs élus au Maroc, la société civile tente de s'organiser. Ainsi, l'association espagnole Itran, regroupant des MRE a annoncé qu'elle surveillera le comportement des compagnies maritimes qui font la liaison Espagne-Maroc cet été. Elle sera en particulier vigilante sur les prix des billets, la qualité des navires et la flexibilité des compagnies, a-t-elle annoncé. On n'est jamais mieux servi que par soi-même.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.