Le roi Mohammed VI écrit au président du Paraguay    DGSN : 65 ans d'existence et d'abnégation    L'ECONOMIE, OTAGE D'UN VIRUS    Les célébrités marocaines rendent hommage à Hammadi Ammor (PHOTOS)    Soutien à la Palestine: le chanteur Ahmed Chaouki devient la risée de la Toile (PHOTOS)    Marrakech : « Kwayria », la plateforme de promotion des jeunes talents du ballon rond (Reportage)    La Sûreté nationale célèbre son 65e anniversaire    Décès de Hammadi Ammor: les confessions touchantes de son fils (VIDEO)    Ingérence Iranienne au Sahara: Téhéran se voile la face    Maroc-Rwanda: Vers un retrait de la reconnaissance de la RASD par Kigali?    L'Egypte ouvre sa frontière avec Gaza pour évacuer des blessés    Exploration de l'espace : la Chine réussit à poser un robot sur la planète Mars    Heure légale: retour à GMT+1 le dimanche 16 mai à 02H00    Condamnation unanime de l'accueil par l'Espagne du chef du Polisario    Inde: Les exportations agricoles en hausse de 17,5% en 2020-2021    Le Gunner déchu, Matteo Guendouzi, annoncé de retour en France    Mesures restrictives: Les Marocains sont à bout    Covid-19 : L'OMS prédit un bilan plus élevé en 2021    Le mouvement "Neturei Karta" appelle à présenter les criminels de l'entité sioniste devant la CPI (WAFA)    Documentaire: Ne manquez pas "Homo Sapiens: les nouvelles origines" sur 2M, ce dimanche à 21h50    Le Roi Mohammed VI ordonne l'envoi d'une aide humanitaire d'urgence à la Palestine    Heure GMT+1 au Maroc: n'oubliez pas de régler vos montres    Innovations financières: BAM engagé pour le développement des fintechs    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Coronavirus : le Royaume-Uni accélère l'administration de la deuxième dose    Programme foot: les matchs à suivre ce week-end    E-commerce : Les nouvelles attentes des clients (étude internationale)    Une association bulgare dénonce l'accueil par l'Espagne de Brahim Ghali    Bassin hydraulique de Sebou : Un taux de remplissage des barrages de 74%    VIDEO. Casablanca: le parc de la Ligue arabe comme vous ne l'avez jamais vu    Federer estime que « les athlètes ont besoin d'une décision » sur la tenue des JO    Maroc/Météo: Temps passagèrement nuageux ce samedi 15 mai    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    Fiorentina : Sofyan Amrabat n'est pas satisfait    Palestiniens censurés, nouvelles conditions d'utilisation de Whatsapp... dans la "Chronique Geek" de la semaine    Le roi Mohammed VI ordonne l'envoi d'une aide humanitaire d'urgence à Gaza et en Cisjordanie    65e anniversaire des Forces armées royales : message de fidélité et de loyalisme de la famille des FAR au Roi    Afghanistan : attentat dans une mosquée près de Kaboul    Un politologue espagnol porte plainte contre Brahim Ghali    Affaire Brahim Ghali : le silence du gouvernement espagnol est «contre-productif»    Podcast: Punk, en toute transparence    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    Israël-Palestine: L'ONU déplore l'impact "dévastateur" du conflit sur les enfants    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    "La femme dans le cinéma marocain, devant et derrière la caméra": L'hommage mérité aux comédiennes et cinéastes marocaines    La Londonienne Dua Lipa sacrée " meilleure chanteuse " aux Brit Awards    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Activité physique régulière
Publié dans Albayane le 09 - 11 - 2012


Pour une amélioration de l'espérance de vie
La pratique régulière d'une activité physique est très bénéfique. De cela nous en sommes aujourd'hui tous conscients. Il suffit de voir le nombre grandissant de personnes qui s'adonnent quotidiennement à la pratique sportive, que ce soit dans des salles réservées à cet effet ou au niveau de la corniche et de la forêt de Bouskoura. La pratique sportive est bénéfique à tout individu. Elle permet d'éviter des pathologies chroniques comme l'hypertension ou le diabète. Bien plus, les personnes ayant une activité physique régulière vivent plus longtemps que les sédentaires.
Nombreux sont les médecins qui conseillent à leurs patients de pratiquer une activité sportive pour les bienfaits que celle-ci peut procurer. Le plus bel exemple c'est celui des malades diabétiques chez qui une activité physique adaptée mais régulière permet de diminuer le taux de glucose dans le sang. Chez cette catégorie de patients, le sport est partie intégrante du régime et du traitement.
A côté, il y a les personnes qui ont des problèmes d'obésité, de surpoids et par conséquent de problèmes articulaires, des problèmes qu'une pratique régulière du sport permet de corriger comme de nombreuses autres affections.
De plus en plus, on va vers la prévention des pathologies chroniques par la pratique régulière du sport ou d'une activité physique adaptée à l'âge, à la maladie et au sexe. Les bénéfices sont nombreux et concernent des maladies sévères telles que le diabète, l'hypertension ou l'obésité.
Les spécialistes en cardiologie sont unanimes pour reconnaître tous les bienfaits pour la santé que l'on peut tirer d'une activité physique régulière. Pour l'hypertension artérielle, le sport permet de baisser les chiffres de la tension. Pour les taux de cholestérol élevés au niveau du sang, il permet de faire baisser le mauvais cholestérol et de faire monter le bon. Les mêmes bienfaits sont aussi signalés pour les diabétiques
Et pour tirer profit de cette pratique, pas besoin d'égaler les performances des grands athlètes. On recommande 30 à 45 minutes par jour, 3 fois par semaine. L'idéal, c'est bien sûr de le faire tous les jours, marche à pieds rapide, jogging, natation, le choix est large.
Mais avant toute pratique sportive, il est très conseillé de prendre l'avis de votre médecin traitant ou de consulter un praticien, qui pourra après un examen minutieux (auscultation, prise de la tension artérielle, ECG, examen des urines...) vous orienter vers une activité physique adaptée à votre situation, à votre âge, à la pathologie et à votre capacité physique. Il faut savoir qu'en matière de sport, tout dépend de la personne. Ce qui peut être bien pour quelqu'un ne l'est pas nécessairement pour un autre et une activité physique obéit à certaines règles. Des règles qui sont valables pour tous les pratiquants mais surtout pour les plus fragiles d'entre eux, les personnes âgées et les enfants. Le plus important c'est de respecter un temps d'échauffement, un temps de récupération et veiller à boire de l'eau toutes les 30 minutes.
Les bienfaits de la pratique sportive
L'activité physique protège contre la survenue de maladies chroniques. La pratique régulière d'une activité physique a de très nombreux bienfaits, souvent plus larges que ce qu'on imagine. Elle :
- permet d'avoir une bonne condition physique ce qui, au-delà de l'amélioration de vos performances si vous pratiquez un sport, facilitera votre vie quotidienne,
- protège contre la survenue des maladies cardiovasculaires (infarctus du myocarde et angine de poitrine) et ce, quel que soit l'âge,
- protège contre certains cancers en particulier celui du sein chez la femme, de la prostate chez l'homme, et du côlon chez les deux sexes,
- réduit le risque de diabète et aide à mieux équilibrer les chiffres de glycémie,
- facilite la stabilité de la pression artérielle,
- est efficace contre le maintien du poids et peut réduire les risques d'obésité,
- réduit le risque de lombalgies,
- améliore le sommeil,
- lutte plus efficacement contre le stress, la dépression, l'anxiété,
- améliore le processus de vieillissement et protège contre la perte d'autonomie.
L'activité physique pratiquée régulièrement a aussi des effets démontrés à court et moyen termes sur la fonction cardiaque.
A moyen terme, une fréquence cardiaque moins élevée au repos et à l'effort : le cœur est moins sollicité.
Une pression artérielle moins haute : le travail que le cœur doit réaliser pour éjecter le sang vers les artères est moins important.
Une augmentation du volume de sang éjecté à chaque contraction, au repos et à l'effort
A long terme, une force de contraction du cœur augmentée
Une consommation maximale d'oxygène plus élevée qui traduit une capacité cardio-respiratoire de meilleure qualité.
Une augmentation de la capacité à réaliser un effort de courte durée sans oxygène.
Ces effets positifs se développent en quelques semaines, mais à condition que la pratique soit réellement régulière, c'est à dire sur la base d'au moins 3 fois par semaine durant pas moins de 30 minutes à chaque séance.
A l'inverse, si vous arrêtez de pratiquer régulièrement l'activité physique, les bienfaits disparaissent en moyenne entre 3 à 6 semaines. Les choses sont très variables d'un individu à l'autre.
Une activité physique limitée ou encore le temps passé dans une même journée face à un écran de TV influent directement sur la prise de poids durant une période donnée. Cette notion est particulièrement importante chez les enfants et fait partie des explications sur la fréquence de plus en plus grande de l'obésité infantile.
L'activité physique augmente les dépenses énergétiques et ce dès le début de l'activité. La dépense énergétique totale dépend évidemment du type d'activité pratiquée, de sa durée et de son intensité.
Ceux qui ne pratiquent pas une activité physique régulière ont un risque plus important de prise de poids de plus de 5 kilos dans les 5 prochaines années par rapport à ceux qui sont actifs.
Une activité physique régulière en endurance comme la marche ou le vélo à un rythme soutenu, faisant transpirer modérément au rythme de deux ou trois fois par semaine permet de maintenir son poids. Marcher chaque jour, ou monter les escaliers participent également à cette activité physique, il ne faut pas le négliger.
Une étude met en évidence les effets protecteurs de l'exercice physique sur les chromosomes.
Une bonne nouvelle pour tous ceux qui ont décidé de placer l'exercice physique dans la liste de leurs résolutions pour 2012-2013. Une étude originale, publiée récemment dans la revue circulation démontre que la pratique régulière d'un sport d'endurance retarde le vieillissement, et ce à l'échelle cellulaire. Selon les travaux d'Ulrich Laufs (université de Saarland, Hambourg), conduits à la fois chez des souris et des athlètes, l'activité physique agit en régulant l'expression de la télomérase, une enzyme connue pour son rôle clé dans les processus de sénescence et de cancérisation.
De nombreuses études ont établi les bienfaits de l'activité physique dans la prévention des maladies cardio-vasculaires. Une pratique régulière permet un meilleur contrôle de la tension artérielle, améliore le taux de cholestérol, de triglycérides et de sucre dans le sang, régule la prise de poids... Il est aussi prouvé que les individus physiquement actifs diminuent leurs risques de certains cancers (notamment du colon, du sein et de l'utérus).
Vivre plus longtemps grâce au sport
Les personnes ayant une activité physique régulière vivent plus longtemps que les sédentaires, quel que soit leur poids, selon une analyse menée par des chercheurs américains et suédois.
«Ces résultats pourraient aider à convaincre les personnes inactives à suivre un petit programme d'activité physique pour les bienfaits sur leur santé, même s'il ne débouche pas forcément sur un contrôle du poids», a expliqué le chercheur en chef Steven Moore, du National Cancer Institute de Bethesda (Maryland, Etats-Unis).
L'équipe de chercheurs suédois et américains a analysé des données concernant plus de 650.000 personnes sur quarante années, dans le cadre de six longues études. Leurs résultats ont montré que faire de l'exercice même peu intensément, comme de la marche rapide pendant 75 minutes par semaine, pouvait ajouter en moyenne 1,8 ans d'espérance de vie, par rapport à celle des personnes inactives.
Et plus on fait de sport, plus on prolonge sa vie. Par exemple, 150 minutes de marche rapide étaient liées à une espérance de vie de 3,4 à 4,5 ans de plus en moyenne que chez les personnes ne faisant aucun sport.
Les personnes actives de poids normal (IMC entre 18,5 et 24,9) gagnaient en moyenne 7,2 ans sur les personnes inactives extrêmement obèses (IMC de 35 ou plus).
Cette étude est parue dans la revue PLoS Medicine, le 6 novembre.
En généralisant l'activité physique, l'espérance de vie dans le monde pourrait augmenter de 0,68 année .Par ailleurs, la pratique d'un exercice régulier a un impact préventif favorable sur d'autres affections, comme l'ostéoporose, la dépression, la maladie d'Alzheimer, l'obésité...
Pour éviter cela, il est nécessaire de pratiquer, quels que soient son âge et ses capacités, un exercice physique régulier, adapté à ses possibilités, cinq jours par semaine pendant au moins trente minutes, comme le recommande l'Organisation mondiale de la santé (OMS). À condition que les efforts faits sollicitent un peu plus qu'habituellement les muscles, la respiration, le cœur.
Alors, à vos marques. Un, deux, trois... bougez !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.