Coronavirus : 61 nouveaux cas, 8.132 au total, samedi 6 juin à 10h    La CNDP publie son bulletin sur la confiance numérique    Rabat prépare son plan de relance post Covid-19    Le Maroc au sommet mondial sur la vaccination    Distribution de kits sanitaires dans les centres de protection de l'enfance    Tribunaux numériques et cabinets d'avocats virtuels se pressent au portillon    Les entreprises ne jurent que par le marketing digital    Projet ciblage des bénéficiaires des programmes d'appui social    Le premier cabinet d'avocat virtuel voit le jour à Casablanca    Belhanda troquerait Istanbul contre Riyad    Hamada El Baihi : L'Algérie est coupable de la persistance de la souffrance des populations séquestrées à Tindouf    Le capitalisme américain est-il raciste depuis toujours ?    Distribution de kits sanitaires à 4.300 enfants en situation de précarité    Saad Dine El Otmani : Le dépistage massif des salariés permettra d'accélérer la reprise de l'activité économique    Volonté de Marrakech et d'El Kelâa des Sraghna de booster l'enseignement préscolaire    Quand les contes populaires font front à l'impact de l'épidémie    Le Maroc plaide pour une mobilisation accrue contre les actes de violence de Daech en Afrique de l'Ouest et au Sahel    Les propositions du PPS pour un nouveau contrat politique»    Raul Gonzalez futur entraîneur d'Amine Harit?    Benfica: Taarabt élu homme du match contre Tondela    Un journal indien fustige le blackout total sur la situation du coronavirus à Tindouf    Chelsea en pole position pour accueillir Timo Werner!    Vrai ou Fake sur la covid-19 au Maroc, vendredi 5 juin    Confinement: Tous ensemble?    Actes de violence de ce groupe terroriste en Afrique de l'Ouest et au Sahel    TDN: le Maroc en tête des destinations touristiques mondiales sûres dans l'après Covid    «De la nécessité de la réforme et restructuration du secteur des ICC»    La province de Khouribga désormais indemne du coronavirus    La vérité derrière le mensonge    Covid-19: Quand les contes populaires font front à l'impact de l'épidémie    Confinement: les Etats africains ont perdu plus de 100 milliards de dollars de recettes fiscales    Afghanistan: Les troupes US bientôt «at home»?    Coronavirus: une baisse de 54,6% du trafic aérien au mois de mars 2020    Modèle de développement: Des pistes de relance pour Fès-Meknès    Reprise des vols: La Turquie conclut un accord préliminaire avec le Maroc    Aérien: Ce que risquent de perdre les compagnies africaines    Le virus prépare une révolution monétaire    Bientôt le retour du public dans les stades d'Italie    Hamza El Hajoui : Le sport joue un rôle économique et social créateur de valeur ajoutée et d'opportunités d'emploi    Cannes s'offre Wes Anderson, François Ozone et Steve McQueen dans la sélection officielle    Rabat revient, doucement et sûrement, à la vie…    Pétrole: Les cours reprennent timidement    Le scénariste Hassan Lotfi n'est plus    Youssouf Amine Elalamy lauréat du prix Orange du livre en Afrique    De la distanciation littéraire: Tentative de réflexion    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Toujours à l'œuvre pour la protection de la ville sainte
Agence Bayt Mal Al Qods Acharif
Publié dans Albayane le 16 - 05 - 2013


Agence Bayt Mal Al Qods Acharif
L'Agence Bayt Mal Al Qods Acharif, sous la supervision personnelle de SM le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al Qods, a affirmé poursuivre la mise en œuvre des projets vitaux pour la protection de la ville d'Al Qods, et la préservation de son patrimoine civilisationnel et religieux, ainsi que pour le soutien de la résistance de ses habitants.
Dans une mise au point, parvenue mardi à la MAP, l'Agence Bayt Mal Al Qods Acharif, instrument opérationnel du Comité Al Qods, a mis l'accent sur les efforts soutenus déployés, au niveau international, par SM le Roi Mohammed VI, en tant que président du Comité Al Qods, efforts salués par toutes les conférences au Sommet arabes et islamiques, ainsi que par les premiers concernés, en l'occurrence le peuple palestinien, ses dirigeants et leurs structures officielles et populaires.
Cette mise au point fait suite à des déclarations de M. Issam Al Ariane, un des dirigeants du Mouvement des Frères Musulmans égyptiens, relayées, lundi, par la presse égyptienne et des sites électroniques, qualifiant "de faible" le rôle du Comité Al Qods chargé d'examiner la situation dans cette ville sainte et affirmant que ce Comité "n'a pas apporté grand chose à la cause palestinienne".
Les déclarations de Issam Al Ariane, président de l'instance parlementaire du parti de "la Liberté et de la Justice" (au pouvoir), faites lors de la réunion de la commission des affaires arabes et extérieures et de la sécurité nationale à l'Assemblée consultative (Majliss Achoura) sont "non constructives et loin de la réalité".
Il est souligné dans cette mise au point, que l'Agence Bayt Mal Al Qods Acharif, sous la supervision personnelle de SM le Roi Mohammed VI continue de mettre en œuvre les projets vitaux visant la protection de la ville sainte et la préservation de son patrimoine civilisationnel et religieux ainsi que le soutien de ses habitants résistants".
Selon la même source, "le Royaume du Maroc participe à hauteur de 80 pc à l'enveloppe budgétaire consacrée à ces projets, tout en se gardant d'instrumentaliser cette cause à des fins politiciennes ou sectaires".
Le MAEC exprime son grand étonnement
Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération (MAEC) a exprimé, mardi, son "grand étonnement" suite aux déclarations attribuées à des personnalités égyptiennes ayant minimisé et déprécié le rôle du Comité AlQods.
Ce département a appris avec "grand étonnement les déclarations attribuées à des personnalités égyptiennes ayant minimisé et déprécié le rôle du Comité AlQods", a indiqué ce dernier dans un communiqué, dont copie est parvenue à la MAP.
De telles déclarations constituent "un déni irresponsable du rôle du Comité et de l'Agence Bayt Mal AlQods Acharif, dont l'action est supervisée personnellement par SM le Roi Mohammed VI, à travers des initiatives et projets vitaux visant à protéger la ville Sainte, à préserver son patrimoine religieux et civilisationnel et à soutenir la résistance de ses habitants contre toute tentative de judaïsation", ajoute le communiqué.
Sur le plan politique, poursuit le communiqué, le Comité AlQods, sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI, "suit de près les développements dans la ville Sainte, multipliant les initiatives politiques pour y faire face aux violations israéliennes, à travers notamment les correspondances et les contacts avec les dirigeants des Etats membres permanents du Conseil de sécurité et les organisations internationales concernées afin de faire pression sur l'occupant israélien pour mettre fin à ces violations, lesquels efforts ont été salués lors de différentes conférences arabes et islamiques".
Sur le terrain, ajoute le communiqué, "l'Agence Bayt Mal AlQods déploie des efforts continus et réalise des projets vitaux visant à protéger la ville Sainte, à préserver son patrimoine religieux et civilisationnel et à soutenir la résistance de ses habitants contre toute tentative de judaïsation".
"Ces projets concernent notamment les domaines du développement social, de l'enseignement, de la jeunesse, du sport, de la culture, de l'habitat, de la santé et des monuments historiques", précise le communiqué, rappelant que le Royaume contribue à hauteur de 80 pc du budget de l'Agence.
"Nous aurions souhaité que ces efforts soient conjugués à ceux de l'Egypte afin de contribuer à cette action de terrain de l'Agence au profit d'AlQods et des Maqdissis", a conclu le communiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.