Fusillade devant un hôpital à Paris: un mort et un blessé grave    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    FRMF : Zakaria Aboub, seul rescapé de la restructuration de la DTN    Ligue des Champions : l'Afrique du nord en force en quarts de finale    Coronavirus : les déclarations chinoises sur une faible efficacité des vaccins sont un «malentendu»    Chtouka Ait Baha : Tout sur l'inscription les greniers collectifs au patrimoine mondial de l'UNESCO (Vidéo)    Un hommage au grand artiste Mohamed Melehi aura lieu en mai prochain à Marrakech    Automobile: Inauguration à Casablanca du CETIEV 2.0    Raja: ce qu'a dit El Bekkari après la victoire contre Pyramids (CAF)    Football : mort d'un joueur après s'être effondré lors d'un match de championnat amateur    MM. Bourita et Le Drian réaffirment l'excellence des relations bilatérales    La Chine approvisionnera le Maroc de 10 millions de doses de vaccins courant avril et mai    DMG : de fortes averses orageuses et rafales de vent attendues mercredi et jeudi    Les clés de la solidarité pour ouvrir les portes du Ramadan.    Le président de la commune de Louta visé par une enquête    L'Arabie saoudite annonce le début du mois de Ramadan    Maroc: Cours de change des devises étrangères contre le dirham pour lundi 12 avril    La Fondation TGCC lance la première édition du Prix Mustaqbal    Le Sahara marocain plombe la diplomatie algérienne et envenime les relations entre Alger et Paris    Nadir Yata incarnait une formidable force militante    Tanger: localisation de deux mineurs objets d'un avis de recherche dans l'intérêt des familles    L'Ouganda et la Tanzanie se lient pour la construction d'un oléoduc    Ramadan 2021: voici les horaires de travail dans les administrations au Maroc    CDG Invest lance la 3ème promotion du programme 212Founders    France: stupeur et condamnation après des actes ciblant les musulmans à l'approche du Ramadan    Pyramids-Raja: les buts du match (VIDEO)    Liga : Bounou, En-Nesyri et Munir attendus face au Celta Vigo    Météo au Maroc: le temps qu'il fera ce lundi    Lois électorales : Feu vert de la Cour constitutionnelle    Selon le FMI, le Maroc sur une bonne trajectoire    Droits des sociétés : Les principales nouveautés    Tijara 2020 : La formation du capital humain, un véritable levier de développement    JSK-RSB (0-0) : Les Berkanais se compliquent la tâche    Malgré une perspective négative : Moody's maintient la note Ba1 pour le Maroc    Le ramadan, un mois de jeûne qui se prépare depuis plusieurs jours (Reportage)    Edito : Débat clos    Salé : Voici les lauréats du concours de sculpture métallique monumentale récompensés    Regain de tension dans le Donbass    Nora Iffa, une voyageuse engagée    Melehi et Chebaa à l'affiche    L'écriture poétique et l'esprit de l'amour… !    "L'Oiseau bleu " de Mouha Ouhdidou, Grand Prix du Festival national du court-métrage d'Oujda    Classement Forbes : deux Marocains parmi les milliardaires africains en 2021    Les Ligues régionales de football en réunion à Laâyoune : Les présidents pour un 3e mandat du président actuel de la FRMF    Agence Bayt Mal Alqods : les lauréats du concours "Les couleurs d'Al Aqsa" primés    L'Association marocaine des droits des victimes tient son assemblée générale constitutive    Le Maroc à l'OMC: La révolution contre les déchets plastiques aura-t-elle lieu ?    Covid-19/Maroc : Séance commune des deux chambres du parlement lundi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bouchra Baibanou, une alpiniste au sommet du monde
Publié dans Albayane le 04 - 02 - 2016

Bouchra Baibanou, est l'une des championnes marocaines ayant de grandes ambitions pour réaliser les grands défis. Surtout lorsqu'on sait que son sport préféré n'autre que l'alpinisme. Après avoir fini la saison 2015 en apothéose, elle continue à l'aube de cette année avec de grandes performances réalisées dans d'autres plus hauts sommets des montagnes.
Première alpiniste marocaine à la conquête de l'Everest, Bouchra Baibanou, venait de participer récemment à la 23e édition du Trophée mer et montagne. Organisée à la station le Corbier en France du 18 au 22 janvier, cette compétition a constitué un autre grand défi pour Baibanou qui a eu le mérite de fréquenter environ 30 alpinistes et marins de grande renommée internationale.
«Lors de cette expédition, j'ai rencontré des champions de renommé internationale en ski et en mer, des alpinistes qui ont déjà escaladé l'Everest pour lequel je me prépare intensément. L'esprit de solidarité, d'échange et de partage entre les différents participants m'a beaucoup marqué surtout que chacun fait profiter les autres de ses expériences, c'est vraiment une facilité à passer de la montagne à la mer avec l'aide des autres», a-t-elle confié dans une réaction à la presse.
Bouchra, qui a réalisé en novembre 2015 l'exploit d'escalader "Le Puncak Jaya" ou pyramide Carstensz (4.884 m), une montagne d'Indonésie située sur l'île de Nouvelle-Guinée (province de Papouasie), pense à d'autres défis plus grands. Prochainement, elle va tente de grimper le mont Everset, le plus haut sommet de la planète (8.850 m).
C'est une bonne chose pour notre alpiniste marocaine qui a déjà un palmarès riche à savoir l'escalade de cinq sommets: Kilimandjaro en Tanzanie (5.895m), le Mont Blanc entre la France et l'Italie (4.810m), sommet l'Elbrouz en Europe (5.642m), l'Aconcagua en Amérique du Sud (6.962m), le Denali en Amérique du Nord (6.194m). Et cas où elle atteindrait le Mont Everest, Baibanou sera la première marocaine à escalader le sommet de sept montagnes.
Passionnée de voyages, de nature et d'alpinisme, et déterminée à prouver que les capacités de la femme marocaine n'ont pas de limites, Bouchra Baibanou, ne cesse pas de raconter son périple sur son blog à chaque escalade ou chaque défi à surmonter.
En créant l'association Delta évasion sans doute pour transmettre son goût du défi et de la persévérance, elle pense toujours continuer sur sa lancée. Avec la persévérance, elle pourra certainement réussir son prochain défi, celui de gravir en 2016, le plus haut sommet du Mont Everest situé dans la chaine de l'Himalaya à la frontière entre le Népal et la Chine. C'est vraiment un défi de taille, mais rien ne semble impossible même pas le plus haut sommet du monde pour cette alpiniste pas comme les autres.
Coup de chapeau à Baibanou, cette ingénieure d'Etat en informatique et cadre supérieur au ministère de l'Equipement et du Transport qui avait annoncé la couleur, voici 5 ans, quand elle a atteint 5 sommets partout dans le monde à la suite d'un défi qu'elle a entamé en 2011. Lors de cette année là, cette mère d'une fille parvenait à atteindre en 4 mois seulement, deux sommets situés sur deux continents différents.
Aujourd'hui, âgée de 44 ans, Bouchra Baibanou projette de gravir le plus haut sommet du monde de l'Himalaya sous la houlette de la nouvelle équipe fédérale de ski du Maroc. Baibanou l'a récemment annoncé en faisant une belle intervention sur ses aventures mondiales lors de l'Assemblée générale de la Fédération royale marocaine de ski et sports de montagne. Les responsables de la FRMSSM autour du président, Abdenbi Leghnane, ont également exprimé leur détermination à ne ménager aucun effort pour faire le nécessaire et pousser plus haut notre championne mondiale.
Ce ne serait qu'une belle récompense pour Bouchra Baibanou qui a été, depuis son plus jeune âge, passionnée par la randonnée. Son message est noble: «je veux prouver aux gens que les rêves peuvent se réaliser. Il suffit d'y croire et d'avoir de la volonté...». C'est ce qui explique les succès de Baibanou qui n'hésite pas à brandir le drapeau marocain au sommet des monts conquis lors de chaque ascension : «Je suis tellement fière de représenter mon pays et j'espère pouvoir planter le drapeau marocain sur le prochain plus haut sommet du monde».
Voilà une grande championne à soutenir et à encourager pour plus de succès mais aussi une belle ambassadrice marocaine à laquelle on doit rendre hommage et à travers elle à toutes les femmes du Maroc, à un mois de la prochaine fête mondiale du 8 mars.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.