Défaite et repli du «Polisario» maquillés en redéploiement tactique ?    A propos de sa demande de décharge de ses fonctions ministérielles : Ramid fait volte-face    La masse monétaire progresse de 9,2% en janvier    Nigeria : 42 personnes relâchées, dont 27 élèves, après un enlèvement dans un pensionnat    Algérie : le Hirak de retour pour dénoncer le pouvoir militaire et réclamer plus de démocratie    Covid-19 : plus de 3 400 000 personnes vaccinées    Allemagne : la commission vaccinale envisage de recommander le vaccin AstraZeneca pour les plus âgés    La HACA et la SNRT lancent à Dakhla des visites aux sites régionaux de production et de diffusion de radio et de télévision    Covid19 / Maroc : La situation épidémiologique au 27 février 2021 à 18H00    Talib viré du TAS    L'ONU annonce de nouveaux dispositifs d'identification pour lutter contre la pêche illégale    CAN U20 : Les tirs de la chance privent le Maroc de la demi-finale !    AS FAR-SCCM (1-1) : Les Militaires rejoints sur la ligne d'arrivée !    Des manifestations monstres contre les caciques : Les Algériens disent «degage» au régime    Luca Attanasio, ambassadeur italien, tué en RDC    Le secrétaire général du Polisario reçu par le président Algérien    Deuxième anniversaire du Hirak : retour sur les faits saillants qui ont marqué les manifestations du 22 février    Groupe Al Omrane: Mise en chantier en 2020 de 46 projets d'une consistance de près de 17.000 unités    Le Maroc, un modèle en matière de vaccination    Joaillerie : Hicham Lahlou lance sa collection « Magic Alice »    Marché de capitaux: 4,83 MMDH de levées en janvier 2022    Alerte – Veille – Relance post-covid19 – Investissements étrangers et compétition internationale – Ce que préparent les concurrents du Maroc    Les entrepreneurs marocains invités à investir au Burundi    Meurtre de Khashoggi: Washington accuse le prince saoudien...Ryad dénonce !    La Chambre des représentants libyenne tend à former un gouvernement provisoire restreint composé des compétences de toutes les régions du pays    Marrakech : 29 interpellations pour violation de l'état d'urgence sanitaire et aménagement d'une villa pour les jeux de hasard    ONCF: un chiffre d'affaires consolidé de 3,1 MMDH en 2020    Il y a 45 ans, le dernier soldat étranger quitta les provinces du Sud    Une nouvelle Ecole Américaine à Benguerir    Mustapha Ramid sera opéré ce samedi    Le dirham s'apprécie de 0,32% par rapport à l'euro    Les Golden Globes remettent leurs prix sans public ni tapis rouge    Le président de la FIFA exprime ses remerciements à S.M le Roi    Le Maroc adhère à l'Organisation islamique pour la sécurité alimentaire    Le personnel des FAR reçoit la 2è dose du vaccin anti-Covid-19    Percevoir le cannabis tout autrement    Le MAS présente son nouvel entraîneur, Miguel Angel Gamondi    Le WAC à Ouagadougou en quête d' une seconde victoire en Ligue des champions    Premier Colloque international de linguistique à Marrakech    "Biggie " , le géant éphémère du rap par ceux qui l' ont connu    Plus de 25.000 pièces archéologiques seront mises à la disposition des étudiants et du grand public    Administration pénitentiaire: Reprise exceptionnelle des visites familiales au profit des détenus du 1er mars au 12 avril    CAN U20 Mauritanie : Maroc-Tunisie pour une place en demi-finales    Réunion ce vendredi du Conseil de gouvernement    «Yawmiat Kaen Osabi», nouveau-né de Loubna El Manouzi chez «Mokarabat»    Rencontre autour d'une publication : «Pour une Maison de l'histoire du Maroc» dotée d'un savoir accessible à l'esprit de tous    Un immense tour d'une ville en pleine mutation : Dakhla change de visage    Gianni Infantino salue l'engagement du roi Mohammed VI en faveur du développement du football au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le prix Ibn Battouta, le voyageen littérature
Publié dans Albayane le 14 - 02 - 2018

Le programme culturel du Siel 2018 présente une grande variété d'événement. Parmi les plus en vue, les conférence et rencontres avec les lauréats des prix littéraire.
Dans la salle Al Qods, le ministère de la culture et de la communication en partenariat avec le ce entre Arabe pour la Littérature et la Géograhie –Découverte des Horizons, a organisé une conférence sous le thème : Rencontre de l'Orient et de l‘Occident, à la découverte de soi et de l'autre.
Modérée par le critique Charafeddine Majdouline, cette conférence a rassemblé les gagnants du Prix Ibn Battouta des éditions jumelées de 2017 et 2018. Abdenbi Dakir, auteur de «Maroc Occident, Regards Croisés» et lauréat du prix dans la section études, estime que «c'est le début du chemin pour le projet «Découverte des Horizons», qui concerne ce g littéraire qu'est la littérature du voyage. Cette étude concerne l'image de l'autre dans notre espace culturelle mais aussi celle de soi dans le regard de cet autre, l'Occident dans un sens large. Les études précédentes traitant du sujet ne posaient que la question de l'image de l'autre dans notre regard. On peut citer le travail du français Jean Carré et de l'égyptien Ibrahim Loka sur l'image respective de la France et de l'Egypte. Ces travaux ne s'occupent pas de croiser les regards».
Autre lauréat du prix dans la catégorie création, Amir Alamry est égyptien, il est, entre autre, critique de cinéma de grande retrace un parcours de plus de trente ans entre pays arabes et occidentaux. Selon lui «ce livre est un témoignage personnel qui garde en vue des questionnements sur le Soi, l'Autre, les raisons de notre sous-développement, celle de l'évolution de l'occident. Mais aussi notre regard sur cet autre».
La catégorie traduction a été décernée au marocain Abderrahim Hazal, pour son travail sur l'œuvre de Régis Debré « L'étoile, la croix et le croissant, un candide en terre sainte». Donnant un bref aperçu sur son travail primé, Hazal explique «qu'il s'agit d'un récit de voyage du philosophe français relatant son périple savant dans le moyen orient avec un esprit ‘candide' en ce sens que son ignorance lui permet d'éviter les idées préconçues et de rechercher la vérité de cette région du globe».
Kamal Riahi, tunisien lauréat du prix section carnet de voyage, parle de son expérience douloureuse d'exile volontaire à Alger entre 2009 et 2010, fuyant le régime de son pays. «Mon texte tiens plus du journal intime que de l'écriture de voyage. Ironie de la situation, j'avais fui le régime d'un général pour me retrouver dans le pays des généraux! C'est surréaliste ! Ce voyage n'en était pas un. Il représente le déchirement d'un père qui quitte sa famille pour lui permettre de vivre devant la menace du système Benali. C'est aussi une redécouverte de soi, de ses propres limites. La découverte de l'autre qui n'est en fait que soi même».
La conférence s'est terminée par l'intervention de Mohammed Naji El Omari qui a reçu le prix pour la traduction d'un récit de voyage d'un officier français C. Gonzague. «La particularité de ce texte, est qu'il a été écrit avec une touche littéraire qui ne correspond pas au profil de l'auteur sensé être militaire, carré et précis. Ce qui m'étonne est que ce dernier, en mission dans la région du Haouz, trouve le temps d'écrire ses observations de la région à une époque trouble de l'histoire du Maroc du début du XXe siècle. Ce texte est classé dans la littérature coloniale, classification que je réfute car il est écrit de manière personnelle voire subjective. Un regard de l'autre sur soi qui souvent coïncide avec notre propre représentation de nous mêmes».
Les prix décernés pour cette manifestation montrent toute l'importance de ce genre littéraire souvent sous-estimé par le monde de la littérature.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.