Coronavirus : le Maroc dépasse la barre des 100.000 contaminations    Le docteur et académicien Mohamed Talal tire sa révérence    Abu Wael al-Rifi : Le contraste saisissant entre les grands patriotes et les petits maitres des entourloupettes    Lanceur d'alerte : Révélations en série d'un officier des services secrets du Polisario    Liberté économique : le Maroc 78ème mondial    La BVC dans le rouge du 14 au 18 septembre    Algérie: Un milliard de dollars de pertes financières    Mamounia, Royal Mansour, Fours Seasons...ils vont rouvrir leurs portes à Marrakech    La nouvelle Clio et le nouveau Captur disponibles au Maroc    Mercato: Gareth Bale de retour à Tottenham!    Bundesliga: Le Bayern détruit Schalke!    Liverpool officialise l'arrivée de Thiago Alcantara    Le Maroc remarquablement élu au Comité des Droits de l'Homme de l'ONU    Coronavirus: en France, la Haute Autorité de santé tranche sur la fiabilité des tests salivaires    Tanger: la douane découvre une usine clandestine    Marrakech adoptera l'enseignement en alternance    Mohamed Rouicha : sauveur de mémoire    Un parcours culturel très riche et très séduisant    Des artistes marocains appellent à la réouverture des théâtres et des salles de cinéma!    Entretien avec Othman Ktiri, l'entrepreneur marocain qui a réussi en Espagne    Washington reconduit unilatéralement les sanctions de l'ONU contre l'Iran    En Grèce, 9 000 demandeurs d'asile ont déjà rejoint le nouveau camp de Lesbos    Mexico : création d'un groupe d'amitié avec le Maroc pour promouvoir la coopération bilatérale    "Africa Innovation Week 2020": l'EMSI rafle la mise    Contrats spéciaux de formation: des mesures annoncées en faveur des entreprises marocaines    Climat des investissements au Maroc : le Département d'Etat US distribue bons et mauvais points [document]    Formation: mesures exceptionnelles en faveur des entreprises marocaines    «Enquête exclusive» : les dérives du régime algérien mises en lumière    Une photo de Leila Hadioui avec Saad Lamjarred surprend ses fans    Arabie saoudite: cinq personnes blessées par un projectile tiré par les Houthis    Nadal tombe à Rome (VIDEO)    Le régime algérien veut empêcher le Hirak de reprendre ses manifestations    Tanger : après l'affaire Adnane, nouvelle arrestation pour « attentat à la pudeur »    Météo : le temps se rafraîchit ce dimanche au Maroc (températures)    Mika « Loves Beirut » et d'autres stars mondiales aussi    L'image de la semaine    «Zanka contact», un ovni dans le 7e art national    Culture en vrac    Botola Pro: l'OCK tombe à domicile face à Berkane (VIDEO)    Real Madrid: Gareth Bale prêté à Tottenham    Cellule terroriste démantelée le 10 septembre: Ce que révèle l'expertise de la police scientifique    La presse britannique évoque les « sculptures » de Mehdia    Le secrétariat général des Finances de nouveau vacant    El Fizazi n'exclut pas un retour de Benkirane à la politique    Turquie : Ankara condamne un journal grec qui avait invité Erdogan à « aller se faire foutre »    Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad    Etat-Unis : Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites    Le forum de la jeunesse du cinéma hassani démarre ce soir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Canada légalise le cannabis
Publié dans Albayane le 24 - 06 - 2018

Çà y est, c'est parti, bientôt les canadiens pourront «planer» librement... En effet, à partir du 17 Octobre prochain, la culture et la consommation du cannabis deviendront légales au Canada.
C'est le Premier ministre libéral Justin Trudeau qui, lors de la séance des questions à la Chambre des Communes qui a eu lieu ce mercredi après le vote par les deux chambres du Parlement du projet de loi y afférent, a déclaré «nous nous sommes engagés à améliorer notre système pour mieux protéger nos jeunes et priver d'argent le crime organisé». Le Premier ministre a justifié le choix de la date du 17 Octobre par le souhait émis par les provinces de se voir accorder un délai avant l'entrée en vigueur de cette loi afin qu'elles puissent s'y préparer en peaufinant le système de production et de distribution du cannabis, en magasins et en ligne, et en octroyant les autorisations nécessaires aux commerçants désireux de vendre ce produit au grand public.
Agissant ainsi, le Canada où l'usage du cannabis, pour quelque raison que ce soit, avait été interdit en 1923 avant que son utilisation thérapeutique ne soit autorisée en 2001, deviendra alors le premier pays du G7 à permettre sa consommation à des «fins récréatives»; une légalisation qui est intervenue cinq années après l'Uruguay qui avait été le premier pays au monde à franchir ce pas.
Mais il y a lieu de préciser, toutefois, que d'ici le 17 Octobre prochain, le cannabis demeurera illégal au Canada sauf pour usage médical ou pour des raisons ayant trait à la recherche scientifique. Ce n'est donc qu'après le 17 Octobre 2018 que les canadiens majeurs pourront légalement acheter, cultiver et consommer une quantité limitée de cannabis.
Avec l'entrée en vigueur de cette loi, chaque ménage sera autorisé à faire pousser chez lui, s'il le désire, jusqu'à quatre plants de cannabis et chaque personne aura le droit de détenir jusqu'à 30 grammes.
Pour rappel, la légalisation de la culture, la commercialisation et la consommation du cannabis était une promesse électorale de Justin Trudeau en 2015. Ce dernier qui avait avoué avoir déjà fumé «cinq ou six fois des joints avec des potes», était resté convaincu que le système répressif en vigueur ne pouvait, en aucun cas, «empêcher les jeunes d'avoir un accès facile au cannabis» et que pour mieux protéger la santé des consommateurs, il va falloir fermer définitivement la porte du marché noir aux trafiquants. Autant de raisons qui ont contraint le Premier ministre canadien à user de tout son poids pour faire adopter une loi qui, en plus d'être audacieuse, ouvrira les portes à un marché très porteur.
Ainsi, l'Agence Statistique Canada qui avait évalué le marché national du cannabis en 2017 à 5,6 milliards de dollars canadiens (3,7 milliards d'Euros) table sur une augmentation d'au moins 20% avec l'entrée en vigueur de la nouvelle loi alors qu'Ottawa s'attend à une manne fiscale annuelle de près de 400 millions de dollars canadiens (261 millions d'Euros) que se partageront le gouvernement fédéral et les provinces.
En prélude à l'entrée en vigueur de cette loi, des licences de production – avec des spécifications très strictes – ont déjà été accordées par le Ministère canadien de la Santé à près d'une centaine d'entreprises dont plusieurs sont cotées en bourse alors qu'une centaine d'autres attendent encore leur tour.
Mais avec l'application d'une telle loi, la consommation du cannabis au Canada va-t-elle augmenter ou au contraire se tarir dès lors que la tentation devant le fruit défendu n'aura plus raison d'être et les intermédiaires aucune raison d'exister ?
Et qu'en sera-t-il, par ailleurs, du nombre de touristes qui viendront au Canada pour y passer leurs vacances en étant encouragés par le fait qu'ils pourront y rouler des «pétards» sans aucune entrave comme ailleurs on roule des cigarettes; des vacanciers qui afflueront vers un pays où la clope et le joint c'est du «kif-kif» comme ce fut le cas d'Amsterdam au début des années 1970 ? Attendons pour voir...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.