Caire. Au moins 17 blessés dans une explosion visant un bus de touristes    Entretien avec M.Hassan Sentissi El Idrissi    Etat des réalisations et programmation estivale 2019    Japan's Banks Are About to Get Even Feebler    Procès de l'attentat d'Imlil    Fondation Mohammed V pour la Solidarité    5ème édition du Festival "Aji T'hdm"    La loi 49-15 sur les délais de paiement toujours en panne    Bilan de mi-mandat, les non-dits d'El Othmani    Le Ramadan au Maroc, délices et gourmandises    SM le Roi Mohammed VI autorise l'ouverture de 20 nouvelles mosquées    On le savait pas: Excellente idée    Une délégation de la Direction du PPS au Mausolée Mohammed V    La DGSN réagit à l'agression de l'humoriste Amine Radi    Cristiano Ronaldo élu meilleur joueur en Italie    Washington dans le bourbier vénézuélien…    Aziz Lahlou: «Aziz Belal, économiste du socialisme»    Journée Internationale de l'infirmière    Vigilance et mobilisation!    Amina Rachid, La soldate des planches    Les bienfaits des activités physiques    Olk Werner à la tête des Lions pour 2 rendez-vous sans gloire    Le Maroc en CAN à travers l'histoire    Hamid Bennani, le cinéaste accompli…    «Wachma» ouvre le bal des «mercredis du cinéma marocain»    Les Pays-Bas remportent l'Eurovision 2019    La Fondation Mohammed VI des Oulémas Africains lance son site web    Laâyoune se dote d'un laboratoire de santé publique    Partenariat stratégique entre l'Université Mohammed VI Polytechnique et MassChallenge    Boxe. La sélection marocaine féminine remporte 5 médailles d'or au Gabon    Numérisation du système judiciaire : Signature d'une convention entre le barreau de Casablanca et la CDG    Vidéo – Le WAC s'en sort avec un nul face à l'IRT (2-2)    Golfe: Les tensions montent d'un cran    Les recettes douanières franchissent la barre des 100 MMDH en 2018    Kantar intègre le Maroc    Plaidoyer pour la réduction des délais de paiement    Nouveaux membres et nouvelle vie pour les amputés du Soudan du Sud    Le Raja jouera, jouera pas son match contre le MAT ?    Le WAC et le Raja sanctionnés financièrement    Quatre Marocains nommés membres des commissions du CIO pour 2019    Poussée attendue des populistes à J-6 avant le coup d'envoi des Européennes    News    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme commémore le 16 mai    Malek : Tout ce qui tend à accompagner les jeunes talents est primordial    A Cannes, un cri d'alarme sur le sort des banlieues    Le ministère annonce l'ouverture prochaine de dix salles de théâtre dans l'ensemble des régions du Royaume    Indice de perception de la corruption : Le Maroc a gagné 17 places en deux ans    Boeing : La mise à jour du système anti-décrochage du 737 MAX est prête    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Casablanca croule sous les ordures... et la vague de chaleur fait le reste
Publié dans Albayane le 08 - 08 - 2018

Casablanca aurait choisi la période des vacances pour plonger dans la saleté. En effet, depuis quelques jours, la collecte des ordures ménagères ne s'effectue pas quotidiennement dans plusieurs zones et très rarement dans d'autres. Et les fortes vagues de chaleur, qui sévissent en cette période d'été, aggravent la situation.
Dans le quartier El Oulfa, la collecte des déchets ménagers n'a pas été faire depuis quatre jours. Le constat est le même à Lissasfa, Hay Hassani, Hay Mohammedi, Sid Bernoussi, Sidi Moumen, Moulay Rachid et Sidi Othmane. Ainsi, des immondices ornent les entrées des immeubles et jonchent les ruelles des quartiers. Plusieurs points noirs, voire même de petites décharges informelles, se sont constitués dans les quartiers, dégageant des odeurs nauséabondes qui agressent l'odorat sur un rayon de plusieurs mètres. Le tableau est triste.
Les visiteurs de la ville blanche et ses habitants sont ainsi exposés à de sérieux dangers en cet épisode de canicule. La mairie de Casablanca, qui a résilié les contrats liant la commune aux entreprises Sita Blanca et Avderda, n'aurait pas mis en place des formules pour gérer cette phase transitoire avant le démarrage des services dans leur nouvelle configuration après l'appel international à la concurrence pour mettre en place un nouveau système de collecte des déchets ménagers sur une période de sept ou de dix ans.Cette opération est chapeautée par la SDL «Casablanca prestations».
Et lorsqu'on sait que les plis ne seront ouverts qu'en septembre, force est de conclure que Casablanca restera plongée dans la saleté jusqu'à cette date. Une rentrée dans le noir. La proximité. Rappelons qu'à l'issue de l'appel d'offres, quatre sociétés seront retenues pour gérer le secteur dans les huit préfectures d'arrondissement de Casablanca qui ont été réparties en quatre lots.Le premier lot concerne les préfectures d'Anfa (Anfa, Sidi Belyout et Maârif) et d'Al Fida Mers Sultan (Al Fida et Mers Sultan; le deuxième comprend les préfectures de Hay Hassani (arrondissement communal de Hay Hassani) et Aîn Chock (arrondissement communal de Aîn Chock); le troisième lot porte sur les préfectures de Ben M'sik (arrondissements de Ben M'sik et de Sbata) et Moulay Rachid (arrondissements de Moulay Rachid et Sidi Othmane) et le quatrième lot regarde les préfectures de Hay Mohammedi-Aîn Sebaâ (arrondissements communaux de Roches noires, Hay Mohammedi et Aîn Sebaâ) et Sidi Bernoussi (arrondissements communaux de Sidi Moumen et Sidi Bernoussi).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.