Les membres de la Commission Benmoussa nommés par le Roi Mohammed VI    Sa Majesté le Roi préside un Conseil des ministres    RAM rejoint l'Alliance Oneworld en mars prochain    Cérémonie commémorative du cinquantenaire de la création de l'OCI    Ligue des champions : Les grosses écuries restent en course    Les hooligans ont gâché le spectacle à Khouribga    Divers    La Chambre des représentants adopte le PLF-2020 en deuxième lecture    La pauvreté est l'une des principales sources de violence conjugale au Maroc    Brèves    Robert Redford: Je ressens une grande connexion avec le Maroc
    "Scandale" en tête des nominations pour les SAG Awards
    TGR: Déficit budgétaire de 42 MMDH à fin novembre    "Le SMIG demeure sensiblement élevé au Maroc", selon Bank Al Maghrib    Bassin du Congo: Arlette Soudan-Nonault remercie le roi Mohammed VI    Complexe Mohammed VI: Faouzi Lakjaa détaille l'ambition de la FRMF    Maroc-Portugal. Les opérateurs main dans la main pour doper la coopération    JO: Paris-2024 choisit Tahiti pour les épreuves de surf    L'ONEE reçoit un appui financier de 245 millions d'euros de la BAD    Samedi à Rabat: 5e session de son Comité central du PPS    L'Observatoire Africain pour les migrations se fait attendre    Le Lesotho ne reconnaît plus la pseudo-rasd    Revitaliser un arbre emblématique    Al Hoceïma : Peine de mort pour le duo qui a commis un double meurtre    Marrakech : La guerre contre les malfaiteurs ne s'essouffle pas    La Fédération de rugby minée par une crise sans précédent    Elizabeth II ne compte pas quand il s'agit des cadeaux de Noël    «Bayane Al Youme» primé dans la catégorie «Presse écrite»    Le rappeur 7liwa chante à la prison d'Oukacha    Sommet Russie-Ukraine : un résultat mitigé…    Manifestation multidimensionnelle au rayonnement international : Le «Village du Maroc» ferme ses portes à Abidjan    En Algérie, les bureaux de vote ouvrent leurs portes    La fête de plaisir des sens et de vitalité d'esprit    BMCE Bank Of Africa lance "Dynamic Currency Conversion"    YouTube et la publicité, je t'aime moi non plus    Irréconciliables, républicains et démocrates débattent de la destitution de Trump    Fumées toxiques en Australie: Le Premier ministre australien sort du silence    Ses membres, son livrable, sa méthodologie, ses priorités, son mode de fonctionnement… La commission Benmoussa en 10 questions    L'UE octroie 101,7 millions d'euros au Maroc    Régime de change : BAM étudie l'impact sur l'économie    Recrutement: La DGSN adopte la procédure de présélection    Othmani Benjelloun et Dr Leila Mezian Benjelloun assistent à la remise des Prix Nobel    Complexe Mohammed VI. Visite guidée    L'amazighité sans hypocrisie    Conférence internationale à El Jadida sur la famille et l'éducation dans le monde arabe    One Piece Stampede, le premier film de la Toei Animation à être diffusé au Maroc    Lever de rideau sur le Festival international «Cinéma et migrations» d'Agadir    Une structure intégrée dédiée à la performance et à l'excellence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nabil Krat, directeur du festival Jawhara
Publié dans Albayane le 15 - 08 - 2018

«Nous sommes parvenus à la 8e édition, parce que nous sommes raisonnables dans notre démarche»
Les chanteurs populaires Dounia Batma et Adil Miloudi ont clôturé dimanche 12 aout sur la scène d'El Jadida les soirées musicales et artistiques du festival international Jawhara. Entre musique, théâtre, arts plastiques, parades, poésie, le public a eu droit à un florilège d'activités qui ont illuminé la ville durant trois jours. Pour Nabil Krat, directeur du festival Jawhara, le festival est parvenu à la 8e édition parce que ses initiateurs sont raisonnables dans leur démarche.
Al Bayane : Le festival est parvenu à sa 8e édition. On pourrait bien parler de l'âge de maturité. Etes-vous satisfaits de la réputation de cette manifestation dans le paysage musical national?
Nabil Krat : Le festival Jawhara a démarré en 2011. L'idée était de créer un événement propre à El Jadida qui n'avait pas son festival. Nous avons commencé à travailler sur un modèle de festival qui s'adapte au contexte de la ville qui est touristique. Le choix de la période s'inscrit en phase avec la particularité d'El Jadida. C'est un festival étendu sur trois villes voire quatre : El Jadida, Azemmour, Sidi Bouzid avec plusieurs activités et des scènes musicales. Nous avons fait le pari depuis la première édition sur la musique et la culture d'une manière générale et le sport comme levier de développement. C'est pour cela que le festival intègre plusieurs activités parallèles.
Cette année, Jawhara s'est ouvert sur plusieurs espaces de la ville et sur d'autres expressions artistiques. Pourquoi ce choix?
Depuis le début, le festival est pluridisciplinaire ; il allie musique, danse, théâtre, arts plastiques, théâtre de rue, espace pour enfants... Cette année, nous avons développé davantage ces animations parallèles par la création de nouvelles activités, comme celle qui s'est déroulée à la cité portugaise en partenariat avec l'association Fous d'art. C'est un atelier géant de peinture visant la promotion de l'art plastique et de la peinture dans la ville.
Le festival est qualifié d'international, mais il y'a une absence des figures de proue de la musique internationale. Cela est-il dû au manque de moyens financiers?
Cette année, nous avons invité un artiste international du Ray, Cheb Hindi. Nous avons également programmé un artiste libanais même s'il vit au Maroc et la star Dounia Batma qui est à mon avis une star arabe et mondiale. Nous sommes restés fidèles à notre modèle. Je suis d'accord avec vous sur la deuxième partie de la question. Nous avons des ambitions plus grandes. On aurait aimé étoffer davantage notre programmation artistique avec des stars internationales. Nous essayons de le faire avec nos moyens, notamment dans le contexte actuel. Nous sommes parvenus à la 8e édition parce que nous sommes raisonnables dans notre démarche. Nous travaillons toute l'année. Nous essayons d'aller chercher de nouveaux sponsors et des partenaires.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.