Flash hebdomadaire    Finale de la coupe de la CAF : La RSB en pole position    Bouskoura. Mort par asphyxie de 3 ouvriers dans un canal des eaux usées    Coopération bilatérale : Bourita s'entretient avec son homologue libérien    Rabat : Arrestation d'une quadragénaire qui vendait illégalement, des boissons alcoolisées    La FRMF reprogramme les matchs de la Botola Maroc Telecom : Le suspense jusqu'au bout !    49ème édition du cycle de conférences de la Fondation Attijariwafa bank : Valeurs éthiques et vivre-ensemble au centre des échanges    Le Festival international de musique andalouse à Casablanca    1er numéro du «Bulletin du patrimoine de Marrakech et de sa région»    Journée internationale : La diversité biologique célébrée à Rabat    Casa Transport lance les travaux d'une trémie au niveau de Ghandi    L'Arabie Saoudite intercepte des missiles visant la Mecque et Djeddah    Service militaire : Le nombre de candidats dépasse toutes les espérances    Abderrassoul Lehdari : «Si Aziz nous a appris la méthode, la rigueur, la maîtrise du sujet et l'esprit critique»    Huawei ne cédera pas à la pression de Washington, assure son fondateur    P&G renouvelle son opération solidaire "Iftar Saem"    L'ancien ministre RNIste, Taieb Bencheikh, n'est plus    Les professeurs universitaires annoncent un grève nationale    Casablanca-Settat : Destruction de 56 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation    CAN2019. Mascotte, plateforme de vente de billets... l'organisation s'active    Louzani et Blinda au Mondial mais pas en CAN    Kylian Mbappé élu meilleur joueur du Championnat français    Le CESE donne la parole aux citoyens    La CGEM octroie son Label RSE à Géocycle Maroc    Abdelhak Zerouali, le maître du monodrame    La Chambre d'agriculture de Draâ-Tafilalet primée en Tunisie    Aéroports du Maroc : Plus de 2,3 millions de passagers en avril    US – Iran : Téhéran minimise les risques de conflits malgré les menaces américaines    Les sans-papiers protestent à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle    Salon Viva Technology. Quid de l'offre Maroc ?    Edito : INDH évolutive    ''Avengers" se fait doubler par ''John Wick'' sur le box-office américain    Le "biz-Hoeness model" gagnant du Bayern    La sélection marocaine féminine de boxe remporte le tournoi international du Gabon    Et si notre amnésie était dégénérescente… ?    Ramadan et diabète riment obligatoirement avec des dispositions spécifiques    Divers    Ces Marocains dits de la 3ème et de la 4ème générations Tiraillés entre l'identité revendiquée et celle attribuée    WhatsApp attaqué par Pegasus    Projets d'extension de la SOMACA et de création d'un Institut de formation aux métiers de l'automobile à Casablanca    Mohamed Jalid Les intellectuels marocains ne sont pas suffisamment ouverts sur les médias !    L'humoriste Bassou offre un spectacle captivant au public r'bati    Meknès abrite son premier Festival international du film arabe    Egypte: Près de 17 blessés dans l'explosion d'un bus touristique    Caire. Au moins 17 blessés dans une explosion visant un bus de touristes    Une délégation de la Direction du PPS au Mausolée Mohammed V    Washington dans le bourbier vénézuélien…    Les Pays-Bas remportent l'Eurovision 2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des suites de la disparition de Jamal Khashoggi…
Publié dans Albayane le 17 - 10 - 2018

Les autorités turques ayant affirmé détenir un enregistrement sonore prouvant que le journaliste saoudien Jamal Khashoggi a bien fait l'objet de tortures – sans aucun doute jusqu'à la mort – dans les locaux du consulat de son pays à Istanbul, le président turc Recep Tayyip Erdogan s'est entretenu au téléphone avec le roi Salmane d'Arabie Saoudite.
Ce dernier, qui dément les accusations d'assassinat et soutient que Khashoggi a bien quitté le consulat après avoir demandé l'obtention d'une autorisation administrative, a, néanmoins, donné son accord pour permettre à la police turque d'entrer à l'intérieur du Consulat d'Arabie Saoudite à Istanbul et d'y effectuer les investigations requises. Et si la fiancée du journaliste disparu assure qu'il n'en est pas ressorti puisqu'elle est restée à l'attendre dans un véhicule, des sources proches des services de sécurité turcs affirment qu'il a été assassiné, dans l'enceinte même du consulat, par une équipe de quinze «barbouzes» saoudiens qui sont rentrés au consulat peu de temps après lui et qui ont quitté les lieux dès l'accomplissement de leur mission.
Le journal pro-gouvernemental turc «Sabah» a reconnu en ces derniers des officiers des services de sécurité saoudiens ainsi que des proches du prince héritier Mohammed Ben Salmane dont un expert en médecine légale qui travaille au ministère de l'intérieur.
Et si, pour liquider Jamal Khashoggi, sans laisser de trace, les saoudiens avaient tout planifié, ils ne pouvaient pas prévoir qu'il allait entrer dans l'enceinte du consulat en ayant à son poignet une montre intelligente connectée à son téléphone et qu'il allait laisser celui-ci chez sa fiancée. Raison pour laquelle cette dernière a pu suivre, de l'extérieur, les évènements dramatiques qui se déroulaient à l'intérieur du bâtiment : Jamal Khashoggi a été interrogé, torturé avant de mourir après avoir été forcé à ingurgiter une surdose de sédatifs. Pour faire quitter à sa dépouille le consulat à l'abri des caméras de surveillance, celle-ci aurait été démembrée et mise dans différents sacs.
Mais malgré toutes ces «précautions», la disparition du journaliste saoudien n'est pas passée inaperçue et c'est même le branle-bas de combat dans plusieurs chancelleries occidentales qui, à l'instar des Nations-Unies et de diverses ONG exigent que l'Arabie Saoudite fournisse des explications.
Ainsi, aux Etats-Unis, plusieurs parlementaires -aussi bien démocrates que républicains- exigent «un réexamen des relations avec Riyad» et remettent même en cause les contrats de vente d'armes liant leurs deux pays quand bien même Donald Trump s'y accroche encore de peur de laisser ces transactions aux russes et aux chinois.
Richard Branson, le fondateur du groupe Virgin a décidé de « geler plusieurs projets d'affaires » en Arabie Saoudite et ce, alors même que le Prince Héritier saoudien Mohammed Ben Salmane lui avait promis d'investir un milliard de dollars dans ses projets de tourisme spatial.
Le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, a annoncé, pour sa part, qu'il n'assistera pas à la fameuse conférence économique dite «le Davos du Désert» qui doit s'ouvrir à Riyad le 23 Octobre prochain.
C'est dire que cette affaire Khashoggi va incontestablement compromettre la stratégie en vertu de laquelle le prince héritier saoudien et nouvel homme fort de Riyad entendait diversifier une économie saoudienne qui repose essentiellement sur les revenus du pétrole.
Et si à la suite de l'accord donné par le Roi Salmane d'Arabie Saoudite, un convoi de 6 véhicules a déposé, ce lundi devant l'enceinte du consulat d'Arabie Saoudite à Istanbul, plusieurs policiers turcs à l'effet de procéder aux investigations nécessaires à l'intérieur même dudit consulat, quelles seront les conclusions des «enquêteurs» turcs ? Que révèleront-elles que l'on ne sait déjà ? Attendons, quand même, pour voir…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.