Vidéo – Achraf Bencharki signe un magnifique doublé et délivre Lens    LdC : Le Wydad laisse des plumes en Afrique du sud    La DGSN se dote d'un système informatisé pour les amendes    Buzz – Bill Gates, le milliardaire qui fait la queue    Tunisie : Une deuxième grève générale prévue pour février    Pargneaux : La Maroc, exemple africain dans la lutte contre le chômage des jeunes    LdC : Le Wydad ne pourra pas aligné son meilleur joueur de l'année    Diapo – Un fourgon transportant 17 millions de dirhams se renverse    Ghazali : La stratégie énergétique du Maroc est fondée sur les énergies renouvelables    Création d'un registre national pour organiser les médias numériques    Organisation du programme jeunes Marocains ambassadeurs des Nations-Unies à Casablanca    Bourita appelle à la création d'un "G10 Méditerranée"    Benchamach œuvre à renforcer les relations maroco-saoudienne    Le Forum international de l'étudiant fait escale à Dakhla    "Gilets jaunes" : A nouveau dans les rues malgré le "Grand débat" lancé par le gouvernement    Fortes pluies dans plusieurs provinces du Royaume    "Afrique du Rire" : Deuxième édition ouverte ce vendredi à Abidjan    VIDEO - Corniche Aïn Diab : Le cri de colère d'une femme à mobilité réduite    2,4 MMDH consacrés à la gestion des déchets ménagers en 10 ans    Casablanca : 5 ans de prison pour chacun des membres d'une bande de malfrats    Deux jeunes hommes se suicident à Nador et Chtouka Aït Baha    El Othmani : Le Maroc « parie sur la transformation digitale »    Fespaco 2019 : «Indigo» de Selma Bargach en lice pour l'Etalon d'or de Yennenga    Musée Saint Laurent: Les 4 expos de cette nouvelle année    Marrakech : Localisation d'une ressortissante danoise portée disparue    Triple candidature pour l'organisation du Mondial-2030 : Le verdict dans quatre ans    Divers sportifs    Le scénario à 48 équipes toujours en gestation    Federica Moghrerini reçue en audience par S.M le Roi Mohammed VI    Habib El Malki : Le Royaume est attaché à sa stratégie de partenariat avec l'UE    Réunion du Bureau de la Chambre des représentants    Donald Trump, le show et le chaos    Andy Murray aura bientôt droit à sa statue à Wimbledon    Trump et Pelosi à couteaux tirés autour du "shutdown"    L'IS représente 15,3% des recettes fiscales en Afrique    Le prix du cannabis au Canada en hausse après la légalisation    Le Kluster CFCIM labellisé par la CCG    Des investisseurs italiens saluent les performances économiques réalisées au Maroc    Ligue des champions : Le WAC en force à Pretoria    Brad Pitt moqué sur la Toile    Selena Gomez fière de la personne qu'elle devient    Kim Kardashian bientôt maman pour la quatrième fois    « Chantons Notre Patrimoine Commun », le spectacle placé sous le signe du vivre ensemble    Algérie : la date de l'élection présidentielle fixée le 18 avril    Le Zamalek ne lâchera pas Hamid Ahaddad    SM le roi Mohammed VI reçoit Federica Mogherini au Palais Royal    Nouvel an Amazigh : À quand Yennayer au Maroc?    Brexit : Les discussions entre May et l'opposition dans l'impasse    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.






Publié dans Albayane le 13 - 12 - 2018

La bronchiolite: Une maladie a prendre très au sérieux
La bronchiolite est l'un des motifs les plus fréquents des consultations médicales chez le pédiatre en cette période de grand froid. Il s'agit d'une infection respiratoire due principalement au «Virus respiratoire syncytial» (VRS). Cette maladie touche généralement les nourrissons de moins de deux ans et se propage par épidémies durant les mois d'hiver surtout en décembre et janvier qui coïncidant avec la grippe et les diarrhées à «rotavirus».
Zoom sur une infection qui doit être prise très au sérieux par les parents
Pour les besoins de notre article nous avons consulté des pédiatres qui ont tous mis l'accent sur certaines maladies liées au froid, aux changements de climat, comme les pharyngites, la grippe, les angines, le rhume, la bronchite et bien entendu la bronchiolite.
Cette maladie est à prendre très au sérieux par les parents qui doivent agir vite et consulter leur pédiatre des les premiers signes de la maladie, car la bronchiolite malmène les poumons des bébés et des jeunes enfants.
Qu'est ce que la bronchiolite?
La bronchiolite aigue est une affection virale saisonnière qui survient chez les enfants de moins de deux ans. Elle correspond à une inflammation aigue des bronchioles qui sont les plus petits conduits respiratoires des poumons, ce qui se conduit à une obstruction dite «bronchiolaire», et entraine une altération de la respiration qui est perceptible parfois à distance puisqu'on note des sifflements aigus et fréquents.
Un virus très contagieux
La bronchiolite est une affection virale, due au virus respiratoire syncytial (VRS) dans 70 à 80% des cas. Ce virus est extrêmement contagieux. Il se transmet par la salive, les éternuements, la toux, les mains et les objets souillés, dont les jouets. La contamination est favorisée par la promiscuité, l'urbanisation et la mise en collectivité précoce des enfants, c'est notamment le cas des petits qui sont places dans les crèches.
La maladie se transmet de nourrisson au nourrisson, le plus souvent l'infection ne se traduit que par un rhume banal et tout rentre dans l'ordre.
Dans 20 à 30% des cas, le virus se propage vers la partie basse de l'appareil respiratoire et entraîne une inflammation et une obstruction de petites bronches, les bronchioles.
Chez le nourrisson les bronches et les bronchioles sont plus étroites que chez l'enfant plus grand et l'adulte; leur inflammation peut entraver l'écoulement de l'air, empêchant l'enfant de respirer normalement.
Le bébé se met à tousser, a siffler et il refuse le biberon et tout le monde passe une mauvaise nuit. C'est ce qui explique le nombre important de parents qui vont consulter.
Les signes de la bronchiolite
Les premiers signes de l'infection par le virus Syncitial qui est responsable dans 80% des cas de la bronchiolite vont d'abord se situer au niveau de la sphère auto-rhino-laryngée (oreilles- nez – larynx.) Ils vont apparaitre au bout de 2 à 8 jours. On note une rhinite avec de la toux qui est plutôt séché, une fièvre peu importante avec des difficultés alimentaires. Un sommeil très agité, une obstruction nasale qui peut être variable en fonction de l'âge du nourrisson.
Après, c'est la bronchiolite, qui va se manifester par des polypnées, c'est-à-dire une accélération du rythme respiratoire, et une distension du thorax, des sifflements que l'on peut entendre même à distance, ce qui bien entendu provoque la panique chez les parents.
Le bébé éprouve des difficultés pour téter, s'il prend moins de la moitié de son biberon sur trois biberons d'affilée, c'est une alerte pour les parents qui doivent agir très vite et consulter le pédiatre.
Les bonnes règles à observer
Les mamans doivent savoir qu'un bébé c'est très fragile, et de ce fait prendre toutes les précautions nécessaires afin d'éviter tous risques. Il s'agit de se laver les mains a l'eau et au savon avant et après s'être occupe de l'enfant.
Si le bébé refuse de s'alimenter, ou si il présente une fièvre (39 – 40) ne pas hésiter a prévenir et a consulter le médecin traitant.
Il faut bannir ces habitudes nocives qui consistent à embrasser les nourrissons sur la bouche et sur le visage, se sont des marques d'affection qui peuvent être sources de maladies.
Ne pas laisser votre enfant passer de mains en mains lors des fêtes de famille
Ne pas sortir les nourrissons dans des lieux trop fréquentés et trop confinés
N'échangez pas les tétines, biberons, sucettes, petites cuillères ou jouets d'un bébé a l'autre, toujours les nettoyer.
Dans la mesure du possible, tenez les bébés de moins de 6 mois éloignés des personnes enrhumées :
* Evitez les lieux ou existent de la fumée
* Ne pas fumer à proximité d'un bébé ou jeune enfant (Pas de tabac)
* Aérez ou lieu ou la chambre ou dort votre bébé
* Assurez-vous que votre enfant reçoit tous les vaccins conformément au calendrier vaccinal national
En adoptant ces quelques conseils, le risque de contamination devient moindre, vous contribuez a le diminuer notamment chez les enfants de moins de trois mois, c'est-à-dire ceux qui ont le plus de risque de souffrir de formes graves de bronchiolites.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.