Groupe Al Omrane. Une nouvelle stratégie marketing pour les MRE    MAROC/PALESTINE : LAKJAA RAPPELLE LE SOUTIEN ENGAGE DE SM LE ROI MOHAMMED VI POUR LES PALESTINIENS, DIRECTION ET PEUPLE    Marrakech. Une bande spécialisée dans le trafic de drogue démantelée    Clôture de la 22ème édition du Festival Gnaoua et musiques du monde : Le succès toujours au rendez-vous    Mauritanie: Cheikh El-Ghazouani revendique la victoire    Clôture en apothéose de la fête de la musique "by Wecasablanca Festival"    Bac 2019 : Un taux de réussite de 65,55%    Violence à l'égard des femmes. L'enquête nationale décortiquée par les députés    Une mosquée de Ceuta visée par des tirs    Marche de Rabat: Oui à la Palestine, non au «Deal du siècle»    25ème Festival de Fès des musiques sacrées du monde : Du gospel et flamenco pour marquer la fin    CAN 2019 : 120 millions de DH privent les Marocains des matchs des Lions de l'Atlas    Abdelhadi El Mouaziz remporte le 11è Trail international des cèdres    Cartier Saada: 80% du programme d'investissements réalisés    Gouvernance spatiale et développement    Ouverture de la 12è retraite du Conseil de Paix et de Sécurité de l'UA à Sekhirat    L'université Ibn Zohr en apothéose!    Le Maroc exprime sa satisfaction quant à la position constructive de la Barbade    RAM : APRES NEW-YORK, MIAMI, WASHINGTON...AU TOUR DE BOSTON POUR DES VOLS DIRECTS    Lions de l'Atlas. Une victoire, mais encore...?    Mawazine-2019: le duo Bigflo et Oli propulse le public vers « la lune »    BMW de nouveau transporteur officiel du Festival Mawazine    Immigration illégale : Six individus déférés devant le parquet à Larache    Le Maroc prend part au "Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée"    Festival de Fès, un bilan très satisfaisant pour la 25ème édition    Mohamed Aujjar s'informe du fonctionnement de la Cour de cassation hongroise    Le Sénégal et l'Algérie prennent les rênes du Groupe C    OPV Maroc Telecom. "Bon timing"    Edito : Excédent au Bac    Administration. Où en est le chantier de la déconcentration ?    Vif succès du tournoi de football organisé par Act4Community Jorf Lasfar    "Futuristic Vision" remporte le prix de la meilleure Junior entreprise    Les marchands non financiers confiants pour le deuxième trimestre    Enfin un prix pour l'enseignant inspirant    La politique migratoire de l'Espagne entre façade et réalité    Divers    Répression tous azimuts dans les camps de la honte    Une victoire d'entrée pour les maîtres de céans    Marc Lamti, le plus jeune joueur de la compétition    Amine Harit : Au fond de moi, ça n'allait pas et je me mentais    Divers    Washington a lancé des cyberattaques contre l'Iran    Hamid El Kasri et Susheela Raman enflamment la scène Moulay Hassan    Mawazine 2019: Concerts explosifs de Lartiste et David Guetta à la scène OLM Souissi    Palestine. Une marche de soutien à Rabat    Baccalauréat 2019 : un taux de réussite de 65,55%    Affaire Khashoggi: la responsabilité du prince héritier est engagée…    Ethiopie: le chef d'état-major de l'armée et le président de la région d'Amhara tués    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hadji, 4e ballon d'Or du Maroc en Afrique
Publié dans Albayane le 21 - 05 - 2019

Mustapha Hadji reste l'un des grands footballeurs ayant marqué l'histoire des Lions de l'Atlas pendant deux Mondiaux, en 1994 aux USA et en France en 1998, mais aussi en CAN de cette année même en se contentant d'une place aux quarts de finale.
Mustapha Hadji avait vu juste quand il opta pour jouer au sein de l'équipe du Maroc alors qu'il fut sollicité pour prendre le maillot des Bleus. Natif du Maroc, Mustapha Hadji né 1971 à Ifrane avait rejoint la France du temps de son enfance (10 ans) où il avait grandi avec sa famille. Sa carrière professionnelle commença à l'aube des années 1990 au sein de son club préféré, l'AS Nancy-Lorraine et frappa très tôt à la porte des pros.
Il aimait tellement les Lions de l'Atlas depuis son enfance et plus précisément depuis l'exploit des Lions de l'Atlas avec la qualification historique au second tour au Mondial mexicain de 1986. Son idole à l'époque fut Mustapha El Haddaoui qu'il allait rejoindre lors du Mondial 1994 aux Etats-Unis.
D'ailleurs, la venue au Maroc fut possible grâce à El Haddaoui et Krimau qui l'avaient proposé au coach de l'équipe nationale, Abdellah Blinda. Son premier match fut en 1993 remporté par le Maroc face à la Zambie (1-0), dernier Cap qualificatif au Mondial américain. Depuis lors, Mustapha Hajdi allait se retrouver avec les Lions de l'Atlas, même en réalisant un parcours des plus honorables d'une dizaine d'années de 1993 à 2002. Durant cette période, Hadji avait disputé plus de 60 matchs en équipe nationale avec une bonne douzaine de buts marqués au Mondial français mais aussi et surtout en compétition africaine de la CAN aussi bien lors des éliminatoires qu'en phases finales avec le fameux but (Coup de Ciseau dans les filets de l'Egypte en 1998).
En CAN 2002 et après son dernier match avec l'équipe du Maroc contre le Mali, Mustapha Hadji allait céder sa place en CAN 2004 à son frère Youssef Hajdi qui prendra le relais pour enchainer avec d'autres anciens joueurs ayant remplacé les anciens et amis de sa génération tels Bassir, Chippo, Chiba, Bahja, Rossi et la liste des stars est longue… à quelques exceptions dont le capitaine Noureddine Naybat qui va faire mieux en jouant pas moins de 5 CAN et se distinguant notamment lors du rendez-vous tunisien en 2004 en arrivant en finale remportée par les Aigles de Carthage sur leur sol (2-1).
Au sein des clubs, Hadji détenteur d'une double nationalité maroco-française, avait joué dans différentes équipes dont le Sporting Portugal en 1996, le Deportivo La Corogne (1997) où évoluait Naybat, puis le Coventry City et Aston Villa qui l'avait transféré à l'Espagnol Barcelone pour une courte durée avant de faire un virage vers les pays du Golf chez l'Emirates Club à Dubaï en 2005.
Après sa carrière de joueur, Hadji devint consultant pour la chaîne de télévision Eurosport durant la CAN 2008. Il était également l'un des ambassadeurs pour la Coupe de Monde 2010 en Afrique du Sud avec plusieurs stars comme George Weah, Mark Fish, Abedi Pele, Hossam Hassan, Roger Milla, Kalusha Bwalya…
Aujourd'hui, Hadji figure dans le staff technique du sélectionneur national des Lions de l'Atlas, Hervé Renard, pour une autre expérience qu'on souhaite bonne en CAN 2019 en Egypte.
Voilà pour le parcours très honorable de Mustapha Hadji qui reste le 4e Ballon d'Or en 1998 après le trio Ahmed Fara (1975), Baddou Zaki (1979) et Mohamed Timoumi (1986).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.