411 milliards de DH pour soutenir les plans de développement régional    Université d'été pour les jeunes chercheurs à Essaouira    Oxfam monte au créneau    L'insoutenable quotidien des saisonnières marocaines en Espagne    La Bourse de Casablanca en bonne mine    L'opposition algérienne pose des conditions au dialogue proposé par le pouvoir    Boris Johnson ultra-favori dans la course à Downing Street    Pinot maître des Pyrénées au Tour de France    Fraser-Pryce et Obiri ont fait le show au meeting de Londres    Bale sur le départ    Divers    La loi relative à la lutte contre la traite des êtres humains disséquée à Agadir    Bouillon de culture    Les arts de la rue s'invitent à Laâyoune    "Avengers: Endgame", le film aux plus grosses recettes de l'histoire    Maroc Telecom enregistre près de 63 millions de clients    Le secteur bancaire confirme sa résilience en 2018    Alerte Météo : Il va pleuvoir dans plusieurs villes au Maroc    Lekjâa convoque la famille du football marocain à Skhirat    Comicom introduit la marque indienne Mahindra au Maroc    L'Europe se prépare à une nouvelle canicule, Paris en alerte    La Jordanie réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    Football    Loi-cadre sur l'enseignement    Tenue du gala international de boxe professionnelle à El Jadida    Des centaines d'Algériens sont bloqués au Caire    Point de vue : Hanane, Reda… et tant d'autres !    Victoire de la sélection algérienne en finale de la CAN 2019    Actes de sabotage et de vandalisme à Lâayoune    El Otmani en visite à Dakhla-Oued Eddahab    Le Maroc présent à la Foire internationale du livre de Lima    Dar El Bacha accueille l'exposition « Etoffe des sens, résonnances, Serge Lutens, Yves Saint Laurent »    Festival international Jawhara : Le retour de Cheb Bilal    Proscrire la violence!    CNDH: Au nom du principe de la pluralité    Festival des huîtres de Qualidia    Avortement d'une tentative de trafic de 345 kg de chira à Bab Sebta    Ukraine: Vers une majorité absolue au Parlement du parti du président Zelensky    La colère gronde à Hong Kong après les agressions brutales de manifestants    Laâyoune : Ouverture d'une enquête…    Un vibrant hommage rendu à Husseïn Chaâbi par la ville de Laâyoune    Akhannouch promet de solliciter le portefeuille de la santé en 2021    Décès directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique Yukiya Amano    La course à Downing Street s'achève, Boris Johnson ultra-favori    BCIJ : Arrestation à Meknès d'un terroriste franco-marocain    La traite humaine nargue la loi 27-14    Une approche qui n'est pas du goût de tous    Béni Tadjit et la parade des prétendants !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Suriname salue le rôle de «leader africain» de SM le Roi Mohammed VI
Publié dans Albayane le 14 - 06 - 2019

Le Suriname a salué, mercredi, le rôle de SM le Roi Mohammed VI en tant que "leader africain" ainsi que l'apport du Souverain à la diplomatie régionale tant en Afrique que dans le monde.
"Le Gouvernement du Suriname salue le rôle joué par SM le Roi Mohammed VI en tant que leader africain, à travers Son engagement dans la diplomatie régionale tant en Afrique qu'ailleurs dans le monde", indique un communiqué conjoint signé à l'occasion de la visite officielle au Suriname du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M. Nasser Bourita.
Cet engagement se manifeste à travers "l'octroi d'une assistance technique, l'éducation et la formation en vue d'accroître le commerce et les investissements et promouvoir le développement socio-économique en tant que moyens de promouvoir la prospérité, la stabilité, la paix et la sécurité dans le monde", poursuit le document publié à l'issue d'entretiens entre M. Bourita et son homologue du Suriname Yldiz Pollack-Beighle.
Le gouvernement du Suriname a également remercié le Royaume pour sa précieuse contribution en matière de développement et de financement.
A l'occasion de la visite de M. Bourita à Paramaribo, le Suriname a réitéré sa décision de retirer sa reconnaissance de la fantomatique RASD, en exprimant son soutien à une solution politique définitive au différend régional sur le Sahara dans le cadre de la souveraineté du Maroc et de son intégrité territoriale.
Les entretiens ente M. Bourita et Mme Pollack-Beighle, qui se sont déroulés en présence notamment de l'Ambassadeur du Maroc au Brésil et au Suriname, M. Nabil Adghoghi, ont été l'occasion d'évoquer les derniers développements de la question du Sahara marocain ainsi que plusieurs questions d'intérêt commun liées au commerce, aux investissements, à la connectivité, aux échanges culturels, au tourisme et à l'échange des expériences.
M. Bourita a entamé mercredi une visite au Suriname, où il a eu des entretiens avec plusieurs hauts responsables du pays caribéen.
Sahara: soutien de l'approche marocaine
D'autre part, le Suriname a réitéré, mercredi, sa décision de retirer sa reconnaissance de la fantomatique RASD, en exprimant son soutien à une solution politique définitive au différend régional sur le Sahara dans le cadre de la souveraineté du Maroc et de son intégrité territoriale.
« Le gouvernement de la République du Suriname réitère sa décision prise le 9 mars 2016 et communiquée aux Nations Unies, en vertu de laquelle il a retiré sa reconnaissance de la soi-disant RASD », selon un communiqué conjoint signé à l'occasion de la visite officielle au Suriname du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita.
Tout en réitérant sa « position de principe en faveur des principes internationalement reconnus du dialogue et du règlement pacifique des disputes », le Suriname a salué « l'engagement du gouvernement du Maroc en faveur d'une solution politique définitive et mutuellement acceptable » et a appelé « toutes les parties à continuer sur la voie du dialogue pour parvenir à une telle solution dans le cadre de la souveraineté marocaine et l'intégrité territoriale du Royaume », précise le document publié à l'issue d'entretiens entre M.Bourita et son homologue du Suriname Yldiz Pollack-Beighle.
Lors de ces entretiens, M. Bourita a informé Mme Pollack-Beighle des derniers développements concernant la question du Sahara et a réitéré l'engagement du Royaume à œuvrer de concert avec les Nations Unies en vue de parvenir à une solution juste et définitive à ce conflit régional.
Les entretiens ont également porté sur nombre de questions d'intérêt commun liées au commerce, aux investissements, à la connectivité, aux échanges culturels, au tourisme et à l'échange des expériences.
M. Bourita a entamé mercredi une visite au Suriname, où il a eu des entretiens avec plusieurs hauts responsables du pays caribéen.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.