Jeux africains : Le prince Moulay Rachid donne le coup d'envoi    Répit pour Huawei en plein flou sur les négociations commerciales avec Pékin    Ce que veut dire la Révolution du Roi et du Peuple    Marocains résidant à l'étranger : Cartographie des Marocains d'Europe    Point de vue : Faites la Jeunesse avant qu'elle ne soit vieillesse…    Le village de la 12e édition des Jeux africains ouvre ses portes à Rabat    Philippe Coutinho s'engage avec le Bayern Munich    Karim Alami perd tragiquement son fils    Le Festival Atlas Electronic sensibilise à la mobilité des artistes    La Bourse de Casablanca réalise une bonne performance hebdomadaire    Managem annonce un chiffre d'affaires en baisse    El Andaloussi quitte Safran Electronics & Defense Morocco    Télécoms: L'ANRT dématérialise les agréments    Développement durable: La Commission nationale bientôt opérationnelle    L'expertise marocaine brille lors d'une formation internationale sur le sauvetage sportif en Centrafrique    Aïd Al Adha 1440 : Bon déroulement de l'opération d'abattage    Service militaire : La sélection démarre cette semaine    Moussaoui Ajlaoui : Créer un nouvel Etat en Afrique du Nord serait suicidaire pour la région. La position de Washington va dans ce sens    La France se prépare à accueillir le G7    L'administration américaine s'oppose à la création d'une entité fantoche    Macron reçoit Poutine avant le sommet du G7    Macron recevra jeudi Boris Johnson puis Kyriakos Mitsotakis    Syrie: les forces gouvernementales entrent dans la ville de Khan Cheikhoun    Des enfants maqdessis visitent des sites touristiques à Casablanca    Le fauteuil    La prise de conscience!    Doukkal s'entretient avec son homologue chinois sur la coopération dans le domaine de la santé    Le Royaume prend très au sérieux l'avenir et le présent de ses jeunes : Pour un Maroc fait par et pour sa jeunesse    La liste élargie de Hallilodzic    Jeux Africains : Le Maroc gagne par forfait l'Afrique du Sud    Démarrage de la nouvelle saison    Vidéo. Ce que pensent les Casablancais de la nomination d'Halilhodzic    Facebook, Google, Apple... : Attention, les Gafam vous pistent!    Visite de travail à Copenhague du président du Conseil exécutif de l'UNICEF, Omar Hilale    L'incendie qui ravage Grande Canarie hors de contrôle, nouvelles évacuations    Un incendie ravage une forêt de pins sur les hauteurs de Béni Mellal    Les usagers d'Instagram pourront désormais dénoncer la désinformation    Météo: les prévisions de ce lundi    Parcs zoologiques. Vers la fin de la capture et la vente des éléphants d'Afrique    Le Maroc: marché international de commerce de fossiles    Un centre sino-marocain de médecine traditionnelle bientôt à Casablanca    L'œuvre d'Oum Kaltoum ouvre le bal de la Biennale de Rabat    Les tambourinaires amazighs du Moyen- Atlas    Azelarabe Alaoui préside le jury du Festival Cèdre du court métrage    Nouvelle édition du Festival "Voix de femmes" à Tétouan    The Mask : Un reboot au féminin en préparation    La Star Afrofunk Bantunani à Casablanca    11è édition des Voix de Femmes à Tétouan du 19 au 24 août    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le projet de loi-cadre sur la voie du consensus
Publié dans Albayane le 15 - 07 - 2019

Le projet de loi-cadre sur le système d'éducation, de formation et de recherche scientifique est sur la voie du déblocage au parlement.
En effet, un consensus autour de ce projet, bloqué en commission parlementaire en raison des divergences entre les composantes de la majorité gouvernementale, pourrait être dégagé, ce mardi 17 juillet, lors de la réunion de la commission parlementaire chargée de la culture et de la communication à la Chambre des représentants. Cette étape consensuelle baliserait ainsi la voie à la validation du projet N° 51.17 qui sera soumis au vote des membres de ladite commission.
En cas de passage à ce niveau, où le texte est resté environ quatre mois, ledit projet sera soumis au débat en plénière avant d'être validé par la Chambre des représentants. A ce propos, le chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani avait insisté sur la question de consensus étant donné que ce projet intéresse les générations actuelles et futures. La pomme de discorde était l'enseignement des matières scientifiques en langues étrangères.
Ce projet a été programmé entre les deux sessions du parlement, en convoquant une session extraordinaire les 2 et 3 avril, sans parvenir à une issue consensuelle. Ce qui a ouvert la porte à des polémiques et des calculs politiciens. Ce projet propose la généralisation du préscolaire aux enfants âgés de quatre à six ans dans un délai de trois ans de l'entrée en vigueur de la loi-cadre en question. Ce préscolaire sera désormais intégré au primaire.
Les deux niveaux constitueraient ainsi un même cycle qui, avec le collège, seraient obligatoires. L'objectif est d'assurer la généralisation de la scolarisation à tous. Des mesures sont également prévues pour la scolarisation des filles dans le monde rural, le renforcement de l'appui aux couches défavorisées et la multiplication des écoles communautaires.
Le projet prévoit aussi le renforcement des structures scolaires et de formation. Sur ce registre, l'Exécutif se donne six ans pour venir à bout de ce déficit, et trois ans pour mettre en place un plan national de réhabilitation des écoles.
De même, le plan compte en finir avec l'analphabétisme avec un programme d'insertion professionnelle. Pour le supérieur, le texte évoque une restructuration globale du secteur avec des pôles et des campus intégrés. Le chantier est immense. En cas de sa validation, il sera le projet qui clôturera cette session de printemps.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.