La crise du Covid-19 incite les opérateurs de produits d'hygiène à investir davantage    Une nouvelle ferme aquacole dans la région d'El Jadida    Coronavirus : 26 nouveaux cas, 7.740 au total, samedi 30 mai à 10h    Coronavirus : la deuxième vague sera économique    Coronavirus : la deuxième vague sera économique    Les grands travaux du gouvernement El Youssoufi    La coupe du Trône, un cadeau d'adieu avant l'heure    L'homme de l'alternance n'est plus    Abderrahmane El Youssoufi a présenté son bilan à la nation    L'OMDH rend hommage à l'un de ses fondateurs    Abderrahmane El Youssoufi : Un homme d'Etat au service de la culture    Industrie : Renault met en stand-by les projets d'augmentation de capacités prévus au Maroc    Communiqué du Bureau politique du PPS    Bientôt un café. Expresso SVP !    OCP profite de l'export au premier trimestre    Vahid fait le forcing pour convaincre deux joueurs    Il y a 38 ans… : La pensée d'Aziz Belal toujours vivante et actuelle    Quatre Marocains dans les commissions du CIO    Danielle Skalli tire sa révérence    À quoi sert la littérature en période de confinement?    Marie-Louise Belarbi, une étoile de la culture marocaine s'est éteinte    Pour un encadrement législatif ou conventionnel    Un expert met en évidence la responsabilité imprescriptible de l'Algérie    Chine-Etats-Unis: Une nouvelle guerre froide est en marche…    Ait Taleb: L'efficacité de la chloroquine dans le traitement du Covid-19 peut être prouvée    Abderrahmane Youssoufi personnifiait l'histoire du Maroc    Technocrates, gouvernement d'union nationale…: Le Maroc peut-il se permettre ces changements en plein Covid-19?    Mort de Guy Bedos    Le CNDH lance un appel au respect des droits des travailleurs    L'INDH s'investit dans la formation à distance à Khénifra    Début des tests de dépistage du Covid-19 à Errachidia    7000 saisonnières marocaines bloquées à Huelva début juin    Tarik El Malki : Il convient de mettre de côté la doxa libérale pour un temps    Un Casque bleu marocain honoré par les Nations unies    Affaire Radès : L'appel du Wydad examiné aujourd'hui par le TAS    La Premier League dans la dernière ligne droite vers une reprise    Relaxé, Rafiq Boubker présente ses excuses    L'auteur de la saga Harry Potter met en ligne un conte pour les enfants confinés    Zaki élu meilleur gardien de l'histoire de l'Afrique    Afghanistan: L'échange de prisonniers comme premier pas vers la paix?    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    «Living in Times of Corona», des films de l'intérieur    Alliance irano-vénézuélienne contre le blocus de Washington…    Direction Fenerbahçe pour Yassine Bounou ?    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Taounate: Benabdallah appelle une répartition spatiale équitable de la richesse
Publié dans Albayane le 23 - 07 - 2019

Suite à une décision du Bureau politique, la région de Ghafsai du Parti du progrès et du socialisme, le Secrétariat provincial du Parti et l'Association démocratique des élus progressistes (ADEP) ont organisé, samedi dernier, le «Forum de l'élu progressiste».
A cette occasion, le Secrétaire général du PPS, qui conduisait une forte délégation de la direction du Parti, a fait une importante déclaration dans laquelle il a insisté sur «les insuffisances que de nombreuses régions du pays connaissent, en matière de développement et de services, tout particulièrement dans les secteurs vitaux».
Mohamed Nabil Benabdallah a rappelé les divers discours royaux dans lesquels SM le Roi était précurseur pour mettre la main sur ces insuffisances, et parer par «un nouveau modèle de développement économique en mesure d'assurer une répartition du développement de manière équitable».
Il a affirmé que l'appel royal intervient en réponse «à ces insuffisances et au sentiment de privation palpable dans de nombreuses régions et de manque de répartition juste et équitable des richesses du pays dont les populations populaires, marginalisées et démunies, n'en profitent point».
Le SG du PPS a profité de l'occasion pour rappeler, également, les réalisations concrétisées durant ces 20 années de règne, dans de nombreux domaines et et secteurs, tant sur le plan politique, social ou encore au niveau des droits de l'homme ou des grands chantiers de l'infrastructure (aéroports, ports, équipements…). Et d'estimer que ces nets progrès constituent «un saut qualitatif pour le Maroc».
Le leader du PPS a aussi insisté sur la nécessité d'ouvrer au développement de nombreuses régions, et réaliser le développement global devant englober les différentes catégories et classes sociales ainsi que l'ensemble des régions du pays.
Pour cette fin, il a appelé la population de Taounate à tirer les conclusions des expériences vécues et à «donner confiance à ceux qui la méritent», dans la lutte contre les dépravateurs, par une attitude citoyenne et par le vote démocratique qui exprime le verdict des urnes. Il a aussi rappelé, par cette occasion, la responsabilité d'aucuns élus locaux, dont un certain nombre de personnes, encore aux postes de commande dans la région, qui ont contribué à la marginalisation de la province et se sont suffis à s'auto-développer, à se servir, à servir leurs familles et leurs intérêts propres. C'est ce qui a transformé Taounate en une ville «marginalisée et exclue» du développement.
Dans ce cadre, Nabil Benabdallah a incité les militantes et les militants du PPS, ainsi que l'ensemble de la population de Taounate, à faire face à ces responsables de tous les retards accumulés, afin de relever les defis de la démocratie et du développement global.
Il a aussi souligné que le PPS «est engagé, par ses militantes et militants», dans ce sens, partant de sa position et de ses objectifs qui, in fine, «oeuvrent pour la réalisation de la justice sociale et la répartition équitable de la richesse nationale, au niveau spatial».
A la suite de cette intervention plusieurs participants ont pris la parole pour décrire la situation de la région, analyser son économie et proposer des alternatives à l'état de délabrement d'une région qui aurait pu jouer un rôle important dans le développement global du pays.
Signalons, enfin, que ce forum s'est tenu en présence d'une délégation du Bureau politique du PPS, composée de Charafate Afailal, Karim Tej, Saïd Fakkak, Nadia Touhami, Idriss reddouani et Azzouz Sanhaji, à côté du député du Parti à la province de Taounate, Abdallah Bouzidi Idrissi, et de nombreux membres du Comité central du Parti et de l'ADEP.
Signalons également, que le camarade Achir Abdeslam a été élu, à cette occasion, coordinateur provincial de l'Association démocratique des élus progressistes.
Ce forum a été l'occasion pour de nombreuses militantes et militants du Parti pour interagir avec de nombreux citoyens et citoyennes de la région autour de questions récurrentes à la province de Taounate de manière générale et la région de Ghafsai tout particulièrement.
MTA
Le PPS s'enquiert de l'état de santé de Messaoudi El Ayachi
Nabil Benabdallah, Secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS) accompagné d'une délégation du Parti, composée de Karim Tej, Président de l'Association démocratique des élus progressistes (ADEP) et plusieurs membres du Bureau politique, notamment Charafat Afailal, Nadia Touhami, Azouz Senhaji, Said Fekkak, Driss Redouani, et Abdeslam Boutaleb, Directeur général de l'ADEP ont rendu visite au camarade Messaoudi El Ayachi pour s'enquérir de son état de santé et lui apporter un soutien moral et renouer le contact avec lui ainsi qu'avec les membres de sa famille.
Il est à souligner que le camarade Messaoudi El Ayachi fut le premier président communal du PPS dans la Province de Taouanate. Son mandat à la tête de la Commune de Ain Mediouna, a été marqué par la mise en place de plusieurs réformes et projets structurants.
D'ailleurs, notre camarade a obtenu la confiance de la population locale lors des élections législatives. Il fut également président du groupe parlementaire du PPS au sein du Parlement.
Le militant du Parti a été, en outre, connu par ses hautes compétences en matière de l'action parlementaire et son dévouement et son engagement militant, reconnu par tout le monde.
Rappelons que Massoudi El Ayachi avait été victime d'un grave accident de la circulation entre Rabat et Taounate, alors qu'il accomplissait sa mission de député.
Notons que cette visite a eu lieu en marge du forum «L'élu progressiste», organisé par le Bureau national de l'ADEP à Ghafsai et ce en coordination avec la section locale du PPS à Taouante. Elle fut un véritable moment d'émotion et d'échange et de remémoration des expériences militantes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.