Edito: Le maire doit partir    Pedro Sanchez : Le Maroc revêt une «importance capitale» pour les intérêts de l'Espagne    Dédiée aux entreprises : inwi lance sa solution souveraine de communications unifiées    Le Groupe Dakhla Attitude primé «Meilleur opérateur de la région»    Fibre optique: Nexans inaugure une nouvelle usine à Nouaceur    Le Maroc rejoint l'indice obligataire Bloomberg de la BAD    Casablanca: Reprise du trafic du tramway au niveau du centre-ville    Retard de vaccination : El Othmani pointe du doigt les fournisseurs des vaccins    ONU : La Proclamation américaine sur la marocanité du Sahara distribuée aux 193 Etats membres    Le Maroc classé 53ème en 2021 dans le rapport sur les effectifs militaires    Badr Hari refait surface sur Instagram    Secousse tellurique de magnitude 3,4 dans la province d'Azilal    Evolution du coronavirus au Maroc : 1246 nouveaux cas, 461.390 au total, mardi 19 janvier 2021 à 18 heures    Arrestation d' un pharmacien pour trafic de psychotropes    L'ambassadrice de l'UE loue la stratégie marocaine en matière de lutte contre la violence à l'égard des femmes    Vaste mouvement parmi les directeurs provinciaux de l'éducation nationale    L'épouse d'El Ghomari se confie sur 2M    La promotion des provinces du Sud dans l'agenda du Réseau Maroco-Américain    Dakhla : «Région de Rêve 2021»    Le Maroc réussit son entrée vers la défense de son titre    Ammouta : Victoire d'une importance capitale    Le Maroc éliminé après 3 défaites successives    Nexans : nouvelle usine à Nouaceur    Un MoU pour renforcer les relations économiques et commerciales    Président à part, sera-t-il aussi un ex-président à part ?    Maroc-USA:Fischer rassure quant à la position de l'administration Biden sur le Sahara    Un Casque bleu marocain parmi les victimes en République centrafricaine    Coronavirus : le gouvernement prolonge les mesures de restriction en vigueur de 2 semaines    Visas: Le plaidoyer du député franco-marocain M'jid El Guerrab pour l'Afrique    Pays-Bas: Démission du gouvernement de Mark Rutte    Paru chez l'édition La Croisée des Chemins : «Le Secret de la Lettre» : Mohamed Ennaji porte un regard sur l'école coranique d'hier    Stud'IFO : Concert virtuel entre Cheikh Brahmi et Snitra    Ben Abdelkader pose les conditions de modernisation du système judiciaire    Coronavirus : voici les variants les plus compliqués à maîtriser par le système immunitaire [Etude]    La reconnaissance de la marocanité du Sahara est un «développement naturel» de la position des administrations US    L'envoyé US pour la lutte contre l'antisémitisme salue la «vision de paix» de SM le Roi    Profitant du nul entre la Libye et le Niger : La RDC prend seule la tête du groupe B    Le sélectionneur du Zimbabwe accuse le Cameroun de sorcellerie !    Meknès retrouve la culture à l'air libre    Une nouvelle émission rendant hommage à la diversité culturelle    «Le discours de la folie dans le patrimoine arabe et occidental»    Médias-Pr. Rachid Lazrak : «Il faut être soit aveugle, soit de mauvaise foi, pour ne pas comprendre comment le Conseil de sécurité voudrait résoudre le problème du Sahara»    Virus Covid mutant: Le Maroc se ferme à l'Australie, le Brésil, l'Irlande et la Nouvelle Zelande    Eliminatoires Afrobasket (Tunisie, 17-21 février 2021) : Stage de l'équipe nationale seniors    Euromed : Quel avenir ?    CHAN / Ouganda-Rwanda (0-0) : Un nul en faveur du Maroc    Le Maroc et les Etats-Unis s'engagent contre le trafic illicite    Communication: rapprochement stratégique entre le marocain Brand & Image et l'israélien Kam Global Strategies    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Samuel Jackson sur les traces de ses ancêtres
Publié dans Albayane le 01 - 08 - 2019

Arrivée au Gabon récemment pour des raisons connues du plus grand nombre, l'acteur et réalisateur afro-américain, Samuel Jackson défraie la chronique en ce moment.
La venue de Samuel Jackson en terre africaine et gabonaise en particulier provoque des remue-méninges à travers le monde actuellement. Quelles sont les raisons ayant poussé ce dernier à se rendre en Afrique, à l'occurrence au Gabon ? D'après certaines informations reçues des sources intermédiaires et officielles; Samuel Jackson serait arrivé au Gabon à la recherche de ses origines: de son ethnicité. L'acteur afro-américain aurait des appartenances africaines, surtout gabonaises. Il appartiendrait à une ethnie du Sud de ce pays, appelée «Benga» du fait de ses ancêtres qui seraient du Gabon.
Des travaux réalisés par certains scientifiques américains seraient à l'origine de cette actualité qui fait boule de neige dans les quatre coins de la planète. Selon lesdits travaux, Samuel serait d'origine gabonaise. Les résultats du test ADN auraient permis de déterminer ses origines. Ses ancêtres seraient du Gabon. L'acteur américain serait de fait africain du Gabon. C'est à ce titre d'ailleurs que ce dernier aurait décidé de s'y rendre afin de découvrir sa culture et renouer pourquoi pas davantage avec les siens, par ce retour aux sources de sa généalogie.
Par ailleurs, l'acteur américain a été reçu quelques jours après son arrivée par une partie du peuple gabonais. Notamment, «la communauté benga» et bien d'autres ethnies du Gabon, qui se sont empressées à l'aéroport international Léon Mba pour l'accueillir. Dans une photo provenant des réseaux sociaux, on peut voir un homme habillé traditionnellement, entouré des ressortissants de ladite ethnie à laquelle il appartiendrait. Une autre photo montre également l'acteur tenir un instrument traditionnel dans ses mains, la cithare avec à ses côté un citoyen. Sans oublier la photo prise avec le chef de l'exécutif Ali Bongo Ondimba, la première dame, Sylvia Bongo Ondimba, et d'autres membres du Palais présidentiel.
Au cours de cette visite, Samuel Jackson a également été accompagné par les officiels gabonais au ministère des eaux et forêts du Gabon, où un évènement en rapport avec sa venue lui a été dédié. La population venue nombreuse audit ministère l'a accueilli avec les honneurs et ovations dignes d'un fils du pays. Des danses traditionnelles ont été effectuées, non seulement pour lui souhaiter bonne arrivée, mais surtout pour lui rappeler ses «origines». L'acteur dont la joie n'a pas manqué de se faire valoir sur son visage a esquissé quelques pas de danse le sourire aux lèvres, avant d'être conduit à l'intérieur du ministère.
Le ministre des eaux et forêt, Lee white, récemment nommé à la tête dudit ministère a par la suite fait visiter la forêt profonde à Samuel Jackson. L'homme a pu découvrir certains coins du Gabon, sa richesse culturelle, son écosystème, sa faune et flore. Dans une photo vue sur les réseaux sociaux, on peut voir les deux hommes à peine sortis de l'hélicoptère se rendre dans un endroit forestier.
Il convient de souligner par ailleurs que la présence du réalisateur afro-américain au Gabon semble être d'un apport important pour ce magnifique pays d'Afrique centrale. Elle parait bénéfique, dans la mesure où elle pourrait booster davantage son aspect touristique. Par cette venue extraordinaire au Gabon, le tourisme pourrait davantage se développer. Des investisseurs étrangers, culturels, des metteurs en scène, des producteurs de films et documentaires du monde pourraient être séduits par le potentiel culturel du Gabon tant vanté par Samuel sur les réseaux sociaux. Ce dernier n'a pas manqué de publier certaines photos sur son compte instagram. Lesquelles ont reçu des milliers de likes. Donc, au-delà de ce résultat, il y a d'autres paramètres qui devraient être pris en considération. La valorisation et la promotion de la culture gabonaise dans un premier temps, puis l'aspect touristique dans un second plan.
Pour la gouverne du plus grand nombre, Samuel Jackson du haut de ses 47 ans de carrière dans l'industrie du cinéma américain, a déjà réalisé une centaine de films. Ce dernier est l'acteur et réalisateur américain à avoir impacté positivement l'industrie d'Hollywood, avec plus de 2 milliards de dollars en valeur ajouté. Outre ce fait, rappelons aussi que Samuel Jackson va profiter de ce séjour au Gabon pour réaliser également un film documentaire sur le parc de Loango. D'après des sources intermédiaires, il portera sur la traite négrière. L'arrivée de l'acteur afro-américain au Gabon semble être de ce fait une aubaine, aussi bien à l'échelon national qu'international pour le Gabon.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.