Le CNDH promeut la parité en politique à travers une série de rencontres régionales    Lancement d'un guide pour des espaces publics urbains plus accessibles aux femmes et aux filles    Paiement sans contact: Visa et CMI augmentent le plafond    France: plus de 320 mille emplois détruits dans le privé en 2020    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mardi 9 mars    La Bourse de Casablanca débute en hausse    Accord Maroc-Royaume-Uni: une nouvelle route maritime pour contourner les problèmes frontaliers de l'après Brexit    A 5 jours du coup d'envoi, la CAN U17 au Maroc annulée    FRMGolf lance sa 7ème académie    Football : En-Nesyri et Bounou éliminés de la Champions League ?    Le Maroc suspend ses vols avec six nouveaux pays (PHOTO)    Tétouan : saisie de 2 286 kg de chira    Action solidaire : Jumia assure gratuitement les livraisons du restaurant de l'ASF    derb ghallef: la bnpj démantèle un réseau de trafic d'objets électroniques provenant de la contrebande    Agadir: une mendiante fortunée risque gros    Défense des femmes : les Etats-Unis comptent renforcer leur engagement à l'ONU    Parcs aquatiques: les professionnels créent un collectif et tirent la sonnette d'alarme    Eliminatoires de la CAN 2021: Vers le report des prochaines journées prévues fin mars    Présidence de la CAF : Ahmad "destitué", Omari" intronisé "!    Conseil de la FIFA: le président du WAC réagit aux propos d'Ouaddou    Enseignement : le distanciel, pierre angulaire du système éducatif    L'école belge au Maroc renforce son programme scolaire    Crise financière et crise sanitaire / Olympique Lyonnais : une partie des salaires transformée en actions de l'OL Groupe    Train à hydrogène : Alstom en contact avec le Maroc ?    Lois électorales : Le moment de vérité pour l'amendement patronat    Solutions de financement : OCP et GCAM misent sur le mobile    Première visite de Trump à New York depuis sa défaite aux élections    Officiel: la CAN U17 vient d'être annulée    Carte intégrale du Royaume : La nouvelle cible de la diplomatie algérienne    8 mars: Hay Mohammadi rend hommage aux femmes méritantes (VIDEO)    Covid-19 au Maroc : 102 nouvelles infections et 120 735 injections administrées en 24 heures    Interopérabilité : les marines Américaine et Marocaine conduisent un exercice militaire au large du Sahara    Une soixantaine de migrants franchissent la frontière à Melilla    Tollé en Grèce suite à une intervention de musclée de la police pour faire respecter le confinement    Manal Benchlikha: Quand pop marocaine rime avec féminisme    Débat littéraire en ligne autour du livre "Tisser le temps politique au Maroc"    Aides alimentaires : 45 pays dans le besoin, selon la FAO    Maroc : les femmes, encore trop peu présentes dans les médias    Usage licite du cannabis: l'examen du projet de loi se poursuit    N°1 mondial: Djokovic savoure «un grand jour»    Birmanie: L'armée tire à balles réelles sur les manifestants    Bris de silence de la poétesse des Doukkala    Le patrimoine millénaire du Royaume exposé au Musée des Confluences-Dar El Bacha    Une célébration de la créativité littéraire féminine    L'ambassadeur israélien en visite à Fès (PHOTOS)    Vie politique : Vers une meilleure représentativité des femmes    Le Maroc élu à la vice-présidence    Avec « Dilbar », Nora Fatehi dépasse 1 milliard de vues sur Youtube (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Sahara marocain «véritable trait d'union entre le Maroc et le reste de l'Afrique»
Publié dans Albayane le 17 - 01 - 2020

«Nos Provinces du sud constituent un véritable trait d'union entre le Maroc et le reste de l'Afrique sur les plans géographique, humain et économique», a affirmé SM le Roi Mohammed VI dans son discours adressé à la nation, le 6 novembre 2019, à l'occasion du 44e anniversaire de la Marche verte, soulignant par ailleurs que «le Sahara constitue le portail du Maroc sur l'Afrique subsaharienne».
Cette vision politique a été bien perçue par l'Afrique qui, depuis lors, s'est fait écho de cette approche royale. C'est dans ce sillage que les îles Comores ont passé à l'acte durant le même mois en procédant à l'ouverture d'un Consulat général dans la ville de Laâyoune. Cette première initiative, qualifiée par plusieurs observateurs d'acte politique audacieux, a été concrétisée lors d'une cérémonie officielle présidée par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, et son homologue comorien, Souef Mohamed El Amine.
Un mois plus tard, la république de Gambie a annoncé l'ouverture à Daklha d'une représentation diplomatique. La décision a été mise en application sur le terrain dans l'aube de cette année 2020 lors d'une cérémonie présidée par le ministre gambien des affaires étrangères Mamadou Tangara, accompagné de son homologue marocain, Nasser Bourita. Après ces deux pays africains, la république de Gabon vient d'annoncer l'ouverture d'un consulat général dans la ville de Laâyoune.
L'inauguration de ce consulat s'effectuera ce vendredi, selon des informations concordantes, en présence du chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, et de hauts responsables gabonais. Ces trois initiatives politiques et diplomatiques se sont intervenues après l'ouverture par la Côte d'Ivoire d'un consulat honoraire dans la ville de Laâyoune.
Les mêmes informations font savoir également qu'un quatrième pays africain va prendre une initiative similaire prochainement. Il s'agirait de la république centrafricaine. Il faut dire que ces installations consulaires confirment que la marocanité du Sahara est irréversible, a déclaré le chef de la diplomatie marocaine, soulignant qu'à l'instar des consulats installés à Marrakech, Casablanca ou Tanger, «il est normal que ces représentations diplomatiques soient présentes dans les provinces du Sud dans le cadre de la souveraineté du Maroc».
Et d'ajouter que cette décision vient conforter également la dynamique positive que connaît la cause nationale sur la scène internationale à travers le soutien constant qu'expriment plusieurs pays à la marocanité du Sahara.
En fait, c'est le fruit de la vision royale qui avait balisé la voie à ces développements que connaissent la cause nationale et l'africanité du Maroc. «Depuis notre accession au Trône, nous avons inscrit notre continent au cœur de notre politique extérieure (…).
Cette orientation a porté ses fruits puisque le Maroc occupe une place de choix en Afrique, dans les domaines économique, politique, culturel et religieux», avait souligné SM le Roi Mohammed VI, en marquant sa détermination à «ériger le Maroc en acteur clé de la construction de l'Afrique de demain».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.