L'ex-PDG de Platinum Power rebondit mais...    Royal Air Maroc: Le détail du plan de départs "volontaires"    Investissement: 94 projets en cours de réalisation à Fès-Meknès    France: Le gouvernement d'Edouard Philippe démissionne    Bac 2020: L'examen démarre avec des mesures sanitaires strictes    Covid19: Le Maroc franchit la barre des 13.000 cas    Trafic de drogue: Un réseau maroco-espagnol démantelé    Industrie culturelle: Les premières mesures avant la stratégie    Achraf Hakimi débarque à l'Inter Milan    "Night Walk" : Premier long métrage marocain distribué à Hollywood    Les stars de la musique appellent à sauver la scène britannique    Tom Hanks : Je ne sais pas quand est ce que je vais pouvoir reprendre mon travail    Les allégations algéro-polisariennes mises à nu devant le CDH    Les prix font un bond de 2,9% dans la métallurgie en mai    L'ANP et l'AFD renforcent leur partenariat pour un développement durable et compétitif des ports    L'ouverture des frontières espagnoles aux Marocains conditionnée par la réciprocité    Rapatriement d'un nouveau groupe de Marocains bloqués en Egypte    Le Maroc appelle l'Unesco à plancher sur un multilatéralisme innovant, pragmatique et inclusif    Le Maroc demande officiellement à Amnesty International d'apporter la preuve de ses accusations    Exposé de Mohamed Benabdelkader sur le schéma directeur de la transformation digitale du système judiciaire    L'ovalie nationale est plus que jamais sur la touche    L'EN de futsal se hisse au 24è rang mondial    Mise à nu de la propagande de l'Algérie et du «Polisario» sur les droits de l'Homme au Sahara    Les médias palestiniens se félicitent de l'initiative du Premier secrétaire de l'USFP    Crise du Covid-19: le Maroc salué par la Commission européenne    Bourita: le Maroc ne peut accepter les allégations sans preuves claires    «En créer l'atmosphère nécessaire, d'unité et d'enthousiasme»    Le groupe BCP dévoile une nouvelle organisation pour soutenir sa dynamique    Coronavirus: 319 nouveaux vendredi 3 juillet à 18 heures, 9160 guérisons au total    Premier League: Manchester City corrige Liverpool!    Quand les footballeurs marocains font le bonheur des clubs égyptiens    Liga: le Real Madrid creuse l'écart, Messi veut claquer la porte!    Très touchée par La pandémie l'Espagne revient a La vie    «L'art pour l'espoir»: 27 regards à l'ère de la pandémie    Tanger: un gardien de nuit sème la terreur dans une station-service    L'Espagne maintiendra les frontières avec le Maroc et l'Algérie fermées par manque de réciprocité    Le roi Mohammed VI a écrit au président biélorusse    Libération de dix humanitaires au Niger après deux semaines de captivité    Plus de 150 Marocains rapatriés d'Egypte    Bac à Casablanca: la belle initiative du caïd de Sbata (VIDEO)    Démission du gouvernement français: ce que l'on sait    ONCF: 350.000 voyageurs depuis l'annonce du déconfinement    Un PJDiste ose : « Les Amazighs et les Juifs marocains d'Israël sont des traitres »    Remaniement : le Premier ministre français Édouard Philippe démissionne, son remplaçant désigné dans quelques heures    L'appel de la Palestine à la communauté internationale pour contrecarrer l'arbitraire israélien    Le beau message de Bachir Abdou à Saad Lamjarred (PHOTO)    « Folle de lui » de TiiwTiiw & LACRIM enflamme la toile    Ali Essafi et Tala Hadid rejoignent l'Académie des Oscars    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Afrique aura besoin de plusieurs milliards de dollars pour amortir l'impact de la pandémie
Publié dans Albayane le 02 - 04 - 2020

L'Afrique sera marquée par des besoins de financement très importants durant la période post Covid-19. Les engagements financiers pris actuellement pour soutenir le secteur socio-économique dans plusieurs pays du continent et atténuer les effets multiples de la pandémie nécessiteraient des politiques monétaires et économiques audacieuses à même de favoriser une croissance soutenable et inclusive.
Le financement à court terme : injecter des fonds pour fluidifier le marché financier et provisionner en liquidité le marché financier international sont autant de leviers pour amortir les effets de la crise sanitaire qui touche les pays africains et les économies en développement. Les banques centrales et les autorités monétaires et budgétaires sont appelées à jouer un rôle de premier plan.
Le dernier rapport de Policy Center for the New South (PCNS) sur les différents modes de financement en Afrique après le Covid-19 s'arrête sur la gestion des besoins de financements dans les pays africains pour soutenir la croissance après la pandémie. La BAD aussi estime que «l'Afrique aura besoin de plusieurs milliards de dollars pour amortir l'impact de la maladie, alors que beaucoup de pays s'efforcent désespérément à la contenir par des mesures d'urgence, notamment en imposant un isolationnisme commercial. La BAD rappelle qu'a travers le monde, des usines ont été fermées et des travailleurs renvoyés chez eux, perturbant les chaînes d'approvisionnement, le commerce et les voyages et menant beaucoup de pays vers la récession».
La Banque devrait dévoiler, indique un communiqué, « un programme d'aide financière qui permettra aux gouvernements et aux entreprises d'adopter des mesures souples destinées à réduire les effets de cette pandémie sur les plans économique et social ».
Le rapport du PCNS souligne que dans ce contexte marqué par la pandémie du Covid-19 qui pèse sur le futur immédiat des économies en développement, l'Afrique, s'est engagée dans des politiques économiques courageuses qui devraient s'étendre jusqu'à la période post-Covid-19 selon divers modes de financement.
Pour les analystes du PCNS, «les banques centrales devront mettre en place les bonnes incitations pour leur permettre de mener des politiques économiques porteuses de croissances fortes, soutenables et inclusives à travers différents leviers».
Le premier levier est celui des politiques monétaires expansives des banques centrales qui impliquent des injections de montants importants pour les financements à court terme et augmenter les prêts bon marché accordés aux banques. Provisionner le marché financier international en liquidités suffisante devrait aussi permettre aux économies en développement un accès aux capitaux pour soutenir l'économie.
Il est aussi question pour le PCNS de soutenir les Etats africains dans leurs efforts d'investissement et de permettre aux Etats de l'UEMOA des niveaux de déficit primaire supérieurs à 3% et un endettement qui pourrait être fixé à plus de 80% pour une période donnée, relève l'analyse.
La période du post-covid-19 requiert conclu le rapport, des politiques économiques de soutien aux PME/PMI. «La politique du crédit bancaire (et des taux) devra tenir compte de la particularité de cette «crise économique Covid-19», qui est avant tout un choc d'offre, afin d'éviter toute dynamique inflationniste hors de contrôle, préconisent-ils».
Fairouz El Mouden
La BAD octroie 2 millions de dollars à l'OMS
Le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement a approuvé le décaissement d'une somme de 2 millions de dollars sous forme d'aide d'urgence en faveur de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), pour le renforcement de sa capacité à aider les pays africains à maîtriser la pandémie du COVID-19 et à en atténuer les effets.
Ce don est une contribution au Plan de préparation et d'intervention de l'OMS de 50 millions de dollars, appuyé également par d'autres partenaires, y compris le Système des Nations Unies.
Le Groupe de la Banque devrait dévoiler un programme d'aide financière qui permettra aux gouvernements et aux entreprises d'adopter des mesures souples destinées à réduire les effets de cette pandémie sur les plans économique et social.
La semaine dernière, la Banque a levé un montant exceptionnel de 3 milliards de dollars par le biais d'un emprunt obligataire social de trois ans : il servira à atténuer les effets économiques et sociaux de la pandémie. Ce qui constitue à ce jour, le plus important emprunt social libellé en dollars lancé sur les marchés de capitaux internationaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.