Le roi Mohammed VI a félicité Antonio Guterres    Russie: Une Américaine disparue mardi a été retrouvée morte, un suspect arrêté    Météo Maroc: les prévisions pour le dimanche 20 juin 2021    Le Maroc change de fusil d'épaule...    Clôture de l'exercice combiné maroco-américain « African Lion 2021 » au Cap Draâ [Vidéo]    Ligue des Champions : Le WAC s'incline à domicile face à Kaizer Chiefs    Les remises exceptionnelles dans les hôtels étendues à tous les Marocains    Covid-19: les Etats-Unis offrent 2,5 millions de doses de vaccins à Taïwan    Le rapport médical de Soulaimane Raissouni révèle qu'il se porte bien    Euro 2020 : La France tenue en échec par la Hongrie    Hillary Clinton ressort sa photo en caftan (PHOTO)    Raja: Chebbi dévoile le prix de Rahimi    Le Paris Saint-Germain fait une nouvelle proposition pour Hakimi    La terre a tremblé ce samedi dans cette province du Maroc    Fès: les exportations d'artisanat ont baissé en 2020    Officiel : Le huis clos pour les deux demi-finales africaines du Wydad et du Raja    Covid-19 au Maroc : 439 cas et 4 décès enregistrés en 24 heures    Le Maroc reçoit un million de doses du vaccin Sinopharm    Covid-19: le nombre de décès à la baisse en France    Amal Saqr fait des confidences sur sa vie privée (VIDEO)    Handball / Avant-dernière journée : La Rabita bat le KACM à Marrakech    Fin de la deuxième épidémie d'Ebola en Guinée    Casablanca: la gare Oulad Ziane rouvrira bientôt ses portes    Chine/Covid-19: l'aéroport de Shenzhen annule des vols après un cas positif    Le roi Mohammed VI, personnalité de la semaine selon le quotidien hollandais NRC Handelsblad    Commissions paritaires/ Ministère de la Jeunesse et Sports : L'UGTM remporte largement les élections dans les provinces du sud    Bourse de Casablanca: l'essentiel du résumé hebdomadaire    Aïd al-Adha 1442 (2021) : 5,8 millions de têtes d'ovins et caprins identifiées    Encore 3 000 migrants à Sebta, un mois après la marrée inédite    La titrisation est un formidable moyen pour libérer des capacités de financement    Copa America : L'Argentine bat l'Uruguay et se hisse en tête    Union Africaine: une pléiade d'experts africains appellent à exclure le polisario    Salé: un policier contraint d'utiliser son arme de service pour interpeller un multirécidiviste dangereux    Clôture au Cap Draâ des manœuvres militaires maroco-américaines    L'Agadir d'Aït Kine à Tata : un grenier collectif symbolisant le riche patrimoine architectural de la région    Antonio Guterres officiellement reconduit pour un second mandat de Secrétaire général de l'ONU    Inde: mort du « Flying Sikh » Milkha Singh, l'un des sportifs les plus célèbres du pays    BBC News: Le ministre des Finances du Qatar arrêté dans le cadre d'une enquête pour corruption    Pérou: 27 morts dans un accident d'autocar    En Colombie, le blocage des routes ne sera plus considéré comme manifestation pacifique    Je suis venu travailler au Qatar pour poursuivre mes rêves, mais ma vie est un cauchemar    Etat civil : la nouvelle loi finalisée    Voici pourquoi un bon nombre de stars de la chanson française sont à Marrakech    [Interview avec Nabil Ayouch] «Haut et fort», de Casablanca à Cannes    Rabat : La joie au coeur de l'exposition « Joy »    Bientôt un prix national des meilleures publications dans les encyclopédies digitales    «Le Feu qui forge» : Une exposition collective à L'Atelier 21    Le réalisateur de télévision Chakib Benomar n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bruits de bottes dans la péninsule coréenne…
Publié dans Albayane le 12 - 05 - 2020

On le croyait mort, dès lors qu'il n'avait pas participé le 15 Avril dernier aux célébrations du 108ème anniversaire de la naissance de Kim Il-sung, le fondateur du pays, qui est la date la plus importante du calendrier nord-coréen mais il n'en est rien…
Kim Jong-un, ne figurant pas sur les photos officielles desdites festivités et disparu des écrans de télévision pendant trois semaines – une absence qui, hors des frontières du pays, avait nourri bon nombre de spéculations et de rumeurs sur son état de santé – est non seulement bien vivant mais tout aussi «présent» sinon plus qu'auparavant puisque, dès le lendemain de sa réapparition en public, de multiples coups de feu ont atteint un poste de garde sud-coréen se trouvant dans la Zone démilitarisée qui divise la péninsule.
Pour le leader nord-coréen, ces tirs ont fait suite aux exercices militaires entrepris la semaine précédente par la Corée du Sud dans la mer Jaune. Déplorant, dans un communiqué de l'agence officielle KCNA, que «tout (soit) revenu au point de départ, avant le sommet Nord-Sud de 2018» et le fait que ces manœuvres « rappellent à nouveau le fait évident que les ennemis demeureront tout le temps des ennemis», un porte-parole du ministère nord-coréen de la Défense a tenu à préciser que les exercices entrepris par Séoul requéraient une «réaction nécessaire», donc une riposte, de la part de Pyongyang.
Pour rappel, les négociations internationales portant sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne sont au point mort depuis l'échec du second sommet qui s'était tenu à Hanoï, au Viet-Nam, entre Donald Trump et Kim Jong-un en Février 2019 et les relations inter-coréennes se sont détériorées depuis lors en dépit des trois sommets qui avaient réuni, précédemment, les présidents des deux Corées.
Mais tout en faisant preuve, d'un côté, d'un bellicisme outrancier, Kim Jong-un n'en est pas, pour autant, moins amical, de l'autre, puisqu'il a tenu à présenter ses «chaleureuses félicitations» au président chinois Xi Jinping au motif que les succès de la Chine lui font autant plaisir que ceux de la Corée du Nord et à envoyer ses «salutations militantes à chacun des membres du Parti communiste de Chine».
De quelle manière s'est faite cette «communication»? Les deux chefs d'Etat se sont-ils parlé ? Le communiqué de KCNA n'en dit rien. Il se contente de préciser que ce message est « lié au fait que la Chine affiche des succès dans la prévention de l'infection au Covid-19»; une épidémie qui, à en croire la propagande officielle du régime de Pyongyang, n'aurait pas touché la Corée du Nord car, pour se protéger d'une pandémie qui aurait pu être désastreuse au vu de l'insuffisance notoire de ses infrastructures médicales, cette dernière avait rapidement fermé ses frontières.
Propos difficiles à prendre pour argent comptant au regard des désastres causés par cette pandémie dans les pays les plus développés de la planète nonobstant les meilleurs équipements sanitaires dont ils disposent mais attendons pour voir…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.