Croissance économique : Une régression de 5,8% anticipée par le HCP en 2020    Coronavirus : 3212 cas actifs dimanche 12 juillet à 18 heures, 12.283 guérisons    Covid-19: 203 nouvelles contamination et 5 décés ces dernières 24H    Alerte météo : temps chaud et orages jusqu'à lundi au Maroc    Sainte Sophie. Erdogan veut mettre la main sur l'Islam    Espoir, engagement et responsabilité    Préférence nationale : voici les mécanismes qui seront opérationnels    Bourse: le flou persiste pour Casablanca    Sit-in des robes noires en solidarité avec le sulfureux Me Ziane    Youssef Zalal: «Je veux devenir le meilleur au Monde!»    Malheurs des ouvrières agricoles    Oppo A92 désormais disponible au Maroc    Test de dépistage pour le voyage... et pour la reprise du travail    8e réunion de la Commission ministérielle chargée des MRE et des Affaires de la Migration    Abdeladim Chennaoui n'est plus    Le tourisme de demain sera celui de la Culture, de l'Ecologie et du Bien-être    Lkraimi, une vie à l'ombre...    Le dilemme Santé/Economie!    Turquie: l'ancienne basilique Sainte-Sophie redevient mosquée    Pour la création d'une Haute Autorité de la Santé [Tribune]    RAM : Les passagers empruntant les vols au départ du Maroc sont dispensés de tests, mais...    Marrakech : Hadirate Al Anwar signe une nouvelle œuvre [Diapo]    RAM renforce ses fréquences sur deux liaisons    Mohamed Hayak, directeur général de Chada FM, n'est plus    Maroc vs Amnesty: Le gouvernement insiste sur les preuves    Liga: les résultats et le classement de la 36e journée    Covid-19: 238 nouvelles guérisons ces dernières 24 heures    Le coup de gueule des Marocains souhaitant regagner leurs pays de résidence (VIDEO)    Casablanca: Abdeladim Chennaoui inhumé au cimetière Chouhada (VIDEO)    7 destinations insolites à visiter cet été    Dialogue social: un 2ème round aura lieu    Athlétisme: Drôle de meeting et un gros bug à Zurich    Une série de réunions de la DTN pour développer le football national    L'OMDH préoccupé par les relations du Maroc avec Amnesty International    Musée Mohammed VI d'Art moderne et contemporain    Reprise des activités à la Maison de la culture de Béni Mellal    "Papicha" au Festival du cinéma arabe de Séoul    Mohamed Benabdelkader : La réforme du système judiciaire passe par l'amélioration des conditions de travail des magistrats    Le Cameroun n'a pas encore donné son accord officiel pour la tenue du dernier carré de la C1    Driss Guerraoui porté à la présidence du Réseau Afrique des maisons de la francophonie    US Round Up du vendredi 10 juillet – DeSantis, De Niro , Mode & Covid19, NBA, Hôpitaux    Champions League: voici les affiches des quarts (PHOTO)    Messages de condoléances du Roi Mohammed VI au Roi d'Arabie Saoudite et au Président ivoirien    Bus de Casablanca. Le PJD agent commercial d'Erdogan    Le roi Mohammed VI a envoyé un message au roi Salmane    Le président ivoirien a reçu un message du roi Mohammed VI    De nouveaux bains de sang évités en Tunisie    Guerre mémorielle autour de l'ancienne basilique Sainte-Sophie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le grand défi!
Publié dans Albayane le 01 - 06 - 2020

En principe, la levée de l'état d'urgence ne devait avoir lieu que le 10 juin prochain. On se dirigera tranquillement vers cette date butoir qui semble être l'ultime issue à ce long confinement d'environs trois mois d'affilée.
Mais, l'on constate que la mesure en question n'est pas respectée, surtout au niveau de certaines activités. Dans les rues, il y a lieu de noter que le relâchement se met en évidence, au fil du temps, en dépit de l'insistance sur la nécessite de continuer à se soumettre au confinement.
Pour ce qui est des administrations, on relève aussi que chaque département se met au contact direct avec le ministère de l'intérieur pour se faire autoriser à reprendre le travail de sa boîte respective. On se demandera alors si la primature qui ne cesse d'appeler à rester chez soi, ne se fait pas dépasser par ses propres ministres.
En fait, l'incohérence dont on parle, à maintes reprises, se fait confirmer au sein de l'exécutif visiblement «disparate». Il convient d'avancer que les indicateurs positifs que l'on perçoit en ces derniers temps, au niveau des rémissions et des contaminés, incitent à cette relâche.
D'autant plus que le Haut Commissariat au Plan (HCP) vient de rendre publique une étude sur la pandémie, selon laquelle il est question d'une «décontraction» du virus qui déboucherait, sans doute, à la zone dite de «succès» regroupant les nations en état de délivrance.
Cependant, il est prudent de se conduire en nette conformité avec une levée maîtrisée du confinement pour éviter un retour viral dans l'avenir.
On se souviendra des cas du Royaume Uni qui a dû revenir à la case de départ pour reconstituer la sortie avec plus d'assurance ou encore l'Espagne qui remet son déconfinement au 21 juin, après avoir quitté les domiciles. Il est bien évident que, jusqu'ici, notre pays s'était comporté avec justesse contre les assauts effrayants du Covid-19, par le biais des gestes barrières sanitaires, prises d'une manière efficiente.
Cette approche marquée de progressivité et de vigilance, a permis de passer au 3e groupe qui renferme des pays peu affectés dont la maîtrise de propagation du virus est en continuelle progression, grâce surtout à l'accentuation des efforts déployés dans les hôpitaux par le staff médical, infirmier et pharmacien, ainsi que l'intensification des tests administrés.
L'acheminement au déconfinement sous contrôle, n'est plus qu'une question de temps, au terme de ce bilan amplement encourageant. Surtout que certaines avances non vérifiées parlent de la perte de virulence chez le virus, en ce moment, un peu partout dans le monde. Ce qui explique, peut-être, son déplacement à d'autres coins, notamment en Amérique latine et centrale, plus précisément au Brésil dont les contaminations prolifèrent déjà en catastrophe.
On s'attendra donc à la réouverture d'un certain nombre de magasins, de salles de sport, d'établissements avec une option de télétravail, d'unités de production… Le feu vert ne tardera pas non plus à apparaître au niveau de la reprise des compétitions sportives, en particulier le tournoi national de football (…). Après cette première phase qui a tout de même, duré presque un trimestre en trois tranches successives, notre pays a intérêt à s'atteler résolument à la seconde consacrée à la crise économique, sur tous les fronts.
Ce nouveau combat nécessite également la mutualisation de toutes les énergies des forces vives de la nation. Le plan de relance qui sera mis en œuvre ne concerne pas uniquement les composantes de l'exécutif en manque d'homogénéité, encore moins le comité de veille, mais il serait judicieux d'inclure tout le potentiel politique, social, intellectuel, académique et culturel en vue de garder cette union nationale et procéder par méthode pour relever les défis à venir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.