Mauvaise gestion du patrimoine architectural de Casablanca: Le gouverneur limogé    Rabat: Laftit se réunit avec les partis non représentés au Parlement    Ouverture partielle des frontières: Les agences de voyages exclues    Coronavirus : une nouvelle tranche d'aides au profit des ménages de l'informel    Présidentielle en Pologne: Le conservateur Andrzej Duda rempile    Maroc/Covid-19: la répartition des 191 nouveaux cas par région    Rush sans précédent sur les vols de RAM    Coronavirus au Maroc: les derniers chiffres inquiètent le département d'Aït Taleb    Mahi Binebine n'ira pas à Perpignan    L'approvisionnement en eau potable pose problème à Meknès et Fquih Ben Saleh    Une première médicale à Dakhla    Reconfinement local suspendu en Espagne, nouveau couvre-feu en Afrique du Sud    Jim Ratcliffe, le milliardaire britannique qui veut s'offrir l'usine Daimler de Moselle    Spike Lee appelle à déboulonner les statues à l'effigie des "héros" des Etats esclavagistes    Reprise économique et préservation de l'emploi, deux priorités pressantes du PLFR    Le Laboratoire de l'info : Spécial paix au Proche-Orient (Vidéo)    En-Nesyri buteur sur une passe de Bounou    Feddal débarque au Sporting Lisbonne    Pour Mendy, le pic de forme arrive à point nommé    La reprise de la demande intérieure pourrait faire rebondir l'économie marocaine en 20214    Pourquoi Christopher Nolan ne veut pas de chaise sur ses tournages ?    Le CCM dévoile les projets de films admis à l'avance sur recettes    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Abdeladim Chennaoui    Victime de ses clusters : Tanger en portes closes    Le Bureau politique regrette que la majorité n'ait pas été associée à la préparation de la loi de Finances rectificative    Mauvaises langues    Le frère de Serge Aurier tué dans une fusillade    UFC : le nigérian Kamaru Usman conserve son titre!    Vers un reconfinement de Casablanca ?    Fermeture de l'Aéroport Ibn Battouta : Aucune décision prise pour le moment    Le détournement des aides humanitaires destinées aux camps de Tindouf se poursuit    Aïd Al-Adha: plus de 7,2 millions de têtes identifiées    Liga: Lionel Messi égale Thierry Henry !    «L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières»    Des restaurants fermés pour non-respect des mesures de distanciation    Coronavirus: l'urgence d'une relance économique plus verte    Bulgarie: Le président réclame la démission du gouvernement «mafieux»    La relance du tourisme au menu du Conseil de gouvernement    Le roi Mohammed VI a écrit au président du Monténégro    Essaouira reprend son souffle    Manchester City: le TAS annule la sanction de l'UEFA    Les Frères Naciri réalisent et produisent «Malheur Malheur» de Maître Gims    Lekjaâ veut un contrat programme entre la FRMF et la DTN    La RAM est-elle moins stratégique que Air France-KLM?    Un artiste charismatique s'en va    Données personnelles : Trois programmes Data-Tika lancés par la CNDP    Retour béni    Turquie: l'ancienne basilique Sainte-Sophie redevient mosquée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Trois millions de personnes affiliées à la CNSS
Publié dans Albayane le 03 - 06 - 2020

Couverture médicale pour les travailleurs indépendants
Le gouvernement est en train de mettre en œuvre une couverture médicale et un régime de retraite au profit des travailleurs indépendants, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre du Travail et de l'Insertion professionnelle, Mohamed Amekraz.
Lors de son exposé devant la Commission de contrôle des finances publiques à la Chambre des représentants, au sujet de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), M. Amekraz a affirmé que le projet vise plus de 5 millions de travailleurs indépendants, en plus de leurs ayants droit, ce qui permettra de faire bénéficier un total de près de 11 millions de Marocains.
Après la mise en œuvre des lois 98.15 et 99.15 relatives à la couverture sociale et au régime de retraite pour les catégories des professionnels libéraux, des travailleurs indépendants et des personnes non salariées exerçant une activité libérale, sur laquelle le ministère travaille à grande cadence, plus de 90% des Marocains bénéficieront de la couverture sociale, a souligné le M. Amekraz.
A cet effet, et après avoir noté que 64% des Marocains bénéficient actuellement de la couverture médicale de base, le ministre a relevé qu'à ce jour, toutes les décisions opérationnelles relatives à ces deux lois sont entrées en vigueur, citant dans ce contexte, la promulgation de deux décrets, le premier concernant les Adouls et le second pour les sages-femmes et les kinésithérapeutes.
Le responsable gouvernemental a fait état de la fin des consultations avec la catégorie des huissiers de justice, alors qu'elles se poursuivent avec les catégories des commerçants, des professionnels du transport (taxis), des agriculteurs, des artisans et des guides touristiques, afin de promulguer les décrets y afférents.
Par ailleurs, M. Amekraz a relevé que le nombre de personnes affiliées à la CNSS atteint désormais trois millions, notant que les projets initiés par le gouvernement en matière de protection sociale devront porter ce nombre à 8 millions, après l'affiliation supplémentaire de 5 millions de travailleurs indépendants.
Concernant le personnel domestique, le ministre a rappelé la promulgation, le 03 juin 2019, du décret N° 2.18.686 qui définit les conditions d'application du régime de sécurité sociale relatif à cette catégorie et énonce les procédures à suivre par l'employeur pour faire bénéficier le personnel domestique des services de sécurité sociale et de l'assurance maladie obligatoire de base.
Après avoir relevé que le nombre de travailleurs domestiques déclarés à la CNSS s'élève à 1.105, le ministre a estimé que ce nombre reflète une importante avancée en faveur de « cette catégorie qui été oubliée », soulignant ainsi que le ministère travaille en collaboration avec le Ministère public pour établir des mécanismes afin de cerner ce domaine et s'y engager de manière progressive.
Au sujet des travailleurs marocains à l'étranger, M. Amekraz a noté que 75% d'entre eux disposent d'une couverture à travers 15 accords avec un ensemble de systèmes sociaux de plusieurs pays.
Concernant le système d'indemnisation pour perte d'emploi, le ministre a indiqué qu'une évaluation du système avait été réalisée en 2018 par le Conseil d'administration de la CNSS, notant que cette évaluation, qui vise à apporter une amélioration au système d'indemnisation, à travers une simplification des procédures et des conditions requises pour en bénéficier, a abouti à trois scénarios et a été présentée au chef du gouvernement.
Suite à son examen par le chef du gouvernement, il a été décidé de la mise en œuvre du premier scénario, qui prévoit une indemnité pour perte d'emploi conditionnée par 780 jours de travail effectif déclarés durant les 36 derniers mois précédant la date de perte d'emploi, avec un soutien annuel de l'Etat à hauteur de 54 MDH, a souligné M. Amekraz.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.