Botola Pro D1: Le partage des points entre le RAJA et le FUS    Botola: Remontada de l'AS FAR face au MAS    Message de Mahmoud Abbas au roi Mohammed VI    Le roi Mohammed VI a reçu un message du président Erdogan    Des couleurs à retrouver pour la couture traditionnelle    M'Barek Bouderka relate l'histoire étonnante d'un jeune résistant (VIDEO)    Le Gabon veut intégrer le Commonwealth    Baccalauréat 2021: Le MEN publie les cadres de référence actualisés des examens certifiants    Agadir: la veille de l'Aid, les autorités mobilisées pour le respect des mesures préventives (Photo)    Aïd Al-Fitr au Maroc: un virologue craint un « remake » du scénario de l'Aïd Al-Adha    Laâyoune: La désalinisation pour assurer l'essor de la région    Lions de l'Atlas : Le Maroc affrontera le Ghana et le Burkina Faso en amical    Streaming musical: Spotify améliore les options de partage pour les réseaux sociaux    Ramadan : Thomas Pesquet souhaite bonne fête aux Musulmans avec une photo de la Mecque vue de l'espace    Liga : Youssef En-Nesyri s'offre son 18ème but face au FC Valence    Officiel : Grâce Royale au profit de certains détenus du Hirak du Rif    Le Maroc place la question palestinienne au même rang que sa cause nationale (El Otmani)    Covid-19 : les vaccins à ARN messager semblent efficaces contre le variant indien    Aïd Al Fitr: Grâce royale au profit de 810 personnes    Le Barça trébuche à Levante, le faux-pas de trop ?    Oualid El Hajjam vise un retour en sélection !    Mme Bouayach: Le travail de mémoire pierre angulaire dans les politiques de garantie de non-répétition    Manchester City tient son titre, la C1 dans le viseur    «Aywad»: un hymne à la vie    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 12 mai 2021 à 16H00    Covid-19: maintien du couvre-feu de 20h à 6h durant les jours de l'aid el fitr    Aziz Rabbah : Le Maroc dépassera 52% de son mix énergétique en 2030    Le PPS condamne l'agression contre la Palestine    Conseil de Gouvernement : Approbation de projets de décrets fixant les dates des échéances électorales    Journée internationale des musées : ouverture exceptionnelle et gratuite des musées affiliés à la FNM    Amrani: Modeste jusqu'au bout du pinceau    Affaire Brahim Ghali : un appel urgent exhorte la justice espagnole à mettre fin à l'impunité    Marché des changes (3-7 mai): l'écart de liquidité à son plus bas historique    Messagerie : WhatsApp largement en tête au Maroc    D'un patrimoine immatériel à un écosystème générateur d'emplois et de richesse    CMC : la campagne de vaccination a apporté un grand bol d'air au climat des affaires    UEFA: enquête disciplinaire contre le Real, le Barça et la Juve    L'ONMT publie son premier bulletin bimensuel dédié à la relance du tourisme [document]    M. Bourita s'entretient avec son homologue ivoirienne    Palestine : Pluie de bombes sur Gaza, déluge de roquettes sur Israël    Tan-Tan: Saisie de plus de 6,5 tonnes de Chira, cinq personnes interpellées    Algérie : l'ONU de plus en plus préoccupée par la violation des droits fondamentaux    Samir Kheldouni Sahraoui: "Le tourisme marocain 2.0 post Covid nécessite une offre labellisée Covid Free"    Rire en temps de pandémie, une échappatoire pour l'être humain    Franc succès du 1er Salon international virtuel de la calligraphie arabe et ses arts    Washington appelle à la "désescalade" à Al Qods-Est    Événements d'Al-Qods: des parlementaires marocains réagissent    ONU : L'économie mondiale devrait connaître une croissance de 5,4% en 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le grand chambardement débute au FC Barcelone
Publié dans Albayane le 17 - 08 - 2020

Après la défaite, la révolution ? Humilié par le Bayern Munich 8-2 en quart de finale de Ligue des champions, le FC Barcelone lance le chantier de la reconstruction, avec une réunion extraordinaire du comité directeur du club.
«Là oui, on a touché le fond. Les entraîneurs et les joueurs se succèdent, mais cela fait plusieurs années que l'on n'est plus capable d'être compétitifs sur le plan européen. Le club a besoin de changements. Et je ne parle pas au niveau de l'entraîneur ou des joueurs, mais structurellement, le club a besoin de changements de toutes sortes», a lancé le défenseur catalan Gérard Piqué vendredi soir après le match, au micro de Movistar.
«Des décisions seront annoncées et expliquées dans les prochains jours, dont certaines étaient déjà actées auparavant, avant même la reprise de la Ligue des champions», a immédiatement réagi le président barcelonais Josep Maria Bartomeu, lui aussi sur la sellette après une saison vierge de titre, une première depuis 13 ans.
Le premier à payer les pots cassés de «la crise la plus importante de l'histoire moderne du Barça», comme la qualifie la presse spécialisée espagnole depuis vendredi, devrait être l'entraîneur Quique Setién.
Nommé en janvier à la place d'Ernesto Valverde pour redonner des couleurs au jeu blaugrana, Setién n'a pas réussi sa mission, et s'est perdu dans un costume trop grand pour lui. Même si les racines des maux du Barça sont antérieures à son arrivée, il est resté sans réponse, hagard, et n'a pas réussi à convaincre.
Pour le remplacer, l'ex-entraîneur argentin de Tottenham Mauricio Pochettino et le sélectionneur actuel de l'équipe nationale néerlandaise (et ex-joueur du Barça) Ronald Koeman, aperçu dimanche à l'aéroport de Barcelone, tiennent la corde… même si les noms de Xavi, Thierry Henry, Laurent Blanc ou Maurizio Sarri ont aussi circulé.
D'après la presse, le deuxième à quitter le navire devrait être Eric Abidal. Le directeur sportif français, à l'isolement après avoir été en contact avec Samuel Umtiti (testé positif au nouveau coronavirus), n'a pas réussi à donner du corps au projet sportif catalan.
Sa gestion du licenciement de Valverde en janvier est notamment en question: Abidal était allé proposer la place de Valverde, encore en poste à l'époque, à la légende blaugrana Xavi, actuel coach d'Al-Sadd au Qatar jusqu'à l'été 2021. Un mois plus tard, Lionel Messi l'avait exhorté à «assumer ses décisions» et à «donner des noms», après qu'Abidal avait fait porter la responsabilité du licenciement de Valverde aux joueurs dans une interview.
A 33 ans, l'avenir de la superstar argentine et sextuple Ballon d'Or est également flou. La «Pulga», exaspérée par le niveau et le projet de l'équipe, n'a toujours pas réagi publiquement après la déroute de Lisbonne.
Le président du Barça, sous le feu de la critique depuis le début de l'année, pourrait également avancer la date des élections pour la présidence du club (prévues à l'été 2021) en mars prochain, lors desquelles il ne peut pas se représenter.
Voire avant, même s'il faudrait pour cela qu'il présente sa démission, ce qui est plutôt improbable selon la presse sportive catalane.
Contesté par les échecs sportifs successifs, par le scandale du «Barçagate» en février (affaire de calomnie sur les réseaux sociaux) et par la démission de six membres du conseil d'administration en avril, Bartomeu devrait toutefois finir son mandat de six ans, avant de laisser la main à un successeur censé incarner le projet de renaissance du FC Barcelone.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.