Marché des changes (10-16 juin): Le dirham s'apprécie face à l'euro    Football / Coupe Arabe des Nations (U20): Le Maroc domine le Tadjikistan (6-1)    Baccalauréat-2021 : Un taux de réussite de 68,43%    Benabdallah appelle à une participation massive des jeunes aux prochaines échéances électorales    Le SG du PPS reçoit une délégation de Hamas conduite par Ismaïl Haniyeh    Le vote est une nécessité et la parité Homme/Femme un principe cardinal    Maroc-Espagne: Gonzalez Laya toujours confiante pour une sortie de crise    Nouvelles MINI. Elles montent toutes en gamme    Collectivités territoriales. Voici le dernier délai pour bénéficier de l'amnistie sur la fiscalité locale    Benguérir: Partenariat pour la protection sociale    VEFA: «Les innovations de la récente loi restent contournables»    La Bourse et la reprise économique    Madaëf mobilisé pour la relance du secteur du tourisme    Chef Najat Kaanache propose ses expériences culinaires uniques    La coopération militaire est «illimitée» et riche en opportunités    Régionales françaises : la droite s'accroche, la droite dure moins vigoureuse que prévu    ONU: adoption d'une résolution condamnant le putsch en Birmanie    Israël : feu vert à une commission d'enquête sur la tragédie du mont Meron    Sri Lanka : ouverture d'une enquête sur des soldats suspectés d'humilier des musulmans    Covid-19: Hausse des cas attribués au variant Delta au Canada    Deux ex-policiers français rejugés pour le viol d'une Canadienne    L'Opinion : Coup de semonce pour le PJD    Botola D1 : Les FAR et le SCCM bénéficiaires des matches joués samedi    Euro 2020 : Les Allemands se reprennent face aux Portugais (4-2)    Ligue des champions : le WAC surclassé à Casablanca par Kaizer Chiefs (0-1)    Coupe de la CAF : Le Raja face à l'épreuve Pyramids pour une place en finale    Jose Mourinho et Stefano Pioli à la lutte pour Ziyech!    Tennis: Raonic ne disputera pas Wimbledon    Euro: les joueurs du Danemark rassérénés par la visite d'Eriksen (entraîneur)    Ismail Ould Cheikh Ahmed :«sur le Sahara, la Mauritanie ne joue pas un rôle de médiateur, mais elle maintient sa position de neutralité positive»    Compteur coronavirus : 288 nouveaux cas, 9.375.240 personnes vaccinées    Nador: il sème le chaos et fracasse trois voitures (DGSN)    René-Marc Chikli, Pdt du Syndicat français des Entreprises de Tour Operating :«la décision du Maroc de placer la France sur sa liste A et d'ouvrir ses frontières nous a fait plaisir et nous arrange»    Plaidoyer pour un système de santé équitable    Sources médicales: Souleymane Raissouni se porte bien    Adam Muhammed écrit à l'AMDV pour le soutenir contre S. Rassouni, Wahiba Kharchich, Chafik Amrani et Mohamed Hajib    Deux ex-policiers français rejugés pour le viol d'une Canadienne    Une vitrine de la haute couture traditionnelle marocaine    La littérature, la catharsis, et l'essence de l'humanité    Parution de l'ouvrage «Histoires des Prophètes»    Exposition: danse avec le papier    Décédé à l'hôpital américain à Paris : Haj Brahim Id Hali Bicha, une icône du mécénat s'éteint    Abdoulaye Konaté, le croisé à angle droit    Le Maroc change de fusil d'épaule...    Amal Saqr fait des confidences sur sa vie privée (VIDEO)    Le roi Mohammed VI, personnalité de la semaine selon le quotidien hollandais NRC Handelsblad    Union Africaine: une pléiade d'experts africains appellent à exclure le polisario    L'Agadir d'Aït Kine à Tata : un grenier collectif symbolisant le riche patrimoine architectural de la région    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Démantèlement par le BCIJ d'une cellule terroriste liée à l'EI
Publié dans Albayane le 10 - 09 - 2020

Avortement d'attaques imminentes dans plusieurs villes marocaines
Dans le cadre des efforts inlassables visant à neutraliser les menaces terroristes et préserver le Royaume contre les plans destructeurs sur lesquels misent les organisations terroristes, le Bureau central d'investigation judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) a réussi, sur la base de renseignements précis, à démanteler une cellule terroriste affiliée à l'organisation dite « Etat islamique », mettant en échec ses plans imminents et extrêmement complexes ayant des liens dans plusieurs villes marocaines.
Ces opérations de sécurité, exécutées simultanément dans les villes de Tanger, Tiflet, Témara et Skhirat, aux premières heures de jeudi, ont abouti à l'arrestation de cinq extrémistes âgés entre 29 et 43 ans, indique un communiqué du BCIJ, ajoutant que l'un des suspects interpellé à Tiflet a opposé une résistance farouche. Tentant d'exposer des éléments de l'Intervention rapide à une agression terroriste, il a grièvement blessé l'un d'eux au niveau de l'avant-bras à l'aide d'un outil tranchant, avant d'être interpellé après des tirs de balles de sommation et des bombes sonores. Un autre suspect interpellé dans la ville de Témara, poursuit la même source, a tenté de se faire exploser à l'aide d'une grande bonbonne à gaz, affichant à son tour une résistance farouche, ce qui a obligé les éléments d'Intervention rapide à tirer quatre balles, des bombes sonores et des bombes fumigènes afin de brouiller la vision du suspect, permettant ainsi de neutraliser le danger et de mettre en échec ses menaces terroristes.
Les perquisitions et les opérations de ratissage menées dans des locaux et appartements exploités par les mis en cause comme lieux sécurisés et base-arrière de soutien logistique ont permis de saisir 3 ceintures explosives contenant des tubes pour charger des objets explosifs, 15 bouteilles contenant des matières chimiques suspectes, 2 détonateurs électriques, du matériel électronique, des poudres chimiques et des câbles électriques, précise le BCIJ.
Il s'agit aussi de 3 cagoules, 2 paires de jumelles, du matériel électronique et électrique de soudure, une caméra numérique sophistiquée, 2 bombes lacrymogènes, un grand lot d'armes blanches de différentes tailles, des petites bonbonnes à gaz, 2 cocottes-minutes chargées de clous et de câbles et une autre contenant un liquide chimique suspect, outre des sacs en plastiques contenant des écrous en fer et des substances suspectes, 5 batteries et 25 torches, selon la même source.
Les perquisitions ont aussi permis de saisir une maquette en carton portant le signe de Daesh, 3 gilets explosifs en cours de préparation, plusieurs tuyaux en plastiques entrant dans la fabrication et la préparation de ceintures explosives, outre environ 3 kg de nitrate d'ammonium qui ont été mis, avec les autres substances chimiques saisies, à la disposition de l'expertise technique qui sera menée par le laboratoire de la police scientifique et technique, ajoute le communiqué.
Les recherches et investigations menées révèlent, poursuit-on, que le chef de cette cellule, aux antécédents judiciaires dans les crimes violents et considéré comme un suspect dangereux, avait planifié, en compagnie de ses complices, de mener des opérations terroristes visant plusieurs installations et sites sensibles, en utilisant des engins et des ceintures explosifs et ce, pour déstabiliser la sécurité et la stabilité du Royaume.
L'enquête a également révélé que tous les suspects, qui ont atteint des stades avancés de planification et de préparation de leurs projets terroristes, avaient effectué des missions de reconnaissance afin d'identifier leurs cibles qu'ils projetaient d'attaquer par des attentats suicides en utilisant des gilets explosifs, leur objectif étant de causer de lourds dégâts et donner de l'impact à ces opérations criminelles, au service de l'agenda destructeur de Daech, ajoute le BCIJ.
Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent pour déterminer l'ensemble de ramifications et liens éventuels de ce réseau terroriste et interpeller tous les complices dans ces plans destructeurs, en plus de neutraliser tous les dangers et les menaces qui en découlent, relève la même source. Cette opération qualitative intervient dans un contexte marqué par la hausse des menaces terroristes visant le Royaume, notamment avec la recrudescence des activités terroristes dans la région sahelo-saharienne et dans des zones en Afrique du Nord, conclut le communiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.