DGSN: Les titres de séjour des étrangers de plus en plus sécurisés    Vaccins contre la grippe, en pénurie ?    Etude. Ces signes astrologiques les plus intelligents    Impôt sur les sociétés : une chute de 27,76% des recettes en 2021    Grande Bretagne. Le Labour éjecte Jeremy Corbyn    L'ouverture du consulat général des E.A.U. à Laâyoune aura lieu mercredi prochain    Le Conseil de sécurité salue le rôle des Commissions régionales du CNDH à Laâyoune et Dakhla    Nouvelles mesures restrictives : ce qui change à Al Hoceima    Covid-19: 3.256 nouveaux cas confirmés et 3.014 guérisons en 24H    Sahara Marocain : le mandat de la MINURSO renouvelé pour une année de plus    « Al Filahi Cash »: Le Crédit Agricole lance sa filiale de paiement    Turquie : la nostalgie du Califat    La journaliste Kaima Belouchi endeuillée    Séisme : Des morts et blessés à l'ouest de la Turquie    Raja-Zamalek : la date des demi-finales a été fixée    Coronavirus : Cristiano Ronaldo est négatif    Le Gabon réitère son appui à la marocanité du Sahara    Fonds Central d'Intervention pour les Urgences Humanitaires : Le Maroc, membre du Groupe consultatif    De nouveaux accords de coopération conclus entre le Maroc et Rwanda    Evolution du coronavirus au Maroc : 3256 nouveaux cas, 215.294 au total, vendredi 30 octobre à 18 heures    Vidéo : Profil de l'auteur tunisien de l'attentat de Nice (vidéo)    Coronavirus : Ahmad Ahmad testé positif (CAF)    Réseau FCA Morocco : La Continentale s'implante à Dar Bouazza    Maroc-USA : Des relations plus fortes que jamais    Reconfinement: la France s'attend à une récession de 11% en 2020 (ministre)    Relance économique : les associations de microcrédit bénéficieront aussi des garanties de la CCG    Le Qatar va sanctionner l'auteur des frottis forcés à l'aéroport de Doha    La 17ème édition du festival des Andalousies Atlantiques d'Essaouira sera virtuelle    Safae et Hanae répondent à la femme prétendant être leur vraie mère (VIDEO)    En 9 mois, les tribunaux du Royaume ont enregistré plus d'un million d'affaires    Mais où est donc Charlemagne ?    Casablanca : 12 ans de prison ferme pour avoir abusé d'une mineure    1ère édition de «Talents Africains» : Attijariwafa bank allie les jeunes et compétences pour l'avenir du continent    Algérie : Une économie au bord de la banqueroute    Dialogue libyen : les efforts marocains salués par le Parlement arabe    Malaisie. Mahathir veut tuer des millions de Français    Et revoilà Benkirane, le retour!    Nizar Baraka présente ses condoléances à la famille de Mohamed Melihi    Mohamed Melehi est décédé mercredi : Un pionnier de l'art contemporain emporté par la Covid-19    Mort de Driss Ouhab: les journalistes lui rendent hommage (PHOTOS)    Vers la création de la Chambre de commerce maroco-kényane    Covid-19: Confinement général en France (VIDEO)    Hamza Sahli, un marathonien ambitieux pour graver son succès aux JO deTokyo    S.M le Roi félicite Mme Bouchra Hajij suite à son élection à la tête de la CAVB    Ligue des champions : Le Real échappe au pire    Paris: l'artiste-peintre marocain Mohamed Melehi succombe au covid-19    Vernissage à la Villa des arts d' une exposition rétrospective de l' artiste-peintre Bouchaib Habbouli    Que la paix soit sur l'ensemble de l'humanité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le docteur et académicien Mohamed Talal tire sa révérence
Publié dans Albayane le 20 - 09 - 2020


Le champ médiatique en deuil
Le docteur et académicien, Mohamed Talal, a rendu l'âme dans la soirée du jeudi 17 septembre, des suites d'une longue maladie. La nouvelle de son décès a été accueillie avec une grande tristesse dans le monde des médias et universitaires.
Le défunt fait partie des fondateurs de l'Institut supérieur du journalisme (ISJ) à Rabat avant de prendre le nom de l'Institut supérieur de l'information et de la communication (ISIC) où il occupait le poste de directeur des études pendant plusieurs années. Il fut aussi directeur de l'institut supérieur du journalisme et de communication (ISJC) à Casablanca.
L'homme des médias est connu également pour sa contribution à la formation de plusieurs journalistes africains et arabes qui travaillent actuellement dans divers institutions aussi bien à l'échelle nationale que continentale.
Par la suite, le regretté va s'orienter dans l'enseignement supérieur à la Faculté Hassan II des sciences juridiques, économiques et sociales à Casablanca. Il fut également président de l'Union marocaine des recherches en communication et chargé de mission auprès de l'Unesco ou encore l'ONU. Lauréat de l'Ecole supérieure de journalisme en Algérie, le défunt a été réputé par son dynamisme et son sens du contact humain et figure parmi les historiens de l'histoire des médias au Maroc. Parmi ses contributions figure son œuvre «la Communication dans le monde arabe : questions et approches».
Il faut dire que le défunt fut l'un des fervents défenseurs de la réhabilitation de la presse écrite et celle des médias. Pour lui, les quotidiens nationaux n'ont pas pu instrumentaliser les nouvelles technologies pour assurer un pluralisme de l'information et le développement du journalisme de proximité tout en mettant l'accent sur le fait que la presse indépendante ne peut se substituer à la presse partisane qui devrait être réhabilitée dans son rôle.
Idem en ce qui concerne le secteur de l'audiovisuel public qui requiert, avait souvent insisté, une mise en place de trois conditions, à commencer par l'implication de tous les acteurs concernés (Etat, partis politiques, société civile...).
A cela s'ajoute l'adaptation des lois avec les développements technologiques en cours, et au final, la mobilisation des ressources financières adéquates. In fine, feu Mohamed Talal a toujours appelé à ce que les médias doivent être traités au même titre que l'éducation ou la défense nationale, car en fin de compte, il s'agit d'un secteur stratégique permettant le développement de l'Etat et la création d'une opinion publique consciente et responsable.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.