Sahara marocain : ARTE dévoile les Fake news du polisario    Déclarations irresponsables: l'Intérieur se réserve le droit de recourir à la justice    Dakhla: le tourisme balnéaire au cœur du plan de relance (ONMT)    5ème Convention annuelle des zones économiques : le modèle de Tanger Med Zones dévoilé    Mort de VGE: Macron décrète un jour de deuil national mercredi    Le Hassania d'Agadir tient ses AG le 15 décembre    France: la stratégie vaccinale contre le Covid-19 présentée    Le déficit commercial se réduit à fin octobre    Alerte Météo: chutes de neige, temps froid, rafales de vent et fortes pluies ce week-end    Evolution du coronavirus au Maroc : 4334 nouveaux cas, 368.624 au total, jeudi 3 décembre à 18 heures    Le Sénat donne son feu vert à la convention maroco-espagnole de lutte contre la criminalité    Décès de VGE: le roi Mohammed VI présente ses condoléances à Emmanuel Macron    L'IF de Meknès lance une galerie à l' air libre    Décès de Mohammed Abarhoune    Ligue des champions : Paris revient, Chelsea déroule    Les prémices d' une saison prometteuse pour le CAYB    Hydrogène vert, le Maroc à l'affût des opportunités    Sociétés cotées: décélération de la baisse de l'activité à fin septembre    Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, jeudi 3 décembre    Le Wydad fin prêt pour la reprise de la Botola    Festival international Cinéma et migrations d'Agadir. Une édition 100% digitale    Le régime algérien prend en otage les séquestrés de Tindouf pour un « choix politique fallacieux »    Le Royaume Uni signe un Mémorandum d'Entente avec le Maroc    Conseil du gouvernement : Prolongation de l'état d'urgence sanitaire au Maroc jusqu'au 10 janvier    Abondantes chutes de neige, vague de froid et fortes averses de vent    CAM au chevet des Fédérations interprofessionnelles de l'Agriculture    Une délégation de la Commission des AE à la Chambre des représentants en visite aux consulats accrédités    CNSS : « le test PCR n'est pas encore remboursable, mais… »    Nouveau consulat des Etats-Unis à Casablanca    2M rénove ses journaux télévisés    Le Groupe arabe salue les efforts inlassables de SM le Roi pour la défense d'Al-Qods    La communauté internationale attendent toujours le gouvernement    Le sport national en deuil : Saïd Bouhajeb n'est plus de ce monde !    Le pire défi de l'Etat-nation    Messaoud Bouhcine: «Les arts vivants sont en crise»    «Qendil», nouveau single de Ayoub Hattab    LOI DE FINANCES 2021 : UN BUDGET DE CONVALESCENCE    L'Université Mohammed VI des Sciences de la Santé lance un diplôme inédit    La guerre du Tigré va-t-elle basculer vers la guérilla ?    Jamel Debbouze provoque Booba pour le buzz (Vidéo)    Anesthésistes réanimateurs : Pénurie, flou légal et burn out    Gad El Maleh endeuillé (PHOTO)    Le film polémique « Much Loved » proposé sur Netflix    Election du Maroc au CA du PAM : une reconnaissance de l'action humanitaire du Royaume    16 cas testés positifs au sein du MAS à la veille de la nouvelle saison : "Jouer football mais penser Covid-19 " !    Covid-19. Un désastre pour les salaires    Cancel Culture : Le bûcher des réseaux sociaux brûle de bon feu    L'ancien président français Giscard d'Estaing est mort du Covid-19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La rentrée décisive
Publié dans Albayane le 20 - 10 - 2020

L'actuelle rentrée politique et parlementaire s'annonce âpre et tumultueuse. Elle englobe, en fait, deux faits d'une importance capitale pour l'évolution du pays, en proie à des effets affligeants de la crise pandémique.
En effet, la loi de finance dont la présentation fut mise sous l'appréciation des hôtes de l'hémicycle par l'argentier de l'exécutif, susciterait, sans doute, un débat houleux, compte tenu des exigences accrues de cette phase critique de la nation. Nombre de secteurs sont ruinés par l'épidémie et attendent une réelle impulsion qui raviverait leurs vannes de redressement.
De même, la chronicité de la panne sociale s'est rudement aggravée, en termes de misère et de précarité de larges franges de la société et nécessite un véritable coup de pouce pour remédier à ces attentes pressantes. Serait-on donc en mesure de pallier ces manquements le plus urgemment du monde, à travers une bouffée budgétaire juste et équitable ? Sans jamais verser dans le reniement des efforts déployés ni tomber dans le nihilisme gratuit, il y a lieu de constater non sans désolation, le contexte global dans lequel se meuvent les composantes du gouvernement, marqué par la désunion et l'inconséquence.
D'autant plus que, ces deniers temps, la rage de mener l'échéancier électorale s'est frénétiquement emparée de certaines de ses constituantes aux dépens des soucis majeurs relatifs aux maux d'ordre social et économique, occasionnés par le fléau endémique.
En parallèle, on aura débattu l'arsenal pluriel du code électoral qui aura, sans nul doute, retenu l'attention des différents courants de la classe politique et de l'élite intellectuelle. Il va sans dire que cet exercice connaît à présent des divergences inhérentes particulièrement, au coefficient électoral et bien d'autres points du dispositif en suspens.
Là également, on aura déploré l'entêtement qui sévit dans l'esprit, mettant en avant des calculs réducteurs, au lieu de prioriser les considérations d'intérêt général. En cette étape cruciale que traverse notre pays, il est impératif de renoncer aux manies désuètes qui portent préjudice à la nation et de se focaliser sur les solutions à porter aux déficits et déficiences régnant.
Le discours du Souverain aussi bien celui de l'ultime année du mandat parlementaire que celui du trône, fut considéré comme une voie éclairée de la transcendance, renfermant une panoplie de réformes décisives relatives aux fondements social et économique, susceptibles de sortir le royaume de l'ornière marécageuse.
Mais, est-on doté d'un gouvernement capable de relayer à cette feuille de route Royale pleine de novations ambitieuses ? C'est la question que se posent les diverses couches sociales et à laquelle on devrait répondre de facto!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.