Déficit budgétaire de 82,4 MMDH à fin 2020    Internationalisation de l'économie marocaine : les perspectives de l'IMIS sur les dix prochaines années    Kawtar Hafidi : Pour une stratégie nucléaire 100% marocaine    UNESCO et UE : Main dans la main pour lutter contre les contenus haineux sur Internet    Le baroud du déshonneur algéro-polisarien    Etude COLCORONA de l'ICM : Colchicine réduit le risque de complications liées à la Covid-19    Savoir-être : Comment se créer des moments de respiration quand la journée finit à 20h ?    La luxation des doigts : Quel traitement ?    Guerguarate – Sources autorisées : Situation calme et normale malgré de nouvelles vaines provocations du Polisario    En-Nesyri buteur de la Liga grâce à un nouveau triplé    CHAN : La Guinée rattrapée par la Zambie sur le fil !    CHAN / Namibie-Tanzanie : Une première... les 3 arbitres étaient des femmes !    Berkane : Découverte des plus anciennes gravures rupestres de l'Afrique du Nord    Orange Maroc se prépare à la 5G    Précisions sur les conditions de détention de Maâti Mounjib    Africa Investment Conference : Le Royaume-Uni post-Brexit cible des marchés clés en Afrique    MOROCCO MALL: Les soldes d'hiver de retour    C'est parti pour la campagne de vaccination    Allal Amraoui : «L'attitude schizophrène de l'Espagne envers le Maroc interroge à plusieurs égards»    Le Crédit Agricole du Maroc à l'écoute des professionnels de la filière céréalière    Bouznika : De nouveaux résultats concrets font avancer le dialogue inter-libyen    Coronavirus : le Maroc autorise le vaccin de Sinopharm    Vaccins Astrazeneca et SinoPharm au Maroc: ce que l'on sait    CHAN2021 : le Maroc cherche un schéma offensif plus efficace    Message de condoléances et de compassion du Souverain à la famille de feu Moulay M'Hamed Iraki    Jean-Marie Heydt dévoile son livre « Mohammed VI, la vision d'un Roi : actions et ambitions »    Vaccin AstraZeneca : les précisions de l'ambassade de l'Inde à Rabat    Des experts internationaux plaident pour une approche coordonnée de la lutte contre la corruption    Quand l'Espagne nourrit l'ambiguïté envers le Maroc !    La contribution du Maroc au désarmement mise en exergue à Genève    L'inexorable décrépitude de "La Comédie " La mémoire théâtrale de Fès compte ses jours !    Pantins et commanditaires obnubilés par une guerre imaginaire    La RDC s ' en tire à bon compte face à la Libye    Les dirigeants algériens isolés de la dynamique de l'histoire    Bouznika abrite un nouveau round du dialogue inter-libyen    Fusion Danse Morocco, un nouveau rendez-vous artistique pluriculturel    Sonia Bennis expose ses récentes œuvres à Marrakech    LF 2021 : voici les principales mesures fiscales [Document]    Vaccins anti-Covid-19 : La fièvre des «vaxxies» va bientôt atteindre le Maroc    Défense aérienne : Le Maroc acquiert le fameux système de défense aérienne "Patriot"    USA: Majoritaires au Congrès, les démocrates pressés de mettre en œuvre l'agenda de Biden    Le Rallye Aïcha des Gazelles reporte sa 30eme édition    L'homme aux chaussettes rouges quitte DFC    Groupe C : Maroc-Rwanda / La qualification au prochain tour en ligne de mire    Première édition de «Blabl'Art» à Casablanca    «Le secret de la lettre», nouveau roman de Mohammed Ennaji    Casablanca: mise en échec d'une tentative d'exportation illicite de pièces géologiques    «Mohammed VI, la vision d'un Roi : actions et ambitions»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le FICMEC aura lieu du 14 au 19 décembre
Publié dans Albayane le 23 - 11 - 2020

Cette année, le Festival International de Cinéma et Mémoire Commune de Nador aura lieu virtuellement du 14 au 19 décembre.
En effet, les 21 films sélectionnés en compétition longs métrages de fiction, courts métrages et documentaires seront projetés sur la plateforme Festhome, ainsi que le reste des activités programmées telles que des master classes, des tables rondes et des cours de cinéma, indiquent les organisateurs dans un communiqué de presse.
La 9e édition de cette compétition internationale est consacrée au «Maroc et Amérique latine: cinéma, mémoire et histoire en temps de pandémie».
Le jury de ce festival, qui rendra un hommage bien mérité aux héros de la santé qui luttent contre la pandémie de Covid19, sera composé de plusieurs femmes cinéastes.
«En tant qu'organisateur de cette manifestation artistique, si engagée dans la défense des droits de l'homme, le Centre de la Mémoire Commune pour la Démocratie et la Paix a décidé de dédier cette édition du Festival du film de Nador a la thématique du «Maroc et Amérique latine: cinéma, mémoire et histoire en période de pandémie». Une version virtuelle qui aborde le passé, le présent et le futur de deux continents durement touchés par la pandémie de Covid-19, ajoute la même source.
Ainsi, plus d'une vingtaine de productions cinématographiques seront diffusées pendant le festival, via la plateforme Festhome, dans les trois catégories : documentaires, longs métrages de fiction et courts métrages.
En outre, le cinéma latino-américain sera très présent dans la catégorie fiction avec six films des sept productions en compétition officielle. Le Maroc sera représenté cette année par le film «La mora» de Mohamed Ismael. Il y aura également quatre documentaires américains et deux coproductions européennes et latino-américaines. Pour les courts métrages, il y a trois Marocains, trois Européens, un Brésilien et un des Emirats arabes unis.
Les jurys des trois sections du concours sont composés de 21 personnalités notables du cinéma international, principalement marocaines, européennes et latino-américaines, avec une présence majoritaire de cinéastes femmes, douze au total, respectant ainsi pleinement la parité hommes-femmes.
Le festival donne au public la possibilité de participer, à travers la même plateforme en ligne de Festhome, aux activités proposées et de suivre en direct le master class dirigé par le vétéran et prestigieux réalisateur vénézuélien Atahualpa Lichy, directeur artistique de cette neuvième édition. Ce master class sera animé par le critique de cinéma marocain Omar Belkhemmar.
Il y aura également deux tables rondes intéressantes réunissant des cinéastes et diplomates d'Amérique latine et du Maroc sur le thème «Le cinéma au Maroc et en Amérique latine en période de pandémie» et «Histoire et mémoire entre l'Amérique latine et le Maroc: regards croisés». De même, des cours de cinéma seront donnés par un philosophe et deux cinéastes du Maroc et de l Irak.
Le coté humain de ce festival est toujours présent, surtout durant cette crise sans précédent de Covid 19. Un vibrant hommage sera rendu à tous les professionnels de santé qui sont aux chevets des malades atteints du coronavirus pour les soigner, les aider et les soutenir.
Afin de garantir la diffusion et la participation la plus large possible du grand public et des festivaliers, le Festival International de Cinéma et de Mémoire Commune de Nador bénéficie de la précieuse collaboration de plusieurs entités publiques nationales et internationales telles que le Centre Cinématographique Marocain, l'Université Mohammed Premier d'Oujda, la Faculté Pluridisciplinaire de Nador , l'Institut Supérieur des Métiers de l'Audiovisuel et du Cinéma de Rabat, l'UNAM du Mexique, les Trois Cultures de la Fondation Méditerranéenne de Séville et l'Institut Cervantes de Fès.
A travers leurs pages Web, ces entités favoriseront la diffusion des différentes activités du festival et faciliteront l'accès du public à la page Web de cette manifestation artistique http://festivalcinemanador.com pour assister à la projection en ligne des films en compétition.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.