Mondial de Handball 2021 : Le Maroc s'incline face à l'Islande (23-31)    CHAN / Ouganda-Rwanda (0-0) : Un nul en faveur du Maroc    Mondial de Handball 2021 : Touché par la Covid-19, le Cap-Vert contraint de quitter la compétition    Lutte contre la corruption dans le secteur financier: Nécessité d'approfondir la connaissance du risque    Rabat : L'ambassadeur David Fischer rend hommage à Abdellatif Hammouchi et au corps sécuritaire marocain    Coronavirus : le Maroc enregistre son premier cas du variant britannique    Azilal : Une nouvelle vie pour le fameux «pont de la mort» (vidéo)    L'Université Ibn Tofaïl cède un Brevet d'Invention à une Société Privée    Communication: rapprochement stratégique entre le marocain Brand & Image et l'israélien Kam Global Strategies    Crainte d'un choc environnemental suite à la reprise des industries    Evolution du coronavirus au Maroc : 473 nouveaux cas, 460.144 au total, lundi 18 janvier 2021 à 18 heures    Prix Franz Edelman 2021, l'OCP parmi les finalistes    L'Inter dompte la Juventus    Mohamed Badine El Yattioui, un fervent défenseur de notre cause nationale au pays des Aztèques    Les eaux de l'Oued Bouskoura décolorées par des rejets industriels    Chute de la rente pétrolière en Algérie en 2020    Essaouira : « Plateforme Jeunes » pour une économie solidaire    Narcotrafic et émigration clandestine dans la nasse    Recours au financement externe " maîtrisé et soutenable "    El-Jadida comme champ de signes et de représentations    Dakhla consacrée "Région de rêve 2021"    David SERERO. « Je souhaite monter la première troupe d'Opéra Royale du Maroc »    Devant la « perplexité vaccinale », diversifier les sources pour sortir de la dépendance    Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, lundi 18 janvier    Croissance économique en 2021: les scénarii du HCP    BAM : le dirham s'apprécie de 1,89% face au dollar en décembre 2020    Sahara : Le Togo exprime son "soutien total" à la souveraineté du Maroc    Le ministre de l'intérieur s'entretient avec son homologue israélien    SM le Roi a jeté les bases d'un partenariat plus étroit avec les Etats-Unis    Les Lions de l'Atlas partent à la défense de leur titre    CMR : Bilan honorable et perspectives ambitieuses    Grande manifestation sportive au profit des étudiants    Boutaïb de retour avec le Havre    L'Islam de France se dote d'une «charte de principes»    Digitalisation, Bank Of Africa passe à la vitesse supérieure    ZLECAf: Le plus dur reste à venir !    Deux ans et demi de prison pour le patron de Samsung, rejugé pour corruption    Une journée très particulière à Washington    Valorisation du patrimoine culturel et soutien à la créativité des jeunes musiciens    Envol et déploiement    Des nouveaux «trésors» archéologiques dévoilés au public    Quand le PJD comparait les Juifs aux singes et aux porcs    Ramallah. Les chefs du renseignement égyptien et jordanien rencontrent Abbas    Inédit sur 2M : Découvrez qui sera «Ahssan Pâtissier» dès le 26 janvier    Accords d'Abraham. Que fera Joe Biden de l'héritage de Donald Trump?    La nouvelle ère en Europe    Jeunesses partisanes : Jamais sans ma liste nationale !    Le Royaume du Maroc...Horizon Vertical    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Jeunesse socialiste s'active sur le front de la diplomatie parallèle
Publié dans Albayane le 29 - 11 - 2020

Dans le cadre de son programme d'activités, la Jeunesse socialiste (JS), organisation parallèle du Parti du progrès et du socialisme (PPS), a tenu, samedi 28 novembre, une réunion à distance avec quelques organisations de jeunesse arabe de tendance de gauche, représentant l'Irak, la Jordanie, la Palestine, le Koweït et le Bahreïn.
La rencontre fut une occasion pour les participants de passer en revue plusieurs questions, notamment les derniers développements de l'intégrité territoriale du Royaume et le conflit israélo-palestinien.
Il faut dire que la réunion a été marquée par les remarquables exposées présentées par Younes Siraj, Secrétaire général de la JS et Saïd Bakkali, responsable des relations extérieures, qui a également assuré la modération du débat.
Dans son intervention, le chef de file de la JS a tenus de rappeler aux participants les tenants et aboutissants du dossier et l'intervention initiée par les forces armées royales, menée avec le plus grand professionnalisme et ayant eu comme objectif le rétablissement de l'ordre dans la zone tampon tout en veillant à faciliter la fluidité et la libre circulation de la marchandise.
Le dirigeant de la JS a rappelé dans ce sens les multiples appels du royaume pour faire cesser les provocations des milices tout en mettant l'accent sur le fait que l'intervention du Maroc a été nécessaire car il y va de sa sécurité territoriale et a été exécutée conformément à la légalité internationale. Abondant dans le même ordre d'idées, Younes Siraj a souligné l'importance d'une solution pacifique, en notant que le Maroc a fait une proposition courageuse, celle de l'initiative d'autonomie dans les provinces du Sud, seule et unique voie possible pour résoudre ce dossier et instaurer une solution juste et permanente. Le dirigeant de la JS a insisté dans ce sens sur la position stratégique de la région, devenu un terreau fertile pour les groupuscules terroristes et la mafia de la drogue en précisant que la création d'un état fantoche va plonger toute la région dans le chaos.
De son côté, Saïd Bakkali, s'est attelé dans son intervention sur les origines historiques de ce conflit et qui ne sert, en fin de compte, que les visées des puissances sionistes et impérialistes dans la région. Le militant de la JS, a ainsi donné l'exemple des événements tragiques qui secouent encore la région arabe, devenue une proie pour les Etats impérialistes, comme c'est le cas pour la Libye ou encore la Syrie. Aussi, Saïd Bakkali a met en exergue les efforts incommensurables déployés par le Royaume pour le développement économique des provinces du Sud, en insistant sur le fait que l'initiative d'autonomie est une entrée principale pour résoudre ce conflit artificiel qui plombe le projet du grand Maghreb.
Sur un autre registre, l'intervenant a mis en garde contre tout chevauchement entre le dossier palestinien et celui du Sahara marocain, en soulignant à l'instar de Younes Siraj, que la Palestine demeure une question primordiale pour tous les Marocains et que la création d'un Etat palestinien dont Al-Qods est une revendication de tout le peuple marocain.
Soulignons que le Secrétaire générale de l'organisation de la Jeunesse palestinienne, Haitam Abdou a désavoué un certain communiqué rendu public en Algérie au nom de son organisation, en soulignant que la Jeunesse palestinienne dispose de ses organes compétentes qui expriment ses positions vis-à-vis des questions d'ordre internationaux.
Il est à noter que la réunion a été marquée par la participation, outre l'Organisation de la jeunesse palestinienne, de l'Union de la jeunesse démocratique de la Palestine, l'Union de la Jeunesse du parti du peuple jordanien, l'Union de la jeunesse démocratique koweitienne, l'Union de la jeunesse démocratique irakienne, et l'Association de la Jeunesse bahreïnienne.
Khalid Darfaf


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.