Covid-19: Les prix des vaccins flambent, les gains des labos cartonnent    L'ancien maire de Fès quitte l'Istiqlal face au «dévoiement de la ligne» du parti    Affaire Ghali : L'étau se resserre autour de l'ex-chef de cabinet de Gonzalez-Laya    Record des transactions par carte bancaire en juillet    Intelaka : 2,7 milliards de DH de crédits accordés à fin 2020    Inondations : la justice allemande enquête sur des soupçons de défaillances dans la gestion du système d'alertes    Allemagne : l'épouse d'un politologue soupçonnée d'espionnage pour Pékin    Hussein Arnous chargé de former un nouveau gouvernement syrien    JO-2020: Soufiane El Bakkali champion olympique du 3000 m steeple    Soufiane El Bakkali offre l'or olympique au Maroc    La Fédération royale marocaine de boxe dissout la Direction technique    Une réunion de hauts responsables militaires marocains et américains à Rabat    Compteur coronavirus : 4.206 nouveaux cas et 52 décès en 24h    Pr. Marhoum Filali à 2M.ma : le vaccin est l'unique parade à la Covid-19    Campagne de vaccination: le Maroc cible les jeunes de plus de 18 ans    Arts plastiques: belle initiative, noble dessein    Maroc-Algérie : "Notre conviction intime est que les frontières soient et demeurent ouvertes"    Mesures sanitaires : en Allemagne, confrontations entre manifestants et policiers    Fête du Trône: La communauté juive marocaine d'Israël réitère son attachement à la monarchie et à la Mère-patrie    BAM: hausse de la masse monétaire de 8,4% en 2020    Programmation informatique: Python dans la cour des grands    Sports équestres / Dressage : Honorable performance de Yessin Rahmouni aux JO    Marsa Maroc : l'Etat cède 35% du capital à Tanger Med    Cours de change des devises étrangères contre le dirham    La Bourse de Casablanca démarre dans le vert    Protection des données : OCP et UM6P adhérent au Data-Tika    Meknès : Trois faussaires de billets de banque mis sous les verrous    Reprise: ces secteurs qui marquent à nouveau le «Stop»    Covid-19 : la vaccination fait baisser le taux de mortalité et le nombre des cas graves (Spécialiste)    La cause du décès de Abdellah Habib Bilal remise en question par sa famille et des membres du polisario    L'actrice Fatima Regragui n'est plus    L'actrice marocaine Fatima Regragui n'est plus !    Mort de Fatima Regragui, actrice populaire et engagée    Demande sur le cash : Une hausse "exceptionnelle" en 2020 (BAM)    Maroc/Météo : Temps stable ce lundi 02 août    Coupe du Trône / WAC-MAT : Les relégués éliminent les champions et passent en finale    Climat: le seuil de +1,5°C risque d'être atteint d'ici 2025, avertit l'ONU    Le rabbin Abraham Joulani félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône (Vidéo)    «Enti Hayati», le duo de Saâd Lamjarred et Calema cartonne    Des millions d'Américains menacés d'expulsion    Covid-19 : L'OMC met en garde contre l'inégalité vaccinale pour la reprise économique    Abdelati El Guesse et Nabil Oussama qualifiés pour les demi-finales du 800m    JO-2020 de Tokyo: Voici le programme du mardi 03 août 2021    Le Maroc remporte le titre avec 13 médailles, dont 9 en or    Famine : l'Ethiopie et Madagascar au niveau d'alerte maximum (FAO et PAM)    Le réalisateur belgo-marocain Adil El Arbi en direct sur Info Soir de 2M (VIDEO)    Boutaïna El Fekkak, l'amour de soie    Tout artiste est lui-même    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Opération «Lecture pour tous» : Dons de livres par les Editions Orion
Publié dans Albayane le 16 - 06 - 2021


Ecrivain-enseignant
Orion Médias et les Editions Orion lancent une vaste opération de dons et de distribution de livres pour les écoles, les collèges et les lycées défavorisés du Maroc. Une première nationale pour une maison d'édition qui s'inscrit, depuis sa création, dans des projets citoyens visant à lutter contre l'inculture ambiante et le marasme du savoir.
Les Editions Orion sont parties d'un constat qui ne souffre aucune ombre après six mois de visite dans de nombreux établissements du Grand Casablanca et de toute sa région rurale. La majorité (pour ne pas dire la totalité) des écoles, des collèges et des lycées visités n'ont pas de bibliothèque. Ce qui prive un grand nombre d'élèves, que les responsables de Orion Médias ont rencontrés, de l'accès à la lecture. Une large majorité de garçons et de filles ont insisté sur leur volonté de lire, d'avoir des livres, de se constituer une petite bibliothèque à domicile pour en faire profiter tous les membres de la petite et la large famille.
Quartiers marginalisés
Le contact a ainsi été établi de manière profonde avec les enseignants et les directeurs de plus d'une centaine d'établissements dans des quartiers bien ciblés, comme : Hay Mohammadi, Sidi Moumen, Ain Sebaâ, Sidi Bernoussi, Attacharouk, Ahl Leghlam, Lissasfa, Hay Hassani, El Oulfa, Arrahma, Tit Mellil, Sidi Maârouf, Sbata, Les Roches noires, Derb Moulay Chérif, Derb Sultan, Oulad Ziane, Ben Msik, Sidi Othman, Hay Essalama, Ain Chok, Bournazel, Mabrouka, Hay Al Farah, Benjdia et l'Ancienne médina. Dans chaque zone, des listes ont été établies, sur la base de cinq établissements, par grand quartier, pour les doter d'au moins 200 ouvrages, pour chaque structure scolaire, afin de permettre au plus grand nombre d'élèves d'avoir des livres, de les prendre chez eux, de prendre l'habitude de vivre avec les livres, de les lire et de les prêter à leurs amis, dans le quartier. «Ce n'est pas là la première initiative à l'actif des Editions Orion. Depuis, la création de la maison d'édition, j'ai tenu à en faire d'abord une structure citoyenne au service des livres et de la culture au Maroc. C'est ainsi que nous avons lancé la campagne de dons de livres durant toute la période du confinement, à partir de mars 2020, jusqu'à la fin mai 2021. Des milliers de livres ont été offerts gratuitement à tous ceux qui nous ont contactés et qui ont exprimé leur désir de recevoir des livres à lire pour lutter contre l'angoisse de longs mois de confinement. Un grand succès qui a été suivi par une autre action qui a consisté à choisir 1000 enfants et leur offrir une série d'ouvrages, entre romans, poésie et essais. C'est ainsi que nous avons touché un nombre considérable de jeunes, partout au Maroc, avec un ouvrage de référence et très actuel : «Les drogues expliquées à mes enfants» de Docteur Imane Kendili, une psychiatre et addictologue qui s'active sérieusement pour aider les jeunes à vaincre la toxicomanie et les drogues, dans notre pays. Après toutes ces actions, nous avons décidé de nous lancer un défi : toucher des dizaines de milliers d'élèves partout au Maroc, en ciblant les établissements scolaires les plus défavorisés et les enfants les plus démunis. Nous sommes déterminés d'aller au bout de ce challenge pour offrir au moins 100 000 livres, pour la première année», précise l'écrivain et éditeur, Abdelhak Najib, le fondateur de Orion Médias.
Au nom des plus démunis
Cette action, qui a déjà débuté par un don de 100 ouvrages au collège Taha Hussein, à Mabrouka, à Casablanca, (Fruit d'un don privée d'une citoyenne marocaine résidant en Italie, Madame Rachida Chakir), couvrira l'ensemble des 26 quartiers défavorisés de la capitale économique avant de s'élargir à des régions comme Ain Harrouda, Mohammedia, Ben Slimane, Bouznika, Dar Bouazza, Oued Merzeg, Had Soualem, Berrechid, Bouskoura village, Sidi Massoud. Une fois, ces localités proches de Casablanca, sont approvisionnées, ce sont les villes les plus proches et leurs régions, telles que Settat et son périmètre rural, Azzemour, El Jadida, Temara, Ain Atiq, Rabat, Salé, Kénitra qui seront alimentées, pour toucher, d'ici cinq ans, tout le territoire national, de Tanger à Lagouira, d'Oujda à Figuig. Pour ce lancement, l'action mettra à profit les trois mois de vacances estivales pour distribuer le plus grand nombre de livres possibles en prévision de la rentrée scolaire 2021-2022. «Notre principal objectif en tant que maison d'édition citoyenne est de lutter contre l'inculture, contre l'impossibilité d'accès aux livres, contre les idées extrémistes, véhiculées par les dogmes radicaux qui ont pignon sur rue dans les quartiers les plus défavorisées, pour lutter également contre l'analphabétisme et l'oisiveté des jeunes qui manquent cruellement de loisirs, étant en proie à toutes les dérives sociales », souligne, Abdelhak Najib, qui connaît très bien, en tant que journaliste de terrain, les manques criards en termes de culture, surtout dans les quartiers populaires du Royaume.
La lecture contre les extrémismes
Dans, ce sens, les Editions Orion mobilisent autour de cette action citoyenne un bon nombre de journaux et de publications nationales, qui participent à donner toute la visibilité à cette initiative pour encourager d'autres organismes culturels de se donner la main pour généraliser cette campagne de dons de livres à tout le Royaume, en créant un réel débat de société autour de la question de la lecture dans notre pays. Les Editions Orion prévoient également quelques conférences, faisant appel à des militants du livre, dans notre pays, pour appuyer ce type d'action et pour fédérer les bons partenaires autour d'un objectif commun : servir la culture par la lecture en aidant les enfants marocains à aimer le livre. Il faut aussi préciser que les Editions Orion s'occupent de la distribution des dons dans tous les établissements scolaires identifiés. Chaque opération sera accompagnée d'une publication dans les réseaux sociaux et dans les médias, photos à l'appui, pour donner plus de visibilité à cette action citoyenne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.