Bali : Au moins trois morts et sept blessés dans un séisme    Afghanistan: L'EI revendique l'attentat contre la mosquée de Kandahar    Coupe de la CAF : Ce samedi les FAR et la RSB jouent pour une place au tour additionnel barrage    Classement FIFA : Le Maroc 3ème africain et 29ème mondial dès la semaine prochaine !    L'OCS, section football : M. Anouar Dbira Tlemsani présente sa démission    Prévisions météorologiques de ce samedi    cosumar: Mohammed Fikrat quitte le groupe, Amine Louali nouveau DG et Hicham Belmrah prend la présidence    Sahara: Le Conseil de sécurité fait confiance à Staffan de mistura pour relancer le processus politique    Prix de la culture amazighe 2020: Consécration de Brahim El Mazned    Conseil de gouvernement : Réunion ce samedi    ALD Automotive Maroc fait son bilan et dévoile ses ambitions futures    Couture : maison Sara Chraibi divulgue sa collection printemps-été 2022    Allemagne : Restrictions de voyage allégées pour les Marocains    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 15 octobre 2021 à 16H00    La France livre au Maroc un Algérien lié à un attentat dans lequel deux touristes sont morts    Hausse importante des recettes douanières en 2021    Recherche et innovation énergétique: Une marocaine distinguée en Italie    IMME : les professionnels sont optimistes    Armes chimiques dans la guerre du Rif : un parti catalan appelle Madrid à dédommager le Maroc    Cumul des mandats: Nabila Rmili, un cas isolé?    Audrey Azoulay reconduite pour un nouveau mandat à la tête de l'UNESCO    Fathallah Sijilmassi devient le premier directeur général de la commission de l'UA    La police espagnole démantèle un réseau terroriste algérien affilié à Daech    Afghanistan: Des explosions dans une mosquée chiite de Kandahar font au moins 32 morts et 53 blessés    Coronavirus. AstraZeneca met au point un traitement contre le Covid-19    Israël: Le déplacement des ministres de la Défense et de l'Economie au Maroc confirmé    DHJ-JSS au sommet de la 6ème journée    Laâyoune: Inauguration d'un hôpital de campagne anti-Coronavirus    Mohamed Tazi: « Nous espérons drainer 1 milliard de plus de chiffre d'affaires en 2 ans »    Votre e-magazine « Attahadi » du vendredi 15 Octobre 2021    Déconfinement culturel : WeCasablanca réveille son festival    L'Icesco lance à Rabat un laboratoire international de pensée et de littérature    L'Algérie a-t-elle tué ses propres soldats pour un casus belli avec le Maroc ?    Hitachi ABB Power Grids devient Hitachi Energy    L'eurodéputé danois Søren Gade souligne la nécessité de préserver les bonnes relations entre l'UE et le Maroc    Créée par l'association EMA : «Al Yarmouk», une nouvelle école de la deuxième chance à Nouaceur    L'ancien président américain Bill Clinton hospitalisé pour une septicémie    Prévisions météorologiques de ce vendredi    Edito : Feu vert    Fathallah Sijilmassi devient le premier directeur général de la Commission de l'UA    TIBU lance 3 initiatives à fort impact social    Halilhodzic tacle sèchement un journaliste marocain    Leeds, Naples et l'AS Rome sur Mazraoui    «Il faut résister à l'uniformisation de la musique de film»    Festival : le court métrage se dévoile à Kelaâ des Sraghna    «Sur les pas d'Ibnou Arabi» : Exposition de Loubaba Laalej à Dar Chrifa    «Ana Maghribi.a»: Lancement de la 8ème édition    Elim. Mondial 2022: les Lions de l'Atlas montent en puissance    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Benzema retrouve Ronaldo, aux bons souvenirs du Real
Publié dans Albayane le 21 - 06 - 2021

Adversaires mercredi pour le choc France-Portugal à l'Euro, Karim Benzema et Cristiano Ronaldo ont fait le bonheur du Real Madrid pendant neuf saisons communes, dans un mélange d'altruisme et de respect réciproque assez rares pour ces stars obsédées par le but.
Arrivé en 2009 dans la prestigieuse « Maison blanche », comme le Portugais, le Lyonnais a grandi dans l'ombre du quintuple Ballon d'or, qu'il a servi dans sa course effrénée aux records et aux titres.
« Le meilleur compliment qu'on puisse faire à Karim Benzema, c'est que Cristiano Ronaldo l'aimait au Real Madrid », a récemment commenté José Mourinho, l'entraîneur de 2010 à 2013, dans une chronique pour le tabloïd The Sun.
Et le « Special One d'ajouter: « Pour que Cristiano aime un autre attaquant, cela signifie qu'il en a fait beaucoup pour Cristiano et il en fait beaucoup pour chaque attaquant qui l'entoure. Karim est probablement le seul N.9 que je connais qui n'est pas égoïste dans son jeu ».
Si « CR7 » a souvent pris la lumière, il n'en a pas pourtant oublié son partenaire d'attaque, comme en témoigne cette déclaration d'octobre 2014 après un carton face à Bilbao (5-0) où le Portugais avait signé un triplé et Benzema un doublé.
« Je suis très heureux pour Karim, c'est le meilleur attaquant de la Liga et l'un des meilleurs du monde. Les critiques qu'il reçoit font partie du quotidien d'un footballeur professionnel et nous devons être au-dessus de ces choses-là. Il est en forme, c'est un joueur d'équipe », avait salué la star portugaise.
En février 2018, le Français traverse de nouveau une mauvaise passe et Ronaldo décide de le prendre sous son aile face au Deportivo Alavés (4-0). D'abord, en demandant au public d'encourager Benzema en le pointant du doigt après une passe décisive de « KB9 ». Ensuite, en renonçant à tirer un penalty, alors qu'il se trouvait aux portes du triplé, pour lui redonner confiance après plusieurs matches sans but.
Le chemin des deux complices s'est séparé à l'été 2018 avec le départ de Ronaldo pour la Juventus Turin. Depuis, Benzema s'est transformé en avant-centre décisif et meilleur buteur madrilène. Mais il ne dirait pas non à la reformation du duo, à l'entendre.
« Cristiano, je ne sais pas s'il est bien ou pas à la Juve. Jouer de nouveau avec lui? Evidemment! Cristiano s'est toujours bien comporté avec moi », a-t-il répondu mi-mars en conférence de presse.
Quelques jours plus tôt, le Français n'avait cependant pas caché qu'il brillait davantage, à titre individuel, sans le géant du football mondial à ses côtés.
« Tout ce que je dirais, c'est que le départ de Cristiano m'a permis de jouer un rôle différent. Il marquait 50 ou 60 buts par an et il fallait s'adapter à son jeu. Il est l'un des meilleurs au monde et j'étais heureux à ses côtés », a-t-il déclaré dans un entretien accordé au magazine ICON.
Mercredi à Budapest, les deux attaquants vont de nouveau se retrouver sur la pelouse, mais comme adversaires pour l'affiche de clôture du groupe F, décisive pour le classement et la suite de l'Euro.
En compétition de sélection, les retrouvailles ont bien failli ne jamais arriver entre le Français, longtemps banni des Bleus, et le Portugais de 36 ans, déjà auteur de trois buts dans cet Euro, contre aucun au Tricolore.
Dans la bande annonce du documentaire « Le K Benzema », en novembre 2017, Ronaldo se disait « déçu que Karim ne fasse pas partie de l'équipe de France pendant l'Euro (2016). J'espère qu'il pourra aller à la Coupe du monde (2018). C'est mon souhait car c'est un joueur fantastique et j'aime voir les grands joueurs dans les grandes compétitions. »
Benzema, mis à l'écart, n'était pas du sacre mondial des Bleus en 2018, mais il compte bien rattraper le temps perdu à l'Euro.
Quant à « CR7 », qui peut dépasser Ali Daei comme meilleur buteur de l'histoire en sélection (107 buts contre 109 à l'Iranien), il rêve enfin de marquer face aux Bleus, après six rencontres sans y parvenir. En deux face-à-face, Benzema a été plus efficace avec un but inscrit contre la Seleçao de Ronaldo, en octobre 2014 (2-1).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.