Intégration régionale : lancement des travaux de construction du pont de Rosso entre la Mauritanie et le Sénégal    Le ministre portugais de la Défense reçu à Rabat    Espagne : Le Maroc «n'est pas actuellement une menace pour Sebta et Melillia»    e-gov : Une nouvelle plateforme de services pour la Justice    Effrayée par une future hégémonie marocaine, l'Algérie dit qu'une guerre avec Rabat, «c'est maintenant»    Covid-19 : Nasser Bourita appelle à faire de la crise sanitaire une opportunité pour consolider un multilatéralisme solidaire    La RAM et les compagnies aériennes en mode gestion de crise    Forum sur la coopération sino-africaine: le Maroc engagé avec la Chine pour l'Afrique    Chakib Alj : « Le remboursement des arriérés des crédits TVA annoncé est un signal très positif »    ONCF: 24,8 millions de voyageurs transportés à fin septembre    OCP Group. Un chiffre d'affaires de 57,6 milliards de DH à fin septembre 2021    Production de gaz naturel : Sound Energy signe un accord de 10 ans avec l'ONEE    Casablanca : Réouverture imminente de la Coupole de Zevaco    Le PJD dénonce la normalisation mais ne condamne pas la visite de Gantz au Maroc    Le polémiste d'extrême droite, Eric Zemmour, franchit le Rubicon    Le Maroc a commandé des drones israéliens pour un montant de 22 millions de dollars    Coupe arabe au Qatar / Ammouta : «Notre ambition est d'aller le plus loin dans la compétition et pourquoi pas remporter le titre »    L'Italien Gianluigi Donnarumma vainqueur du trophée Yachine 2021    Tuchel satisfait du rendement de Ziyech    Ralf Rangnick assurera l'intérim à United !    La Coupe du monde des clubs aux Emirats arabes unis !    Compteur coronavirus : 132 nouveaux cas et 1 décès en 24 h    La HACA présente une étude sur le traitement médiatique des violences faites aux femmes    Retour de la neige dans plusieurs régions du Maroc    Conseil de la concurrence: «Nous allons multiplier les autosaisines»    Covid-19 : Omicron révèle la nécessité d'un accord mondial sur les pandémies (OMS)    Maroc/Covid-19 : 1 décès et 132 nouvelles infections recensés en 24H    La FNM remet des documents d'archives du Musée de l'Histoire et des Civilisations de Rabat    Artcurial Maroc organise une vente aux enchères le 30 décembre à Marrakech    «Sahara : l'autre version», une compilation des souvenances de Mohamed Cheikh Biadillah    Le premier prix décerné à Youssef El Youbi    Plaidoyer pour la langue Arabe classique    Rolando en colère contre le Rédacteur en chef de « France Football » : « Je ne gagne contre personne »    Coupe Arabe des Nations / Arbitrage : Ils sont 52 arbitres mais seulement 3 arabes dont le Marocain Redouane Jayed    Maroc : Jusqu'à 25 cm de neige attendus jeudi dans plusieurs provinces    Maroc : Le mariage des mineures est loin d'être «une affaire purement judiciaire»    Retour des supporters dans les stades: Un retard qui fait jaser    Afrique du Sud: Trois mineurs tués dans une coulée de boue    Antony Blinken anticipe une réponse «sérieuse» en cas d'«agression» russe contre l'Ukraine    Accord de coopération sécuritaire Maroc-Israël: Une étape historique    Un grand oral sur fond de contestations populaires    Casablanca : vente de 100 tableaux offerts par de grands peintres au profit de l'INSAF    La Bourse de Paris rechute de 1,43% à l'ouverture, à 6.679,03 points    M. Sekkouri tient une réunion de travail avec la représentante de l'ONU-Femmes Maroc    Un opposant politique du régime turc incarcéré pour «espionnage»    Sultana Khaya, la "pacifiste" à la kalach    «Sous l'ombre des peupliers» de Habiba Touzani Idrissi aux Editions Orion    La Cour suprême américaine saisie sur l'annulation de la condamnation de Bill Cosby    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Records historiques du Maroc au Mondial de Futsal
Publié dans Albayane le 27 - 09 - 2021

L'équipe nationale de football en salle l'a fait et d'une très belle manière. Elle a finalement quitté, la tête haute, le Mondial 2020 de Futsal organisé actuellement en Lituanie. Tout le monde l'a exprimé dont la première instance dirigeante du football mondial, la FIFA, qui a bien salué le parcours historique des Lions de l'Atlas malgré leur élimination sur un petit score de (1-0) en quart de finale par le Brésil, un des grands favoris de cette édition et cinq fois champion du monde. « Ils sortent la tête plus que haute », lit-on dans la page Facebook de l'instance mondiale.
C'est ainsi un exploit inédit que le Maroc vient de réussir lors de ce rendez-vous planétaire marqué par plusieurs records historiques qui resteront gravés dans les annales du football national et avec lui le monde arabo-africain.
En effectuant sa troisième participation au Mondial Lituanien après les éditons de Thaïlande et de Colombie (2021-2016), l'équipe du Maroc avait pour objectif de réaliser sa première victoire ouvrant la voie vers la qualification au second tour. Chose réussie avec brio en battant la sélection des Iles Salomon sur le score sans appel de (6-0) avant de faire matches nuls lors des 2e et 3e journées de la phase de poules respectivement contre le Thaïlande (1-1) et le Portugal (3-3).
Au second tour qui constituait déjà une nouvelle grande performance, le Maroc avait pris le meilleur sur le Venezuela (3-2) pour réaliser le 3e exploit de la qualification aux quarts de finale. Exploit réalisé également pour la première fois dans l'histoire de la participation africaine et arabe au Mondial.
Seulement l'aventure des Lions de l'Atlas allait s'arrêter face à la Séléçao du Brésil mais avec tous les honneurs. Une des plus belles épopées a donc pris fin pour nos Lions éliminés sans démériter. Car, battre le Brésil relève du miracle qui ne peut être tombé que du ciel. Nos Lions ont vraiment frôlé une autre qualification historique en tenant la dragée haute à des Brésiliens qui n'ont pas cru leurs yeux au sifflet final d'un duel des plus électriques. On ne va pas entrer, ici, dans les détails ni faire le commentaire technique du match, encore moins les côtés moral, psychique et physique. On va seulement dire que le Maroc était sincèrement le plus proche de scorer à plus d'une reprise notamment en première mi-temps achevée sur un petit score injuste, suite à un but marqué grâce à un coup franc. En seconde période, le Brésil qui ne trouvait pas de difficultés pour malmener ses adversaires sur des scores fleuves (5, 6 voire 9 buts) avait toutes les peines du monde pour conserver son petit avantage. Le Maroc, lui, a fait l'essentiel et peut ainsi être considéré comme s'il a déjà gagné sa Coupe du Monde en quittant la compétition après ce parcours tellement remarquable voire historique.
Cette belle prestation reste le fruit de toutes les composantes de l'équipe nationale dont le sélectionneur national Hicham Dguig. Ce cadre national natif de Kénitra est maintenu dans son poste depuis plus d'une dizaine d'années devenant ainsi le seul coach marocain de la même sélection des Lions ayant le mérite de participer à 3 éditions successives du Mondial jusqu'à celui de Lituanie en hissant la barre plus haute face à des Brésiliens quintuples champions du monde et qui y sont toujours présents depuis la première édition en 1989.
Le mérite revient également à l'effectif choisi par le coach Dguig qui a fait confiance aux joueurs locaux au nombre de 11 sur l'ensemble des 16 retenus. Le Chabab Mohammedia a la part du Lions avec pas moins de 7 joueurs Youssef El Mazray, Youssef Jouad, Idriss Raiss El Fenni, Saad Knia, Soufiane Borite, Mohammed Achraf Saoud et Otmane Boumezou. Deux joueurs viennent d'Agadir avec Abdelkerim Anbia et Ismail Amazal et deux autres de Kénitra avec Reda Khiyari et Mohamed Cheridou. Le reste des joueurs au nombre de 5 sont des professionnels venant d'Europe avec Soufiane El Mesrar et Bilal Bakkali (France), Anas El Ayyane, Hamza Bouyouzan et Khalid Bouzid (Espagne).Tous ont honoré leur mission dans cette troisième participation qui reste ainsi la plus belle pour le Maroc devenu membre parmi les huit meilleurs pays au Mondial 2020 de Lituanie avec un autre exploit à méditer. Car les 7 autres meilleures sélections sont des habituées de ce classement mondial dont le Brésil, Espagne, Portugal, Russie, Argentine, Iran et Kazakhstan.
Voilà un autre grand honneur pour le football marocain grâce à cette équipe mondiale de futsal qui également est double championne d'Afrique en CAN 2020 et 2016. Ces exploits s'ajoutent aux autres titres du Maroc à l'échelon continental avec l'équipe nationale des joueurs locaux doublement sacrés aux CHAN 2020 et 2018. Cela sans parler des titres continentaux remportés par plusieurs de nos clubs dont le Raja et le Wydad Casablanca qui sont toujours là, l'AS FAR qui est de retour, la RSB, le FUS, le MAS... Récompenses réalisées grâce notamment au travail sérieux de nos clubs et aux joueurs locaux de la Botola qui méritent mieux mais n'ont malheureusement pas la chance de porter le maillot de l'équipe première des Lions de l'Atlas.
Ce que notre fédération doit prendre en considération afin de rectifier sa stratégie concernant la gestion de l'équipe nationale A composée seulement par les joueurs professionnels d'Europe, sélection qui tourne pourtant avec des milliards de centimes mais sans arriver à offrir au Maroc aucun titre de la CAN. Le seul titre qui reste orphelin dans le palmarès de la FRMF remonte à plus de 4 décennies (45 ans) mais, avouons-le, grâce à une sélection où il n'y avait que les pensionnaires du championnat national ayant eu le mérite de remporter la CAN 1976 en Ethiopie.Aujourd'hui, le football marocain et ses artisans locaux ont confirmé encore une fois et de la plus belle manière qu'ils sont toujours capables de rivaliser avec les grands du monde.
Que cette valeureuse équipe de futsal puisse continuer sur sa lancée tout en pensant aux prochaines échéances notamment la CAN, le Mondial et les Jeux Olympiques 2024...
Et bonne chance aux pros de l'équipe A qualifiée à la prochaine CAN et qui est à la recherche de sa place au mondial 2022, ainsi que l'autre équipe locale qui vise un 3e titre consécutif au CHAN.
Rendez-vous à ne pas manquer pour le football national qui mérite mieux...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.