Maroc-Australie : un processus d'exploration de niches économiques enclenché ?    Elections du 8 septembre : Des parlementaires européens saluent les efforts du Maroc en matière de démocratie    Le Parlement Marocain à la tête de la Commission permanente de la paix et de la sécurité internationale de l'UIP    Ryad Mezzour: « Tous les ingrédients sont réunis pour la réussite du modèle congolais »    L'INDE, première étape du road show international "Morocco Now"    Crédit du Maroc: Forte hausse des bénéfices de la banque à fin septembre 2021    Contrôle de vie des bénéficiaires de pension : La CNSS dématérialise les procédures    Fermeture des frontières Maroc-France : Air France prête à renforcer son programme de vol    Doucement mais sûrement, le marché de l'immobilier au Maroc se redresse    Le renseignement, entre efficacité et légitimité : le Maroc, l'un des rares pays qui satisfait à cette union    Le Forum économique de Davos annule une réunion après des menaces de complotistes    Sénégal: Macky Sall veut restaurer le poste de Premier ministre, supprimé en 2019    Maroc-Israël : Les enjeux et non-dits d'un accord historique    Fermeture des comptes bancaires des mosquées : Le CFCM sort de son silence et dénonce l'arbitraire    CAF : La Supercoupe poussée jusqu'à février 2022    Mondial- Barrages africains : Tirage des matches le 26 janvier au Cameroun    Interception de 230 migrants d'Afrique subsaharienne à Laâyoune et Tarfaya    CAN 2021: la CAF met fin aux rumeurs d'une éventuelle délocalisation du tournoi    Le calendrier 2022 de la Diamond League dévoilé :Rabat accueille la 4ème étape    Interdiction d'accès au Maroc à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud    Compteur coronavirus : 154 nouveaux cas et 3 décès en 24H    OFI : « La violence faite aux femmes salit l'image du pays »    Covid-19 : Le nouveau variant, baptisé Omicron, classé préoccupant par l'OMS    Covid-19 : Interdiction d'accès au territoire marocain à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud (officiel)    La DGAPR n'intervient pas dans les concours de recrutement externes (Mise au point)    FIFM: qui sont les lauréats de la 4ème édition des Ateliers de l'Atlas?    Rabat: Remise de prix aux gagnants du concours «Je dessine mon Patrimoine»    "Khartoum Offside": Au Soudan, le football féminin, plus qu'une passion, un combat pour les droits    Israël vend au Maroc le système de missile multi-missions Barak 8    Covid-19 : Le Maroc en tête des pays africains ayant acquis plus 400 millions de doses de vaccin    Tunisie : près de 500 migrants secourus au large par la Marine    L'UE prévoit l'instauration d'un salaire minimum ''équitable''    Maroc/Inde : Appel au renforcement de la coopération en termes d'investissements bilatéraux    Prix Goncourt : une magnifique consécration à la littérature africaine    Le PSG battu mais qualifié, City, Real et Inter en 8es, Benzema buteur    BAD : 120 millions d'euros pour soutenir les entrepreneurs, les TPME et stimuler la relance    Covid-19 : Que sait-on sur le nouveau variant détecté en Afrique du Sud ?    Naufrage de migrants : Les Britanniques écartés de la réunion du 28 novembre    Rejet de 25 candidatures, dont celle de Saïf Al Islam Kadhafi    Protection sociale: le Conseil du gouvernement adopte un décret d'application relatif aux médecins    Le Maroc favori face au Danemark à Marrakech    «Fragments de vie» de Abdelatif Habib en vernissage à Rabat    Le processus de la création et le pouvoir des mots    «Juifs d'Orient, une histoire plurimillénaire»    L'Education requiert des réformes profondes et urgentes (M. Baitas)    Benny Gantz prie pour SM le Roi à la Synagogue « Talmud Torah » à Rabat    Mondial 2022 au Qatar : Les conditions désastreuses des travailleurs migrants    «Comme avant...» : Une exposition de Rero pour rouvrir l'espace d'art Montresso    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Paris SG-Leipzig, vaincre et convaincre
Publié dans Albayane le 18 - 10 - 2021

Leader de son groupe, le Paris SG peut se rapprocher de la qualification pour les 8es de finale de la Ligue des champions en battant le RB Leipzig, avec Lionel Messi et Neymar de retour pour sublimer un collectif qui se cherche toujours.
Le succès étriqué contre Angers (2-1), vendredi en championnat, a bien résumé le paradoxe du début de saison du PSG, qui gagne sans dominer dans le jeu.
« La cohésion n'est pas facile à trouver, 90% des joueurs n'étaient pas là pendant la trêve internationale, c'est difficile, nous n'avions pas le temps de travailler », a regretté l'entraîneur Mauricio Pochettino.
A défaut de répondre aux énormes attentes suscitées par leur effectif de superstars, les Parisiens mettent en avant un bilan comptable conforme à leurs ambitions.
C'est comme si leur situation n'avait pas beaucoup évolué depuis la dernière visite du RBL au Parc des princes, le 24 novembre 2020.
A huis clos, les Saxons avaient eu le monopole de la possession et des occasions, mais le PSG de Thomas Tuchel s'était imposé de justesse grâce à un penalty de Neymar (1-0).
Aujourd'hui, Pochettino signerait pour le même résultat, tant ce match apparaît comme un tournant en vue de la qualification.
Au coude-à-coude avec Manchester City (3 pts) et la surprise Bruges (4 pts) après deux journées dans le groupe A, le PSG (4 pts) tient l'occasion d'écarter Leipzig (0 pt) de la course.
Demi-finaliste en 2020, le club propriété de Red Bull a montré ces dernières années qu'il était plus qu'un outsider, avec son style offensif alléchant façonné par le talent de ses jeunes joueurs.
Mais cette saison, l'équipe de Christopher Nkunku, Nordi Mukiele, Dani Olmo ou encore Dominik Szoboszlai ne tourne pas aussi bien, après que les cadres Dayot Upamecano et Marcel Sabitzer ainsi que l'entraîneur Julian Nagelsmann sont tous partis cet été au Bayern Munich.
Le club au taureau rouge, 8e de Bundesliga, tire la langue avant d'entrer dans l'arène de la Porte de Saint-Cloud, au risque de voir les Parisiens porter l'estocade à ses ambitions européennes.
Mais le public attend un peu plus que cela: Paris doit bien jouer, d'autant que Pochettino pourra titulariser ensemble Messi, Neymar et Kylian Mbappé.
Les deux premiers ont raté le rendez-vous d'Angers, en raison du calendrier international hyperdense qui les a retenus en Amérique du Sud avec les sélections de l'Argentine et du Brésil.
En leur absence, « Kyky » a pris la relève, avec un but et une passe décisive qui ont permis à son équipe de s'imposer de justesse.
Le trio a livré une performance pleine de promesses contre Manchester City (2-0) le 28 septembre, mais sa dernière sortie, lors de la défaite à Rennes (2-0) le 3 octobre, a refroidi les fans.
Quelle est la meilleure manière de faire jouer les trois ensemble ? La question à plusieurs centaines de millions d'euros fait tourner la tête des suiveurs du club, qui débattent toujours du meilleur système tactique à adopter.
« Les noms, l'histoire, tout ça, ça ne fait pas gagner de match. Il faut vraiment montrer sur le terrain, a expliqué le capitaine Marquinhos à la chaîne du club. Je pense qu'il y a le temps, le travail, l'humilité et la solidarité. Petit à petit, ça va s'améliorer. »
La suspension d'Angel Di Maria, qui sera de retour en Allemagne, facilite la réflexion de Pochettino, qui devrait reconduire le 4-3-3 qui a bien fonctionné face aux « Citizens », avec Mbappé dans l'axe.
Dans les cages, l'Italien Gianluigi Donnarumma devrait démarrer, puisque son concurrent costaricien Keylor Navas est sorti blessé avec sa sélection.
Le portier a rejoint à l'infirmerie le milieu argentin Leandro Paredes et le défenseur espagnol Sergio Ramos. L'attaquant Mauro Icardi est, lui, incertain, pour raisons personnelles.
Cela fait de beaux CV indisponibles… mais le PSG n'a pas d'excuse, comme le répète Pochettino, pour ne pas briller.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.