UE: les refoulements de migrants sont « illégaux », selon Ylva Johansson    Le Liban fait appel à la Jordanie pour répondre à ses besoins en électricité    Airbus annule une commande de 50 avions A321neo à Qatar Airways    Le Maroc intègre TIAG, le réseau international d'expertise comptable    Orange Maroc lance la nouvelle DarBox Turbo, avec la technologie Wifi 6    Dessalement de l'eau: pourquoi le Maroc peut le faire    Ryanair: prête pour rester au Maroc?    La maladie n'est pas à priori à l'origine de la disparition des abeilles dans certaines régions (ONSSA)    Les USA suspendent 44 vols de compagnies aériennes chinoises    Le variant Omicron dominant en Europe    Maroc/Météo: Chutes de neige et pluies annoncées ce samedi 22 janvier    Aéroport de Nador : Hausse de plus de 109% du trafic passagers en 2021    La valeur des crypto-monnaies dégringole à Wall Street    Réunion d'urgence de la Ligue arabe dimanche au sujet de l'attaque des Houthis contre les Émirats arabes unis    Covid: le Brésil reporte les défilés de ses célébrissimes carnavals à avril    Sahara : Staffan de Mistura conclut sa tournée par une rencontre avec José Manuel Albares    Biden et le Premier ministre du Japon promettent un front uni face à la Chine    A Washington, les opposants à l'avortement marchent le sourire aux lèvres    Brésil: les défilés du carnaval de Rio de Janeiro reportés en avril pour cause de pandémie (officiel)    Le Japon approuve le vaccin Pfizer pour les enfants âgés de 5 à 11 ans    Fédération Royale Marocaine de Basketball : ''Signature d'un accord de coopération avec l'Association Israélienne de Basketball ''    NBA: LeBron James à la tête des votes pour le "All-Star Game"    CAN2021-Médias : Hakimi et Saïss dans l'équipe type du site ''foot365''    CAN-2021 : l'exorciste censé conjurer «le mauvais sort» des Fennecs serait un membre des services secrets    CAN 2021. Lions de l'Atlas: Ryan Mmaee de retour à l'entraînement ! (PHOTO)    Ecologie, Le Lac de Dar Bouazza en danger    Vin Diesel n'oublie pas le Maroc    Laâyoune et Dakhla bientôt dotées de tribunaux administratifs et de commerce    Covid-19 : 8.338 nouveaux cas et 35 décès ce 21 Janvier    Mission française : le lycée Lyautey reprend les cours en présentiel    Le Cercle d'Amitié Maroc-Israël s'invite à Casablanca    Coupe du Monde : le Maroc connaîtra son adversaire ce week-end    Pass vaccinal, Ouverture des frontières, Hausse des prix, CAN…Akhannouch s'explique    USFP: Abdelhamid Jmahri met les choses au point (VIDEO)    Injures sexistes : Abdeslam Ouaddou, multirécidiviste, défend «son cher frère» Hafid Derradji    Espagne : L'hôpital de Logroño confirme que Brahim Ghali a été admis sous une fausse identité    The Voice of Holland : Le coach néerlando-marocain Ali B accusé de viol    Staffan de Mistura et sa première tournée régionale: ce qu'il faut retenir    Mali : le Maroc fait confiance au gouvernement malien confronté à des sanctions de la CEDEAO    Algérie: Suspension des activités d'un parti d'opposition et fermeture de son siège    Ascoli : Abdelhamid Sabiri sur le départ    France: le gouvernement annonce la levée progressive des restrictions anti-covid    Crise ukrainienne: Moscou réclame le retrait des troupes étrangères de l'Otan de Roumanie et Bulgarie    Affaire de cryptomonnaie à Casablanca : saisie de plus de 10 MDH supplémentaires    Le rockeur vedette américain Meat Loaf est décédé à 74 ans    Younes Megri : « Ce que dit mon neveu ne concerne que sa personne »    5 figures contemporaines du féminisme marocain    Reportage : Lancement du projet de préservation des mosaïques historiques de Volubilis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«Sahara : l'autre version», une compilation des souvenances de Mohamed Cheikh Biadillah
Publié dans Albayane le 30 - 11 - 2021

»Sahara : l'autre version » est l'intitulé d'un livre du journaliste marocain, Mohamed Ahadad, sorti récemment et dans lequel l'auteur rassemble les propos et des souvenances de l'ancien ministre et ancien président de la Chambre des Conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah.
»Sahara : l'autre version » (205 pages-Format moyen) est une compilation des déclarations de M. Biadillah dans une interview accordée à l'auteur et parue en 2017 dans la rubrique »Chaise d'aveux » au quotidien »Al Massae » et ce, en tant que l'un des principaux fondateurs du mouvement »Etudiants Sahraouis » qui a donné naissance au fantomatique front du « polisario » avec l'appui de l'Algérie et de la Libye.
Dans une présentation de son ouvrage, l'auteur ne cache pas la difficulté de l'exercice.
»Il n'était pas du tout facile de convaincre l'interviewé de sortir de la réserve que lui impose sa qualité de grand commis de l'Etat et livrer un récit des événements historiques survenus dans le Sahara Marocain auxquels il avait pris part », confie-t-il, avant d'ajouter que l'édition de ce livre n'était pas chose aisée puisqu'il fallait rectifier certains propos contenus dans les »aveux spontanés » de l'interviewé, de mettre en avant certains éléments informatifs qui figuraient en second plan dans son récit ou encore d'apporter des réponses à des questions qu'il jugeait auparavant non publiables.
Dans sa préface, l'écrivain et universitaire Hassan Tarik note que la force de ce livre réside dans le fait qu'il s'agit d'un entretien exceptionnel dans lequel la mémoire personnelle de M. Biadillah se croise avec l'histoire politique de la cause nationale, estimant que cet ouvrage est le résultat d'un exercice difficile, étant basé sur le traitement de confidences et souvenances livrées d'une manière spontanée.
»Ce livre procure un plaisir dans le récit et se distingue par la richesse des éléments informatifs et la force des messages. C'est un livre basé sur des souvenances puisées dans la mémoire vivante et vivace de l'interviewé et non pas un ouvrage d'histoire qui présente d'une manière froide et objective des faits », écrit-il, relevant que cette interview-fleuve est »le résultat d'un effort bilatéral livré dans le cadre d'une rare complicité entre l'intervieweur et l'interviewé, avec au final le récit d'événements complexes et de faits clairs et parfois moins clairs, voire ambigus ou encore oubliés. D'où, l'importance de l'effort consenti par l'auteur qui apporte là où cela est nécessaire des éclairages et autres éléments de réponse qui s'imposent ».
Le préfacier évoque, par ailleurs, la métaphore utilisée par Mohamed Cheikh Biadillah, une véritable mine d'informations, pour parler du sort de sa famille qu'il compare à une nuée de pigeons dispersée à coup de fusil.
Et de conclure que M. Biadillah considère, à juste titre, que la question de l'intégrité territoriale est au bout du compte un conflit franco-algérien, tout en bouclant l'interview sur une note optimiste en citant ce proverbe irlandais »L'espoir, c'est ce qui meurt en dernier ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.