Le besoin de financement brut moyen par mois à 13,4 MMDH au S2    Bliken en Afrique pour contrer la présence russe et chinoise    CAN Beach Soccer : Maroc – CIV, les Eléphants se retirent à cause d'un penalty    Le gouvernement appelle les fonctionnaires à soigner leur tenue vestimentaire    Fabrice Sawegnon. Eye of the Tycoon    ONU : Plus de 60 jeunes marocains participent au programme Future we want    La politique actuelle des visas «abîme» les relations de la France avec le Maghreb    Marhaba 2022 : Plus de 530.000 passagers entrés au Maroc via Tanger Med    Campagne 2021/22: Baisse de 14% de la valeur ajoutée agricole prévisionnelle    Une page héroïque dans l'histoire du Maroc    Gaza: Le bilan des frappes israéliennes monte à 44 morts dont 15 enfants    Les armes crépitent à nouveau dans le Haut-Karabakh    Affaire Pegasus: les services espagnols incapables d'identifier les documents volés    Football: Le Rapide Oued Zem a un nouveau président    Le Raja Casablanca signe le Libérien Peter Wilson    Supercoupe de la CAF: Wydad-Berkane aura-t-il vraiment lieu à Laâyoune?    Haaland ouvre son compteur pour City, United déjà dans le dur    L'option Ammouta se précise ?    Covid-19/Maroc: Voici les régions les plus touchées    La DGAPR explique par rapport à la situation de Souleimane Raissouni    Célébrations Achoura: 17 personnes interpellées dans plusieurs villes du Royaume    Interview. Moudawana: voici ce qu'il faut changer, selon Amina Bouayach    Espagne: arrestation d'un Marocain qui jetait des pierres sur des baigneurs    Les faucons de Lekouassem d'Oulad Frej sont lâchés    Tanjazz est de retour !    Retour des festivités dans les quatre coins du royaume    Entre les Doukkalis et les chevaux, un lien profondément enraciné dans l'histoire    L'apostille de "Dbibina" : quand les Soros-suceurs se mélangent les pinceaux et en paient le prix fort !    Espérance de vie en Afrique : Une longévité inégalée et en demi-teinte de la population    Traite des êtres humains : Simulation d'enquête et de procès entre le Maroc et le Niger    Marrakech : Les espaces verts, refuges « nocturnes » face à la chaleur torride    Casablanca : Avertissements sur la propagation des «chiens errants»    Nouveau roman d'Abderrahim Kamal: Quand des personnages manipulent leurs propres peaux    Casablanca : Lever de rideau sur la 1ère édition du Festival Al Fida national de théâtre    FC Séville : Youssef En-Nesyri persona non grata auprès des supporters    [Vidéo] Usine Auto Hall à Casablanca. Une nouvelle ligne de montage pour les camions Foton    L'AMMC lance son portail Fintech    Les Britanniques reviennent à l'argent liquide pour mieux gérer leurs dépenses    Palestine : Ce que le Maroc accomplit, ce que l'Algérie s'obstine à détruire et instrumentaliser    Renault ElectriCity. Le nouveau fer de lance du losange pour développer sa gamme électrique    Trophée Joan Gamper : démonstration de force du Barça (VIDEO)    Ily se remémore les souvenirs avec son père, Abdelaziz Stati (VIDEO)    Le 22è Festival national du film rend hommage à cinq professionnels du cinéma    L'affaire palestinienne, défouloir d'un PJD moribond    Budget    USA: Le plan de Biden pour le climat et la santé franchit le Sénat après des négociations marathon    Joe Biden dénonce le meurtre de quatre musulmans dans le Nouveau-Mexique    Feux de forêt dans le nord-ouest de l'Espagne : Plus de 4.000 hectares brûlés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une cérémonie commémorative grandiose et témoignages poignants
Publié dans Albayane le 26 - 06 - 2022

40ème jour de la disparition du militant du PPS et de la montagne Bouziane Ouali
Benabdallah : «Un militant hors pair qui a rendu de grands services à son parti, à son terroir et à sa patrie»
Le Secrétaire Général du Parti du Progrès et du Socialisme Mohammed Nabil Benabdallah, accompagné d'une importante délégation de la direction du parti, a présidé, vendredi 24 juin à la maison des jeunes d'Akachmir à Azrou, une cérémonie commémorative du 40ème jour de la disparition du militant de la liberté et de la justice, feu Bouziane Ouali, membre du comité central du PPS et ancien détenu politique au sein du groupe d'Azrou.
Rendant hommage à feu Bouziane Ouali, le Secrétaire Général du PPS, très ému, a souligné d'entrée qu'il est pénible pour lui et d'autres militants de se retrouver aujourd'hui réunis dans cette salle à Azrou en l'absence du défunt.
Après avoir exprimé ses condoléances les plus attristées à sa mère, à tous les membres de sa famille et à ses proches, il a indiqué qu'en dépit de son absence, feu Bouziane Ouali offre aujourd'hui à ses camarades et à ses amis l'occasion de se retrouver dans cette ville, qu'il chérissait tant et à qui il a rendu de grands services.
Oui, le Lion de l'Atlas du PPS manque aujourd'hui à l'appel, alors que c'est lui qui accueillait les participants à toutes les réunions à Azrou et animait les débats et les discussions.
Et il était toujours le dernier à saluer les participants au moment de leur départ.
Les débats en sa présence sont inoubliables car toujours très animés. Tel un enfant innocent, il s'exprimait de manière enthousiaste, honnête, forte et courageuse et exposait des idées et des réflexions claires, sincères et spontanées, a-t-il noté.
Il défendait des idées aussi limpides que le ciel clair d'Azrou en été ou la neige étincelante qui couvre les montagnes de la cité en hiver, selon le SG du PPS.
Il était un homme de bien, très attaché à son parti et à son terroir. Le PPS comme la patrie ont perdu en lui un militant hors pair, a indiqué le SG du PPS, qui a rappelé que le parti de Bouziane Ouali va poursuivre le combat dans la communion et en toute indépendance pour l'avènement de ses idéaux dont en premier lieu l'union de la gauche.
L'homme était l'exemple de la droiture, de la loyauté, de la fidélité et de l'engagement, de l'honnêteté et de la franchise. Il était aussi l'un des grands défenseurs de l'unité de son parti et de son identité. Il combattait sans compromis et sans complaisance toutes les formes d'opportunisme et de déviationnisme.
Il défendait aussi les droits des couches déshéritées, marginalisées et pauvres se conformant ainsi aux principes fondateurs du Parti Communiste Marocain, puis du Parti de la Libération et du Socialisme et enfin du PPS.
Le défunt avait très tôt commencé la lutte avant d'être condamné à cinq ans de détention (1982-1989) durant les années de plomb en compagnie des membres du groupe d'Azrou. Et c'est d'ailleurs en prison à Meknès, qu'il avait appris être devenu membre du comité central du PPS.
Avec sa disparition, a ajouté Benabdallah, le pays et le parti ont perdu en lui un combattant hors pair et un grand patriote, un progressiste et un militant pour la justice, le droit et la liberté.
Plusieurs autres militants ont livré à cette occasion des témoignages édifiants:
MUSTAPHA ADDICHANE:
Pour sa part, le modérateur de cette cérémonie Mustapha Addichane, membre du bureau politique et ancien membre du groupe des détenus d'Azrou a rendu un hommage vibrant à son compagnon de lutte ainsi qu'à d'autres compagnons décédés ou encore en vie. D'aucuns d'entre eux assistaient d'ailleurs à cette cérémonie, qui s'est déroulée en présence de plusieurs membres du bureau politique et du comité central du PPS, des militants du parti dans la région, des élus, des membres de la famille et de ses proches ainsi que des représentants des partis de l'Istiqlal et de l'USFP et de la Coalition civile pour la montagne.
REDOUANE BENADJOU:
Prenant la parole, le Secrétaire provincial du PPS à Ifrane Redouane Benadjou, a présenté un témoignage sur la vie militante du défunt, tout en soulignant ses qualités, son courage et sa lutte pour la défense des droits des paysans pauvres et du pays.
Il était fermement attaché aux valeurs et aux principes de son parti, a-t-il dit, notant que les nouvelles générations montantes devront s'inspirer de son expérience pour poursuivre le combat, a-t-il estimé.
MOHAMED EL KHAILANI :
Pour sa part, le secrétaire provincial du parti de l'Istiqlal à Ifrane, Mohamed El Khailani, tout en priant pour le repos de l'âme du défunt, a exprimé, au nom des membres de son parti, les sentiments de chagrin et de tristesse qu'ils ressentent tous, à la suite de la perte d'un grand militant, qu'est Bouziane Ouali, dont les sacrifices énormes, la droiture, l'engagement et l'assiduité forçaient le respect de tous. C'est un grand militant pour le triomphe de la justice et la réalisation des attentes des citoyens et pour la défense de la patrie, a-t-il affirmé.
C'est un grand politique et un grand journaliste dont les sacrifices devront inspirer les générations montantes au service de sa région et du pays, selon lui.
TAIEB SALAH :
De son coté, Taieb Salah, militant de l'USFP, ayant côtoyé le défunt, a exprimé ses condoléances à la famille du défunt, à son parti et à la gauche marocaine en général.
Bouziane Ouali était connu pour sa fierté d'appartenance amazighe, un militant de la montagne où il a vu le jour dans un milieu social d'entraide, de solidarité, de justice et d'égalité.
Bouziane Ouali, au tempérament calme et serein, ne laissait exploser sa colère que quand son parti est attaqué ou quand il constate une injustice quelconque, a-t-il fait savoir.
NAWAL IKKOU :
Après avoir exprimé au nom du secrétariat de la Coalition civile pour la montagne, ses condoléances à la famille du défunt et à ses camarades de lutte dans les rangs de son parti, l'activiste Nawal Ikkou a indiqué que cette cérémonie constitue un moment émouvant et pénible pour elle.
Avec la mort du défunt, le pays a perdu en lui un homme noble, un grand patriote et un militant hors pair, qui a consacré sa vie pour le développement de son pays.
Le défunt était connu pour sa modestie, attaché à son pays et militant pour un avenir meilleur, a-t-elle souligné.
Tout en lui rendant hommage, la militante a réitéré l'engagement de ses camarades à poursuivre le combat pour la réalisation des idéaux qui lui sont très chers à savoir : la démocratie, la liberté, la justice, l'égalité et le respect des droits des couches déshéritées et laborieuses.
ADIB BOUSSE :
Quant à Adib Kabousse, un ancien membre du groupe de détenus à Meknès, il a livré un témoignage émouvant sur leur vie en prison en compagnie d'autres militants décédés ou encore en vie dont Karim Oulhou ou Mustapha Addichane.
Il a indiqué que le défunt était proche de tout le monde et respecté pour ses positions et ses observations, notamment dans les moments difficiles. Il gardait toujours le sourire et le courage de propager l'optimisme.
Et Mohamed Adib de terminer sur une note optimiste et prometteuse en soulignant que le PPS a sans doute perdu Bouziane Ouali, mais qu'il saura former d'autres jeunes qui prendront la relève et poursuivront le combat pour l'avènement d'une société de justice, de démocratie et d'égalité.
TARIK LIZOULE BOUZIANE :
S'exprimant au nom de la famille Bouziane, Tarik Lizoule Bouziane a présenté ses remerciements et sa gratitude aux organisateurs pour cette initiative, qui témoigne de la place du défunt dans les cœurs de ses compagnons de lutte.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.