Marché des changes (10-16 juin): Le dirham s'apprécie face à l'euro    Football / Coupe Arabe des Nations (U20): Le Maroc domine le Tadjikistan (6-1)    Baccalauréat-2021 : Un taux de réussite de 68,43%    Benabdallah appelle à une participation massive des jeunes aux prochaines échéances électorales    Le SG du PPS reçoit une délégation de Hamas conduite par Ismaïl Haniyeh    Le vote est une nécessité et la parité Homme/Femme un principe cardinal    Maroc-Espagne: Gonzalez Laya toujours confiante pour une sortie de crise    Nouvelles MINI. Elles montent toutes en gamme    Collectivités territoriales. Voici le dernier délai pour bénéficier de l'amnistie sur la fiscalité locale    Benguérir: Partenariat pour la protection sociale    VEFA: «Les innovations de la récente loi restent contournables»    La Bourse et la reprise économique    Madaëf mobilisé pour la relance du secteur du tourisme    Chef Najat Kaanache propose ses expériences culinaires uniques    La coopération militaire est «illimitée» et riche en opportunités    Régionales françaises : la droite s'accroche, la droite dure moins vigoureuse que prévu    ONU: adoption d'une résolution condamnant le putsch en Birmanie    Israël : feu vert à une commission d'enquête sur la tragédie du mont Meron    Sri Lanka : ouverture d'une enquête sur des soldats suspectés d'humilier des musulmans    Covid-19: Hausse des cas attribués au variant Delta au Canada    Deux ex-policiers français rejugés pour le viol d'une Canadienne    L'Opinion : Coup de semonce pour le PJD    Botola D1 : Les FAR et le SCCM bénéficiaires des matches joués samedi    Euro 2020 : Les Allemands se reprennent face aux Portugais (4-2)    Ligue des champions : le WAC surclassé à Casablanca par Kaizer Chiefs (0-1)    Coupe de la CAF : Le Raja face à l'épreuve Pyramids pour une place en finale    Jose Mourinho et Stefano Pioli à la lutte pour Ziyech!    Tennis: Raonic ne disputera pas Wimbledon    Euro: les joueurs du Danemark rassérénés par la visite d'Eriksen (entraîneur)    Ismail Ould Cheikh Ahmed :«sur le Sahara, la Mauritanie ne joue pas un rôle de médiateur, mais elle maintient sa position de neutralité positive»    Compteur coronavirus : 288 nouveaux cas, 9.375.240 personnes vaccinées    Nador: il sème le chaos et fracasse trois voitures (DGSN)    René-Marc Chikli, Pdt du Syndicat français des Entreprises de Tour Operating :«la décision du Maroc de placer la France sur sa liste A et d'ouvrir ses frontières nous a fait plaisir et nous arrange»    Plaidoyer pour un système de santé équitable    Sources médicales: Souleymane Raissouni se porte bien    Adam Muhammed écrit à l'AMDV pour le soutenir contre S. Rassouni, Wahiba Kharchich, Chafik Amrani et Mohamed Hajib    Deux ex-policiers français rejugés pour le viol d'une Canadienne    Une vitrine de la haute couture traditionnelle marocaine    La littérature, la catharsis, et l'essence de l'humanité    Parution de l'ouvrage «Histoires des Prophètes»    Exposition: danse avec le papier    Décédé à l'hôpital américain à Paris : Haj Brahim Id Hali Bicha, une icône du mécénat s'éteint    Abdoulaye Konaté, le croisé à angle droit    Le Maroc change de fusil d'épaule...    Amal Saqr fait des confidences sur sa vie privée (VIDEO)    Le roi Mohammed VI, personnalité de la semaine selon le quotidien hollandais NRC Handelsblad    Union Africaine: une pléiade d'experts africains appellent à exclure le polisario    L'Agadir d'Aït Kine à Tata : un grenier collectif symbolisant le riche patrimoine architectural de la région    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Conflit israélo-palestinien : Chronologie de 1917 à nos jours
Publié dans Albayane le 05 - 09 - 2010


(Dernière partie) -
Assassinat de Cheikh Yassine -
2004 : 2 février: Ariel Sharon annonce son intention de démanteler toutes les colonies de la bande de Gaza (regroupant un total de 7 500 habitants).
22 mars: Cheikh Yassine, le fondateur du Hamas, est assassiné lors d'un raid israélien devant une mosquée de Gaza.
17 avril: le nouveau chef du Hamas, Abdelaziz al-Rantissi, est tué par un raid aérien israélien à Gaza.
6 juin: le cabinet israélien adopte le principe d'un retrait échelonné de la bande de Gaza, qui devrait être terminé à la fin de l'année 2005.
13 juillet: l'envoyé spécial de l'ONU dans les territoires palestiniens, Terje Roed-Larsen, adresse de vives critiques à Yasser Arafat, estimant que la situation dans les territoires «tourne progressivement au chaos».
16 juillet: une série de rapts est organisée dans les territoires par des groupes armés qui entendent protester contre la corruption de l'Autorité palestinienne.
17 juillet : Yasser Arafat annonce une refonte des services de sécurité, après qu'Ahmed Qoreï a proclamé son intention de démissionner.
Le Raïs nomme à la tête du service de sécurité générale son neveu, Moussa Arafat. La nomination de ce dernier, soupçonné de corruption, entraîne de violentes manifestations. Il est rétrogradé quelques jours plus tard.
29 octobre : Yasser Arafat, 75 ans, dont l'état de santé s'est dégradé subitement, est hospitalisé en France.
11 novembre: mort de Yasser Arafat à Paris. Sa dépouille est inhumée à Ramallah le lendemain, après des funérailles au Caire.
14 novembre : Mahmoud Abbas est choisi par le Fatah comme candidat officiel pour les élections présidentielles palestiniennes qui se tiendront le 9 janvier 2005.
16 novembre: le chef du Hamas dans la bande de Gaza, Mahmoud Zahar, annonce que son mouvement boycottera l'élection présidentielle de janvier.
2005
- Le 9 janvier 2005, Mahmud Abbas a été élu Président de l'Autorité palestinienne avec 61% des voix. Mustapha Barghouthi, son rival le plus proche, n'a fait que 20%. Plus de 60% des électeurs ont participé au scrutin malgré les difficultés inhérentes à l'occupation israélienne et le boycott des groupes islamistes.
Conférence de Charm el-Cheikh
- La Conférence de Charm el-Cheikh - Après son élection, le Président palestinien Mahmoud Abbas a appelé les groupes palestiniens à arrêter la violence et a négocié un accord de trêve. La police palestinienne a été déployée à travers gaza avec l'ordre explicite d'empêcher les attaques terroristes. Les parties se sont entendues sur une Conférence au sommet en Egypte, à Charm el-Cheikh, le 8 février 2005. Le roi Abdullah de Jordanie et le Président Hosni Moubarak y ont participé avec les leaders israélien et palestinien. Les deux camps ont annoncé la fin de la violence. Israël relâchera plus de 900 prisonniers palestiniens et se retirera graduellement de villes palestiniennes selon les journaux. L'Egypte et la Jordanie ont annoncé qu'ils renvoyaient leur ambassadeur en Israël. L'Intifada est considérée terminée. Cependant, comme pour les autres conférences de ce type, la paix a très vite été brisée par un attentat suicide à Tel Aviv, le 25 février, sans doute perpétré par une cellule du Jihad islamique, dirigée depuis Damas. Israël a annoncé qu'il gelait la transmission prévue de villes de Palestine à la sécurité palestinienne. Mahmud Abbas a condamné l'attentat et l'Autorité palestinienne a procédé à quelques arrestations.
- La Conférence de Londres du 1er mars 2005 - Organisée par le Royaume Uni, elle a eu lieu à Londres. Son but était d'organiser l'aide financière au gouvernement palestinien et d'aider à l'organisation des forces de sécurité palestinienne. Israël n'a pas assisté à la conférence et elle ne devait pas traiter directement des questions bilatérales. Cependant, le Président Abbas a déclaré que terminer l'occupation et arriver à un accord de paix était le but prioritaire des Palestiniens.
- Avants-postes illégaux - en mars 2005, le gouvernement israélien a accepté un rapport sur les avant-postes illégaux qu'il avait fait préparer par Talia Sasson. Le rapport analyse le statut d'un grand nombre d'avants postes illégaux, construits en Cisjordanie depuis mars 2001, sans permis ni autorisation de l'Etat. Il décrit l'illégalité systématique et les détournements de fonds utilisés pour les financer. Il y a entre 20 et 30 de ces avant-postes qui auraient dû être évacués selon la Feuille de route. Les décisions répétées du gouvernement et les tentatives de les évacuer sont restées vaines. Le gouvernement a formé un comité pour étudier le rapport, sans prendre d'action.
- Le 21 juin 2005, Sharon et Abbas se sont enfin rencontrés. Le seul résultat a été l'annonce par Sharon que l'Autorité palestinienne acceptait une coordination pour le désengagement de Gaza. Israël a refusé les concessions en matière de sécurité tant que les Palestiniens n'agissaient pas contre les terroristes et l'Autorité palestinienne a refusé d'agir de manière effective contre les terroristes.
Après la publication du communiqué, l'Autorité palestinienne a exprimé son profond désappointement. Les Palestiniens ont annoncé qu'un grand nombre de «terroristes recherchés» avaient accepté d'entrer dans la police palestinienne. Israël a publié qu'il avait convaincu USAID de donner 500 millions USD d'équipements médicaux aux hôpitaux palestiniens. De son côté, les Etats Unis ont levé l'interdiction pour leur personnel diplomatique de visiter Gaza. Elle avait été prise 18 mois auparavant suite à la mort d'officiels de l'AID dans un attentat terroriste.
- Le 12 septembre. Fin du retrait Israélien de la bande de Gaza. Moins d'un mois après l'évacuation des derniers colons et après trente-huit ans de présence, l'armée israélienne quitte la Bande de Gaza.
Victoire du Hamas
2006
- Le 25 janvier
Victoire du Hamas aux élections législatives palestiniennes.
- Du 12 juillet au 14 août
Israël attaque et détruit une partie du Liban
- 1er novembre
Israël attaque le nord de la bande de Gaza et notamment le ville de Beit Hanoun causant plus de 50 morts et 200 blessés en quatre jours.
- 26 novembre
Accord sur un cessez-le-feu dans la bande de Gaza.
Le Conseiller présidentiel, Nabil Abu Rdeineh, a annoncé que toutes les factions palestiniennes avaient convenu sur une trêve, et sur l'arrêt des projectiles artisanaux à partir de dimanche matin, à 6 AM. L'annonce est venue au cours d'une réunion avec le Président Abbas dans la bande de Gaza.
Il a ajouté que le Président Abbas avait des entretiens avec le premier ministre israélien Ehud Olmert, qui a exprimé l'approbation pour une telle trêve.
Nouveau gouvernement d'union nationale
2007
- 17 mars - Formation d'un nouveau gouvernement d'union nationale
(Reuters) - Le Conseil législatif palestinien a accordé samedi à la quasi-unanimité des députés prenant part au vote sa confiance au gouvernement d'unité nationale présenté jeudi à Mahmoud Abbas par le Premier ministre Ismaïl Haniyeh, qui aussitôt prêté serment devant le président palestinien.
- 14 juin - Ismaïl Haniyeh limogé par Mahmoud Abbas
Le ministre des finances Salam Fayyad, un indépendant, a été choisi comme nouveau premier ministre palestinien, a fait savoir vendredi 15 juin à la chaîne de télévision Al-Jazeera Nabil Amr, un collaborateur du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Cette annonce a ensuite été confirmée à l'Associated Press par le négociateur palestinien Saeb Erekat.
Salam Fayyad, un homme très respecté par la communauté internationale, va remplacer Ismail Haniyeh, du Hamas, qui a été limogé jeudi par Mahmoud Abbas, après la prise de contrôle par la force de Gaza par le Mouvement de la résistance islamique.
- 19 septembre - Israël déclare Gaza «entité hostile».
« Une entité hostile «. C'est sous ce qualificatif que les Israéliens désignent désormais officiellement la Bande de Gaza. Une décision prise le 19 septembre à l'issue d'un vote du cabinet de sécurité israélien. La Bande de Gaza, contrôlée désormais par le Hamas, devra désormais se voir imposer des sanctions économiques. Une réaction face aux attaques menées par les militants palestiniens depuis la Bande de Gaza.
- 27 novembre - La conférence d'Annapolis
- 17 décembre - La conférence de Paris décide une aide de 7,4 milliards de dollars pour les Palestiniens
2008
Fin février - début mars
Opération «Hiver rude» à Gaza : 116 martyrs dont 39 enfants, 15 femmes et 2 secouristes.
350 citoyens ont été blessés dont 92 enfants et 42 femmes.
Source : CPI
- 18 juin
Israël et le Hamas ont accepté une trêve dans la bande de Gaza qui prendra effet jeudi 19 avec notamment l'ouverture des passages à Gaza et l'arrêt des tirs de roquettes.
- novembre
Le blocus israélien de la bande de Gaza, en vigueur depuis la prise de pouvoir par le mouvement islamiste palestinien Hamas en juin 2007, a été renforcé début novembre en raison d'une recrudescence des violences.
- 20 décembre
Fin de la trêve de 6 mois entre Israël et le Hamas.
Opération «plomb durci»
- 27 décembre
Opération «plomb durci» - Raids israéliens sur Gaza: voir le dossier
2009
- 7 janvier
Poursuite des opérations par une offensive terrestre.
- 18 janvier
Le Hamas annonce un cessez-le-feu immédiat, donnant une semaine à Israël pour se retirer de Gaza quelques heures après l'annonce d'une trêve unilatérale par Israël.
- 10 février
Elections législatives israéliennes : Benjamin Nethanyahou et Avigdor Lieberman dans le nouveau gouvernement.
- 4 juin
Discours d'Obama au Caire
- 3 octobre
L'ONU cède aux pressions et reporte le vote sur la saisine de la CPI
- 16 octobre
Rapport Goldstone approuvé, Israël n'accepte pas qu'une majorité hostile la juge
- Décembre
Dossier de la marche internationale pour Gaza
2010
- 31 mai
Attaque de la Flottille de la liberté
(Fin)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.