Crédit immobilier : Bank Of Africa lance la 1ère plateforme en ligne de crédit immobilier    UE : Nouveau financement de 30 millions d'euros au Liban    Covid-19 à Tanger: les autorités ferment le marché de Hay Benkirane    Casablanca: une voiture folle provoque d'importants dégâts sur l'autoroute (VIDEO)    Change: les devises étrangères contre le dirham marocain    Covid-19: les Philippines, premier pays à réimposer un large confinement    Elections sénatoriales-Egypte: un Marocain à la tête d'une mission d'observation    Conférence de soutien au Liban: 250 millions d'euros d'aides internationales    Botola Pro D1 : programme de la 21ème journée    Violation de l'état d'urgence sanitaire: 742 personnes poursuivies à Taroudant    21ème journée de la Botola Pro D1 : Des rencontres à couteaux tirés    Le Groupe OCP fête ses 100 ans d'existence    Une humble pensée d'une petite germe nommée Abderrahmane El Youssoufi    La rentrée scolaire, c'est dans trois semaines    Dépression : La vitamine D ne sert à rien    Frère Jean, ex-photographe de mode devenu moine orthodoxe dans les Cévennes    Le MMVI retrace la genèse artistique au Maroc    Les œuvres de l'artiste danoise Lene Wiklund illuminent l'espace Dar Souiri    Réouverture des salles de sport    Ligue des champions Messi au rendez-vous de Lisbonne    D'aucuns prônent un dépistage massif en faveur du personnel soignant    Signature d'une convention d'objectifs pour le développement du football féminin    Recul des ventes de la quasi-totalité des secteurs au premier semestre    Classée 2ème destination dans le monde : La ville ocre dans le top 25 du TripAdvisor    Coronavirus : 1.230 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 33.237 cas cumulés dimanche 9 août à 18 heures    Covid-19 / Maroc: Les guérisons augmentent nettement    Rentrée scolaire: le ministère réagit à des informations « erronées »    Manchester City bourreau du Real de Zidane    Le gouvernement libanais exprime sa gratitude pour l'initiative royale    La FIDHOP s'oppose au 3e mandat de Ouattara    Au bord du naufrage!    «Les petits porteurs ont aussi soutenu le MASI»    Le Bayern et le Barça en quart !    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination!    Coronavirus: 23 joueurs et membres du staff de l'Ittihad de Tanger testés positifs    Colombie: Arrestation de l'ancien président Alvaro Uribe    «De l'encre sur la marge» de M'barek Housni    Casablanca à l'heure de son premier festival de Hip-Hop «On-line»    Un dimanche chaud dans la majeure partie du Maroc    France: Une explosion fait 8 blessés à Antibes    Le nouveau khalife général de la famille tidjane Niass remercie le Roi Mohammed VI    Liban Message plein d'émotion de Majda Roumi au milieu des décombres (Vidéo)    Rabat: une nouvelle expo au Musée Mohammed VI    Fonds d'investissement stratégique : le décret arrive au parlement    Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité des Nations unies, Christoph Heusgen    Explosion de Beyrouth : L'aide humanitaire marocaine remise    Le philosophe Bernard Stiegler n'es plus (vidéo)    Le président de la Chambre des représentants reçoit l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Produits du terroir : Le projet Pampat est à l'œuvre.
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 25 - 09 - 2013

Le projet d'accès aux marchés pour les produits agroalimentaires et de terroir est en marche. Le coup d'envoi a été donné d'Agadir le 23 octobre, en présence du wali de la région, l'ambassadeur suisse Bertrand Louis, le président de la région du Souss-Massa-Drâa, Brahim Hafidi, ainsi que des responsables de l'Agence de développement des zones oasiennes et de l'arganier (ANDZOA), l'ONUDI et la direction régionale de l'agriculture d'Agadir et de l'Agence de développement agricole (ADA).
Visant à booster la performance ainsi que l'accès aux marchés, ce projet est financé par le secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) de la Confédération suisse. L'enveloppe budgétaire accordée à cette stratégie, par le SECO, est de l'ordre de 32,6 millions de dirhams, sur une durée de quatre ans.
Le Pampat vient ainsi épauler la stratégie nationale de développement des produits du terroir, prônée dans le cadre du Plan Maroc Vert. L'objectif de ce projet, qui s'inscrit dans le programme Suisse-Afrique du Nord 2011-2016, est de promouvoir le développement économique durable.
Il devrait permettre ainsi de rehausser les performances et d'améliorer les conditions d'accès aux marchés des deux chaînes de l'argan et du cactus-figue de barbarie d'Ait Baâmrane dans la région du SMD. Notons que ces deux chaînes ont été choisies, selon une approche participative, en coopération avec le ministère de l'agriculture, en prenant en compte les perspectives et possibilités de développement qu'offrent ces deux chaînes à la région aussi bien en matière économique que sociale (création d'emploi, autonomisation des femmes à la réduction de la pauvreté).
En effet, les différents partenaires de ce projet ont rappelé leur appui aux deux filières et les objectifs assignés à ce programme. Le Pampat viendrait ainsi compléter les efforts déployés, via le contrat-programme de développement de la filière arganière, signé en 2011. Notons que la filière de la figue de barbarie a également bénéficié précédemment d'une enveloppe de 85 millions de dirhams pour améliorer les structures de production, de labellisation, valorisation et commercialisation.
«Afin d'assurer la durabilité des résultats du projet, un axe stratégique du projet concernera le renforcement des capacités nationales et des pays de la région (Maroc, Tunisie, Egypte et Afrique de l'Ouest) en matière de valorisation et promotion des produits du terroir», soulignent les initiateurs de ce projet. Notons dans le même cadre que cette intervention sera axée sur plusieurs points. «Les activités prévues porteront sur la formation des institutions d'appui, l'organisation d'un concours national des produits du terroir, des échanges d'expériences et de bonnes pratiques au niveau régional et la dissémination, dans le cadre de la promotion de la coopération Sud-Sud, de l'expérience marocaine dans d'autres pays d'Afrique», expliquent-ils.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.