Open d'Australie: Shapovalov fait tomber Zverev (VIDEO)    Open d'Australie: Nadal trop fort pour Mannarino (VIDEO)    Les Etats arabes du Golfe cherchent à « restaurer la confiance » avec le Liban m    Marque Employeur.La SMT certifiée pour la deuxième année consécutive    Une ONG américaine dénonce l'utilisation des enfants-soldats dans les camps de Tindouf    Novak Djokovic veut jouer l'Open d'Australie en 2023    USA: La région de Big Sur en Californie frappée par un important feu de forêt    Nouvelles manifestations en France avant l'entrée en vigueur du passe vaccinal    Les températures attendues ce dimanche 23 janvier 2022    Législatives à Chypre-Nord sur fond de crise économique    Au chevet des animaux errants à Bagdad: un coeur gros comme ça mais zéro soutien    Manger ou se chauffer ? Le choix cornélien de Britanniques face à l'envolée des prix    Maroc/Météo : temps assez froid et faibles pluies par endroits ce dimanche 23 janvier    Covid-19: le sous variant BA.2 nécessite plus de vigilance que d'inquiétude    Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron toujours en tête des intentions de vote au premier tour    Aéroport de Zagora : hausse de 180% du trafic passagers en 2021    Nouvelle-Zélande: la Première ministre reporte son mariage pour cause de Covid    La ville de Casablanca s'associe à la campagne "Informer les femmes, transformer les vies"    Ukraine : Londres accuse Moscou de « chercher à installer un dirigeant prorusse à Kiev »    Éliminatoires Mondial Costa Rica: le Maroc et le Sénégal font match nul    Présidentielle: Macron en tête des intentions de vote au premier tour (Sondage)    Neuf individus dont deux policiers interpellés    Après le discours de Felipe VI, Albares modère son optimisme quant à la reprise des relations avec le Maroc    CAN2021 : Samedi, les Lions de l'Atlas à l'entraînement sans Bounou, Hakimi et Fajr !?    CAN 2021: Les Comores sans gardien de buts face au Cameroun    Sahara marocain: Le SG de l'ONU appelle toutes les parties à reprendre le processus politique    Covid-19 au Maroc : 7 638 nouvelles infections et 31 décès ce samedi    Maroc- RD Congo aux barrages du Mondial (Qatar-2022)    La Bourse de Casablanca indécise du 17 au 21 janvier    Maroc/Coronavirus-Bilan 24H: 31 décès et 5.750 guérisons    Le bureau du Cercle d'Amitié Maroc-Israël reçu par la présidente de la commune de Casablanca    Strasbourg : Des trophées pour les initiatives les plus distinguées de la société civile franco-marocaine    Assassinat du président haïtien: plusieurs enquêtes mais le flou perdure    L'Espagne intensifie sa présence militaire autour des fermes piscicoles    L'humoriste Hamza Filali a célébré son mariage (VIDÉO)    Réunion d'urgence de la Ligue arabe dimanche au sujet de l'attaque des Houthis contre les Emirats arabes unis    The Voice : Le rappeur maroco-néerlandais Ali B accusé d'agressions sexuelles    Abdelilah Benkirane endeuillé (PHOTO)    Programme foot : les matchs à suivre ce week-end    Les marocains en tête des bénéficiaires des visas pour la France en 2021    Dessalement de l'eau: pourquoi le Maroc peut le faire    La maladie n'est pas à priori à l'origine de la disparition des abeilles dans certaines régions (ONSSA)    Ryanair: prête pour rester au Maroc?    Covid: le Brésil reporte les défilés de ses célébrissimes carnavals à avril    Vin Diesel n'oublie pas le Maroc    Younes Megri : « Ce que dit mon neveu ne concerne que sa personne »    5 figures contemporaines du féminisme marocain    Reportage : Lancement du projet de préservation des mosaïques historiques de Volubilis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Mettre fin au malaise à la FIFA
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 20 - 04 - 2002

Football. Issa Hayatou a présenté, jeudi, son programme de candidature à la tête de la FIFA. Pour lui, il est temps de mettre fin « au malaise régnant» . Des projets où la transparence est le maître mot et qui le démarquent de son rival, Blatter.
L'actuel président de la confédération africaine de football (CAF), le Camerounais Issa Hayatou, a présenté jeudi à Paris son programme de candidature à la présidence de la FIFA. Une candidature qui l'opposera le 29 mai à Séoul au très contesté Jospeh Blatter, président de cette instance depuis 1998.
Hayatou a déclaré que sa candidature avait reçu le soutien de nombreux dirigeants de la FIFA, dont l'actuel secrétaire général de la FIFA, Michel Zen-Ruffinen, avec qui il entend travailler s'il est élu. Hayatou a fait appel à une meilleure répartition par continent des qualifications à la Coupe du monde. « Je n'ai pas l'intention de toucher au quota de l'Europe. Mais je ferai en sorte qu'il y ait plus de justice dans la répartition ».
Hayatou prévoit une refonte des 32 places en phase finale de la coupe du monde qui stipule la réduction des places accordées à l'Amérique du Sud à 3 places contre 4 + 1 de barragiste actuellement. Les bénéficiaires en seront l'Océanie qui se verrait accorder 1 place, contre 1 de barragiste actuellement, l'Asie avec 5 places, contre 3 + 1 de barragiste actuellement et la Concacaf (3 + 1 de barragiste, contre 3 actuellement). L'Afrique (5 places) et l'Europe (13 + 1 de barragiste) conserveraient leurs quotas. Hayatou favoriserait également le principe de la co-organisation. Les pays associés adopteraient un seul comité d'organisation et dix stades, afin de permettre aux petits pays de bénéficier de l'organisation de la coupe du monde. Révolutionnaire, le programme du Camerounais l'est bel et bien dans la mesure où il prévoit la publication annuelle des comptes de la FIFA et du salaire du président. Hayatou a regretté dans ce sens que Blatter ait suspendu de sa seule autorité la semaine dernière l'audit interne en cours sur les finances de la FIFA. « Le président n'avait absolument pas le droit de faire cela, il n'était pas qualifié pour le faire », a-t-il dit. «Le Comité exécutif ne connaît toujours pas le salaire de Monsieur Blatter. Je souhaite que soient publiés chaque année les comptes de la FIFA, que le mandat du président n'excède pas deux législatures et que le malaise qui règne au sein de la FIFA, et notamment les querelles de personnes au sein du Comité exécutif, prenne fin. » a-t-il ajouté.
Un vœu de transparence auquel s'ajoute la création d'une charte éthique universelle contre le dopage, et de comités d'éthique nationaux, de chaque association affiliée à la FIFA, chargés de la faire respecter. Il serait aussi question d'évaluer les possibilités d'utiliser les nouvelles technologies afin de préserver la simplicité du jeu tout en évitant l'injustice et l'erreur. Hayatou, 55 ans, est soutenu par plusieurs membres du comité exécutif de la FIFA dont le président de l'UEFA, Lennart Johansson, le Sud-Coréen Chung, le Tunisien Slim Aloulou ou le Botswanais Ismail Bhamjee. Pour être élu, il devra obtenir une grande majorité des voix des 51 fédérations africaines et au moins la moitié des suffrages asiatiques et européens. Il est le seul candidat à se présenter contre Sepp Blatter, lors de l'élection qui aura lieu pendant le prochain congrès de la FIFA, à Séoul le 29 mai, deux jours avant le match d'ouverture de la Coupe du monde, qui se tiendra au Japon et en Corée du Sud.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.