Sahara : Vers l'ancrage de la position américaine ?    La loi sur les signatures électroniques désormais opérationnelle [Document]    Etats-Unis : Joe Biden a prêté serment    Evolution du coronavirus au Maroc : 1152 nouveaux cas, 4 62. 542 au total, mercredi 20 janvier 2021 à 18 heures    HCP : La confiance des ménages toujours en berne    Accord sur l'organisation de la 24ème assemblée générale de l'OMT à Marrakech : La signature est prévue début février    Comité des représentants permanents de l'UA : Le Maroc présent à la 41ème session ordinaire    Le RNI convoque son «parlement»    Détournement de fonds publics : Enquête judiciaire à l'encontre d'un policier à Beni Mellal    L'émission «Ahssan Pâtissier» débarque sur 2M    Le Roi Mohammed VI reçoit le ministre émirati des Affaires étrangères et de la Coopération internationale    Le poison de « la vérité alternative »    Etats-Unis : Donald Trump fait ses adieux    Giuseppe Conte, l'illustre inconnu de l'échiquier politique italien    Anasse Bari: Gagner les élections dans un monde propulsé par l'IA est un "jeu de chiffres" qui se déroule sur les médias sociaux    Distinction du tandem marocain du FC Séville    Mondial des clubs : Un adversaire arabe pour le Bayern au dernier carré    Réunion de la Fédération Royale marocaine de basketball: Le Cinq national et les préparatifs au lancement des championnats à l' ordre du jour    Le portefeuille de BMCE Capital Research tire son épingle du jeu en 2020    Le Maroc dénonce le dévoiement des décisions du Sommet extraordinaire de l'UA par l'Afrique du Sud    Cher vaccin, cesse de nous faire languir !    Abdelkrim Meziane Belfkih: Le taux de reproduction de la Covid-19 se stabilise à 0,88    L'Italie prendra des actions en justice contre Pfizer    Nexans inaugure une nouvelle usine à Nouaceur    Netflix dépasse les 200 millions d'abonnés payants dans le monde    Chauffe-eau : Le tueur silencieux a fait 9 morts    El Guergueret : L'hommage du Groupe Sentissi    Casablanca : Une collecte de dons lancée en faveur des migrants sans-abri    Groupe Renault. Un bilan 2020 positif malgré la crise    Coronavirus : le SIAM 2021 annulé    Honorable distinction d'un militant amazigh     Nécessité d'approfondir la connaissance du risque    Les autorités publiques «rejettent catégoriquement» le chapitre consacré au Maroc    Transformation digitale : Marjane Holding passe à la vitesse supérieure    Mondial de handball: Le Maroc quitte la compétition    Il prend la tête du groupe C: Le Maroc débute par un petit succès sur le Togo    Angleterre: Leicester enfonce Chelsea, Lampard en danger    L'équipe nationale en stage de préparation à Maâmora    La pandémie a mis à nu les fragilités de l'OMS    Une démocratie, comme les auatres...    Marrakech : 1ère exposition de l'événement culturel «EX. Art contemporain»    «L'Homme qui a Vendu sa Peau» et l'acteur Sami Bouajila primés    CHAN : La Zambie et la Guinée vainqueurs de la Tanzanie et de la Namibie    Economie du web : l'effet Covid se fait ressentir    Edito: Le maire doit partir    L'épouse d'El Ghomari se confie sur 2M    La promotion des provinces du Sud dans l'agenda du Réseau Maroco-Américain    Paru chez l'édition La Croisée des Chemins : «Le Secret de la Lettre» : Mohamed Ennaji porte un regard sur l'école coranique d'hier    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Grippe Saisonnière : Les marocains peu enclins à se faire vacciner.
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 10 - 10 - 2013

La campagne 2013-2014 de vaccination contre la grippe saisonnière a débuté. Les vaccins sont déjà disponibles dans les pharmacies. A l'instar de l'année précédente, 300.000 à 400.000 doses de Vaxigrippe et de Fluarix devraient être disponibles sur le marché national. Malgré les recommandations des autorités sanitaires, les Marocains sont peu enclins à se faire vacciner.
Et pourtant, la vaccination annuelle constitue la meilleure prévention contre la grippe. A l'occasion du lancement de la campagne, l'Institut Pasteur du Maroc, en partenariat avec Sanofi Pasteur a organisé, mardi 8 octobre, une rencontre sous le thème «La vaccination antigrippale, un réflexe simple et efficace pour se protéger et protéger son entourage».
Plusieurs points ont été débattue, notamment les conséquences de la grippe saisonnière, l'ampleur des pertes humaines et économiques dues au virus, les moyens de prévention ainsi que les bénéfices du vaccin. Souvent considérée comme une infection saisonnière banale, la grippe est une maladie infectieuse qui tue, chaque année, des centaines de milliers de personnes. Les complications liées à la grippe représentent 3 à 5 millions de cas de maladie grave et sont à l'origine de 250.000 à 500.000 décès dans le monde. La vaccination constitue la meilleure prévention contre la grippe. En effet, le vaccin induit une réponse immunitaire, permettant à l'organisme de développer les anticorps nécessaires pour éviter l'infection par le virus.
La vaccination est fortement recommandée pour les personnes âgées de plus de 65 ans et pour les personnes présentant un risque élevé de complications liées à la grippe, à savoir les patients atteints de maladies pulmonaires y compris l'asthme ou cardio vasculaires chroniques ainsi que ceux souffrant de diabète. Chez les personnes âgées, le vaccin réduit les maladies respiratoires d'environ 60% et permet d'éviter 30 à 70% des hospitalisations pour grippe et pneumonie. Chez les adultes en bonne santé, le vaccin antigrippal peut éviter 70 à 90% des pathologies spécifiques à la grippe. D'où l'intérêt de se faire vacciner et autant le faire le plus tôt possible. Et pour cause, il faut compter 15 jours entre la vaccination et l'apparition d'une immunité.
La grippe est associée à des coûts économiques considérables, liés à des jours d'arrêt de travail ou de scolarisation et à des dépenses importantes de santé. Au niveau des entreprises, les épidémies de grippe se manifestent par un ralentissement de l'activité et des pertes de production provoqués par l'absentéisme. Il faut aussi relever qu'en dehors de l'aspect productif, la présence au travail pendant la phase contagieuse augmente le risque de propagation de la maladie au sein de l'entreprise. A ce propos, le professeur Naima El M'Daghri, directrice de l'Institut Pasteur, lance un appel aux dirigeants d'entreprises pour les sensibiliser à l'importance de la vaccination collective au sein de leurs établissements et au profit de l'ensemble de leurs collaborateurs.
Il y va de la santé de leurs ressources humaines et donc de celle de leur entreprise et des indicateurs de productivité. La vaccination permet de limiter les arrêts de travail et de réduire ainsi les dépenses de santé. Des études ont d'ailleurs montré que les programmes de vaccination antigrippale au travail permettaient de faire des économies quels que soient la localisation, la taille ou le domaine d'activité de l'entreprise. Rappelons que la grippe se manifeste par plusieurs signes cliniques : apparition soudaine de fièvre, céphalées, fatigue intense, toux sèche, maux de gorge et écoulement nasal.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.