Covid-19 au Maroc: le dernier bilan par région    Audit en cours pour déterminer les causes exactes    Covid-19: le point sur la situation aux Etats-Unis, nouvel épicentre de la pandémie    «Mon Dieu gardez moi de mes amis, Quant à mes ennemis je m'en charge»    Les réserves des centrales syndicales    L'artiste marocain Marcel Botbol meurt du coronavirus    Fonds spécial: la contribution du groupe Centrale Automobile Chérifienne    El Youbi: “On s'attend à un aplatissement de la courbe de l'épidémie, à condition…”    OCP: Un Chiffre d'affaires de plus de 54 MMDH en 2019    Coronavirus : Le vrai du faux sur l'épidémie au Maroc ce mercredi 1 avril 2020    Sancho, le digne héritier de CR7 à United?    Le CCM divertit les citoyens marocains en période de confinement    «Quand on vit de lecture et d'écriture, on s'habitue à la solitude»    La musique: Ce langage universel qui a sorti le monde de sa boule!    Assurances automobiles : La FMSAR s'organise pour garantir le renouvellement    Soyons des acteurs réactifs et encourageons les propositions positives    Mali: Des législatives entre terrorisme et coronavirus…    ADM : chiffre d'affaires en hausse de 8% à fin 2019    Coronavirus : L'Arabie saoudite appelle à reporter les plans du hajj    Fadel Iraki, le cofondateur du “Journal Hebdo”, n'est plus    La Fondation de Salé pour la culture et les arts reporte toutes ses activités    Coronavirus : A quand une audition des responsables gouvernementaux marocains ?    Fadel Iraki, mécène et acteur du monde culturel et des médias, homme d'affaires et d'engagements, s'est éteint    Le Gadem pense fort aux socio-économiquement isolés ou plus vulnérables    Institut national des sciences de l'archéologie et du patrimoine : Les filières d'enseignement et de recherche publiées au BO    Pour amortir le choc économique dû au coronavirus : Bank of Africa annonce ses mesures de soutien aux ménages et entreprises    Un projet terroriste déjoué en Tunisie    UE: 1 nouveau naturalisé sur 10 est Marocain    Covid-19 : les composantes parlementaires mobilisées pour répondre aux exigences de la situation actuelle    La CNDP prolonge le moratoire sur la reconnaissance faciale    La production dans la construction en hausse de 3,6% dans la zone euro    Décès du docteur et militant Ahmed Bourra    Les commissions de contrôle des prix sur le qui-vive    Détermination du gouvernement à protéger les citoyens contre le coronavirus    Les éboueurs en première ligne à Fès    Du rêve au report : La course d'obstacles de Tokyo-2020    Les Jeux olympiques de 2020 auront lieu le 23 juillet 2021    Les Mondiaux d'athlétisme repoussés à 2022    L'activité des ports de Mohammedia, Agadir et Jorf Lasfar n'est pas affectée par la pandémie    Les marchands non financiers pronostiquent une stabilité de leur activité au premier trimestre    Ça ne va pas si mal que ça pour nos étudiants au Canada    La musique au temps du coronavirus, un refuge qui apaise les esprits    Les éditeurs multiplient les initiatives pour garder le contact avec les lecteurs    Liga: Real Madrid va finalement baisser les salaires de ses stars    Covid-19: la Bundesliga ne reprendra pas avant cette date    WAC-EST: Le TAS fixe une nouvelle date    Ligue des champions: le Wydad et le Raja disent «niet» à la CAF    La demande explose pour les banques alimentaires new-yorkaises    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Point de vue : 26 pour 2026 !
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 26 - 03 - 2018

Nous aurons 25-35 ans en 2026, année de la Coupe du monde ! Oui, nous aurons entre 25 et 35 ans en 2026, autant dire que nous sommes et que nous serons la Génération Coupe du monde.
Beaucoup de choses sont dites sur cette volonté de notre pays d'organiser la Coupe du monde: beaucoup s'en réjouissent et la soutiennent quand d'autres la déplorent avançant que nous avons bien d'autres priorités.
Il ne s'agit pas de balayer les arguments de ceux qui n'approuvent pas – il est juste de dire que nos écoles, nos hôpitaux, nos régions enclavées... méritent mobilisation et priorité– mais justement tentons de répondre à ces demandes légitimes et essayons alors de les convaincre des bienfaits de notre candidature, y compris pour ces domaines en déshérence...
Une campagne pour l'obtention de l'organisation de la Coupe du monde de 2026 doit gagner les cœurs et les esprits : pour cela la population -et tout particulièrement la jeunesse- doit se reconnaître en elle, se l'approprier : rien de tel pour cela que d'en être acteurs.
Nous aurons 25, 35 ans en 2026, nous serons donc bel et bien la «Génération coupe du monde», ne le sommes-nous pas déjà, puisque aujourd'hui nous sommes les ados et les jeunes du Maroc de 2018 ?
Qui mieux que nous peut être le porteur populaire de notre candidature, le porte-voix de notre campagne, l'acteur de terrain de la mobilisation, aux côtés du comité de pilotage, aux côtés des sportifs et des personnalités mobilisés… Nous en sommes d'ores et déjà les ambassadeurs dans nos quartiers et sur les terrains de foot populaires où chaque week-end des milliers de jeunes «jouent au foot», comptez avec nous, comptez sur nous, impliquez-nous dans la stratégie de campagne, consultez-nous, associez-nous, aidez-nous à être les porte-drapeaux de notre candidature, nous sommes capables de mobiliser toute la jeunesse et au-delà...
Nous sommes la Génération Coupe du monde, si l'opportunité nous en est donnée nous en serons les dynamos, si nous sommes convaincus nous serons convaincants et nous emmènerons toute notre génération, toute notre population, toute notre Nation droit au but !»
Argumentaire :
Outre les retombées en termes d'infrastructures – bien sûr sportives mais aussi hospitalières, routières, aéroportuaires – en termes de patriotisme : aspect fédérateur et mobilisateur de l'organisation de la Coupe du monde, il faut bien évidemment prendre la mesure des effets positifs en matière d'emploi. Onze villes ont été sélectionnées pour accueillir les matchs : Marrakech, Rabat, El Jadida, Agadir, Tanger, Tétouan, Nador, Oujda, Fès, Meknès et Ouarzazate. Ainsi chaque région aura son rôle à jouer : hôtellerie, restauration (non seulement les hôtels mais les campings eux-mêmes en seront impactés), transport (trains, bus, taxis...), sans bien sûr négliger le tourisme où des milliers de fans de foot découvriront notre artisanat, notre cuisine, nos souks. Tous les stades bénéficieront d'une énergie 100% renouvelable...
Soyons conscients que si l'organisation de la Coupe du monde a un coût elle a bien évidemment un apport -considérable- et pas seulement en matière financière : notre pays sera sous les feux des projecteurs des 48 pays participants – et bien au-delà – des milliers de jeunes bénéficieront d'une formation : qui de stadiers, qui d'interprètes, qui de guides, qui de chauffeurs...
Mobilisons-nous, c'est le moment : au mois de juin le conseil de la Fifa sélectionnera les candidatures à soumettre au vote du congrès.
La jeunesse peut et doit être l'atout et le joker de la campagne pour l'obtention de la Coupe du monde, nous sommes 26 à lancer ce mouvement mais demain nous serons 260 et après-demain 2026... rejoignez-nous sur Facebook : «Génération Coupe du monde»
Siham Jassimi : Marocains Pluriels juniors Casa – Idriss El Fatih Hadef : Les Passagers Oujda – Achraf Tamlakoutan : Par delà les Remparts Fès – Mounir Aznail: Marock'Jeunes Marrakech – Faysal Ziza: Droit de Cité Casa – Othmane Rhemiss : En'Vie Casa – Oussama Dbaghi : Jeu'Nass Casa – Zouhair BenYesto – Aya Marrakech – Hamza Zehraoui – Sofia Melliani – Abdel El Ouardi – Oussama Bakkali – Oualid Chetouani – Rim Chebihi – Mamoun El Euj – Aymane Ghazaoui – Jaafar Hiyaj – Simo El Akroud – Hamza Belhna – Amine El Moufakkir – Hamza Belhacheheb – Saad Jad Haddi – Younes Aouich – Karim Ait Smiri- Ali Razik... tous acteurs associatifs et culturels.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.