Le Forum Afrique Développement monte en gamme    Garanties mobilières: Le projet de loi adopté    Fonction publique: Nouveau modèle à l'étude    Fintech: Les bons conseils du FMI aux émergents    Le débat sur le changement d'heure reprend    Macron en Afrique de l'Est: Des intérêts stratégiques    Le CESE renouvelle ses instances au titre de l'année 2019    Mettre l'homme africain au cœur du développement et de la protection sociale    Le Groupe Crédit Agricole du Maroc primé à Tunis    La réussite de l'entreprise est tributaire de la garantie du bien-être du salarié    Trafic aérien intense à Dakhla à l'occasion du Forum Crans Montana    Les manifestations contre Bouteflika mettent à mal le Polisario    Arlene Foster, la femme qui détient les clefs du Brexit    La Nouvelle-Zélande va durcir sa législation sur les armes    L'Opep et ses partenaires font le point sur leur stratégie de soutien aux prix    Le Barça se rapproche de la consécration    Mbappé et Di Maria, un duo pour l'unité du Parc    Coupe de la Confédération : "Le Hassania in, le Raja out of Africa"    "Un partenariat novateur au service des compétences"    Pour de jeunes Canadiennes, le cannabis permet d'être une meilleure mère    Insolite : Selfie imprudent    Aziz Samsaoui, l'ambassadeur de la musique arabo-andalouse en Espagne    "Kilikis, la cité des hiboux" remporte le prix du meilleur film étranger au Canada    Captain Marvel commande toujours le box-office    Crash d'Ethiopian Airlines. Le P-DG de Boeing réagit    SIDA. Un programme ciblant les jeunes, les femmes et les migrants    Agressions sexuelles : Koffi Olomidé condamné à deux ans de prison    La Tribune de Nas : Vers une finale Leo/Cris ?    Flexibilité du dirham : Les objectifs de la première phase pleinement atteints    Message royal au 5e Forum Crans Montana de Dakhla    Digitalisation: C'est maintenant ou jamai!    Fès : Sous l'effet de l'alcool, un marchand ambulant tue son ami    El Jadida: 8 ans de réclusion criminelle pour un tailleur pédophile    Tétouan : Un jeu de hasard qui finit dans le sang    IB Maroc passe au rouge    Ligue des Champions d'Afrique : Le Wydad se qualifie haut la main en quarts de finale    Le PPS condamne vigoureusement l'attaque terroriste de deux mosquées en Nouvelle Zélande    La porte du souk hebdomadaire d'El Aroui inscrite au patrimoine national    Point de vue : «Terrasses en Scènes» de Morocco l'Ghedd !    «A la croisée des chemins» de Youssef Douieb à la galerie Nadar de Casablanca    Maroc-Argentine. Messi sera de la partie    37ème Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie à Marrakech : Rachid Talbi Alami désigné nouveau président    Bank Al-Maghrib, the limitations of an accommodative monetary policy    « Lumières Marocaines », Fouad Laroui rend hommage à l'art contemporain marocain    Les Marocains s'illustrent aux Special Olympics d'Abu Dhabi    Fiscalité, AMO… La corporation des cliniques privées fait le point    18 FICAM®: L'Espagne à l'honneur    UMT : Miloudi Moukharik rempile    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les droits sociaux et juridiques de l'artiste à l'ordre du jour
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 12 - 12 - 2018

Le Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques tient son 7ème congrès
Les politiques culturelles, les droits sociaux des artistes, les droits d'auteur et droits voisins… sont parmi les points d'ordre du 7ème congrès national du Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques, prévu du 21 au 23 décembre, à M'diq. En effet, ce congrès se veut ainsi une étape nouvelle dans l'action militante du syndicat après un quart de siècle au service des droits des professionnels ainsi qu'une étape où le congrès tentera de répondre à de nouveaux questionnements partant des exigences de la scène professionnelle. «C'est une occasion pour les participants d'évaluer la situation actuelle de la scène artistique et la discussion du document d'orientation.
Celui-ci regroupe l'ensemble des orientations du syndicat», indique à ce sujet Bouhcine Messaoud, président du syndicat. Et d'ajouter que «plusieurs axes seront abordés à cette occasion dont notamment les droits sociaux et juridiques de l'artiste. Sera également discuté le renforcement des compétences du syndicat. Nous remarquons qu'il existe un grand vide au niveau de la formation syndicale». Lors de ce congrès il a été décidé aussi d'activer et de mettre à niveau les filières professionnelles au sein des structures sectorielles, et de consacrer le concept de la régionalisation et de la décentralisation dans l'organisation interne du syndicat.
Selon le président du syndicat, l'année culturelle 2018 s'est soldée par la réalisation d'importants projets. «La loi de l'artiste figure parmi les grands chantiers. C'est un grand exploit. Elle représente un pas important dans la protection des artistes contre toute forme d'injustice et d'exploitation et une avancée dans leur droit à la protection sociale. Il a nécessité presque 5 ans de travail». M. Messaoud a également cité l'application de la disposition de la loi relative à la protection du droit d'auteur et droits voisins. «Cela a permis au Bureau marocain du droit d'auteur d'accroître ses revenus», dit-il. Notons que le congrès intervient suite au renouvellement et à la restructuration de la formation syndicale, conformément aux décisions du congrès national extraordinaire tenu en 2016. «Le syndicat a changé d'appellation et de structures pour s'ouvrir à tous les métiers relatifs aux arts dramatiques».
Près de 200 congressistes, délégués par les assemblées générales des 18 sections régionales des 12 régions du Maroc, prendront part à ce rendez-vous. Il connaîtra également la présence d'artistes, de journalistes, d'acteurs associatifs, de personnalités publiques et de représentants de syndicats amis d'Egypte, des Emirats Arabes Unis, de France et de Jordanie. Au programme de ce congrès, un hommage fort aux dirigeants successifs du syndicat depuis sa création, à savoir Aziz Saad Allah, Mohamed Qouati et Hassan Ennafali, en reconnaissance de leurs efforts au sein du syndicat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.