Impôts: Peu utilisé, le rescrit n'a pas réduit la peur du contrôle    Douane: Le Brexit ne change rien avec le Royaume-Uni    Athlétisme: Les griefs de la mission parlementaire    Un Monde Fou    Hooligan    Du théâtre improvisé pour challenger les comédiens    Coronavirus: nouvelle sortie rassurante de l'OMS    Ouverture d'un consulat à Laâyoune : la Côte d'Ivoire refuse qu'on lui dicte sa conduite dans les relations internationales    Les gouvernements se doivent d'accorder aux gens les droits dont ils ont besoin    Nouveau coup de filet en Turquie contre le mouvement du prédicateur Gülen    L'appel de l'USFP aux partis de la majorité et de l'opposition à un débat sur la réforme du système électoral    Mise en place d'un mécanisme de dialogue parlementaire entre le Maroc et le Chili    Battu par Man United, Chelsea sous haute pression    Guardiola et Sterling resteront à City même sans Coupe d'Europe    Divers sportifs    Quelles voies d'émergence pour le Maroc ?    Le Japon considéré comme le premier employeur privé étranger au Maroc    Des étudiants à l'origine d'une campagne de sensibilisation dédiée à la santé mentale en milieu universitaire    Divers    L'OMS opposée à toute prise de mesure disproportionnée contre le coronavirus    Divers Economie    Signature d'une convention actant une forte baisse des primes d'assurance pour les bénéficiaires du programme "Intelaka"    Abdallah Baida, un explorateur des mots    Patrick Sébastien tacle Nagui et France 2    Bon début d'année pour les aéroports marocains, Casablanca en tête    Béni Mellal: ils falsifiaient les dossiers de couverture médicale    Banque : des dizaines de milliers de suppressions de postes annoncées dans le monde    Virus : en Chine, le « cauchemar logistique » des entreprises étrangères    Escalade dans l'est de l'Ukraine: un soldat tué, cinq blessés (Kiev)    FIFM : Rémi Bonhomme nouveau directeur artistique de la 19ème édition    L'Oriental Fashion Show : Rajae Lahlou dévoile sa quête de soi    Un paysage politique recroquevillé!    Secousses telluriques: Au Maroc, la terre a tremblé    Le Raja s'incline en Egypte sur un petit score jouable à domicile    Liga: le Real Madrid accroché par le Celta Vigo    La constitution chilienne au cœur de la contestation populaire…    GPBM : le programme d'appui des PME connaîtrait déjà un engouement de la part des porteurs de projet    Maroc Telecom: un RNPG fortement impacté par la sanction de l'ANRT    Le thème est axé sur le terrorisme    Maroc-Guinée Equatoriale : Rencontre à Rabat pour «mettre en route» la coopération dans les domaines des mines et des hydrocarbures    Le Japon premier employeur privé étranger au Maroc    Un joueur du Wydad hospitalisé en urgence (PHOTO)    Starlink : Space X rate l'atterrissage en mer du premier étage de sa fusée    Parlement, l'action des commissions tourne au ralenti    « Biohacking » et transhumanisme : des Russes expérimentent avec leur corps    Deuxième édition de la Conférence sur les défis de l'Union africaine : Objectif, renforcer l'intégration et l'émergence du continent    La SNRT rend hommage à Feu Abderahmane Achour    Désaccord au sein de l'UE sur les moyens pour contrôler l'embargo en Libye    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Stratégie de développement: Addou fait le point avec les députés
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 26 - 06 - 2019

Le PDG de la RAM chez la commission parlementaire chargée du contrôle des finances publiques
Pour son deuxième passage devant les députés en l'espace de quelques semaines, le PDG de la Royal Air Maroc (RAM) a insisté sur le développement qu'a connu la compagnie ces dernières années et l'amélioration de la qualité des services. En effet, Abdelhamid Addou était hier, mardi, l'hôte de la commission parlementaire chargée du contrôle des finances publiques à la Chambre des représentants.
Le numéro un de la compagnie a affirmé que la RAM est un acteur important dans le domaine du transport aérien avec plus de 400 destinations possibles et 100 liaisons directes dont 80 avec aéroports internationaux aux quatre continents. Dans les détails, le responsable a fait savoir que la RAM propose plus de 40 destinations vers l'Europe, 32 à l'échelle du continent africain, 5 au Moyen-Orient et 7 en Amérique du nord citant l'exemple de la nouvelle connexion avec la ville américaine de Boston dont l'inauguration remonte à quelques jours seulement. Le responsable a insisté devant les parlementaires sur le leadership de la compagnie sur le plan africain à travers l'augmentation des dessertes hebdomadaires avec plusieurs pays, notamment le Sénégal et la Mauritanie sans oublier le renforcement des connexions avec plusieurs autres destinations sur le continent comme Conakry, Bamako, Libreville et Accra.
Il a également été question du recrutement de personnel (hôtesses et stewards) originaires de pays de l'Afrique subsaharienne pour l'ancrage de l'identité africaine de la compagnie. En plus du transport des passagers, celui des marchandises figure également dans la stratégie africaine de la compagnie à travers sa filiale RAM Cargo qui vient d'acquérir un nouveau Boeing 767 permettant ainsi à plusieurs pays sur le continent de renforcer leurs connexions avec les plus importantes plates-formes d'import-export en Europe et Amérique du nord.
Il faut dire que la flotte de la compagnie a été renforcée avec l'acquisition de nouveaux appareils sachant que la quasi-totalité des avions est moderne et équipée selon les meilleure standards internationaux. Par ailleurs, le management de la RAM dévoile une stratégie de développement ambitieuse avec l'objectif affiché de se transformer d'une compagnie de transport aérien classique en un acteur international incontournable dans le domaine. Pour ce faire, les responsables veulent doubler le nombre d'avions à l'horizon 2028.
En attendant, la compagnie va rejoindre l'alliance Oneworld, ce qui constitue une première à l'échelle continentale. Cette adhésion va permettre notamment d'étendre son réseau et ses destinations par l'adjonction de lignes exploitées par ses alliées via des accords de partage de code. Ceci est de nature à accroître l'interconnectivité avec la possibilité d'attirer de nouveaux clients sur les lignes de la RAM. Au cours de la réunion avec les parlementaires, il a été question une nouvelle fois de la concurrence assez rude de la part de plusieurs compagnies internationales. Un appel a également été lancé pour la signature d'un nouveau contrat programme avec l'Etat.
Base aérienne de Laâyoune
La RAM a inauguré officiellement il y a quelques semaines sa nouvelle base aérienne à Laâyoune. Grâce à ce projet, la compagnie proposera 7 lignes et 38 fréquences par semaine sur son hub régional de Laâyoune. Dans les détails, la mise en place de cette base aérienne régionale intervient suite à la conclusion d'une convention de partenariat entre le Conseil de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra et Royal Air Maroc. Au total, le programme comprend 13 fréquences par semaine dont 10 vers les villes d'Agadir, Dakhla, Marrakech, Smara et Guelmim à raison de deux fréquences par semaine pour chacune des routes aériennes domestiques.
Ce programme est renforcé par une liaison de trois fréquences par semaine entre Laâyoune et Las Palmas (Iles Canaries). Ces nouvelles routes aériennes renforcent ainsi l'offre existante de la compagnie nationale sur son hub régional, reliant Laâyoune à Casablanca (14 fréquences par semaine), à Agadir (4 fréquences par semaine), à Dakhla (4 fréquences par semaine) et à Las Palmas (3 fréquences par semaine). L'offre existante est également proposée à des tarifs fixes et accessibles qui varient entre 300 et 700 DH l'aller simple.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.