« Renvoyez-la! »: Le ton de la campagne Trump est donné    Drame d'Imlil. Peine capitale pour les trois principaux accusés    Turquie: 17 morts dans l'accident d'un minibus de migrants    OMS: l'épidémie d'Ebola est une "urgence" sanitaire mondiale    Fouzi Lekjaa nommé 2ème vice-président de la CAF    Projection du film «Tel Aviv on Fire» à l'IF d'Oujda    Amane Souss lance le format 7 litres    El Akademia Master class : L'Orchestre national des jeunes du Maroc régale    Du flou encore sur le départ de Renard    Le PPS rend hommage à Khalid Naciri    Procès Imlil. La Cour met l'affaire en délibéré    Pour renforcer sa contribution au marché financier marocain : L'AMMC se dote d'un conseil scientifique    Gnaoua Festival : Berlin en transe en août prochain    Le 10è festival «Timizart» d'argent du 18 au 22 juillet à Tiznit    Instagram masque les likes dans six pays    Hépatite B: Attention aux pratiques traditionnelles!    Le FMI appelle à des réformes ambitieuses du marché du travail    Carlos Ghosn poursuit Nissan et Mitsubishi Motors    Mission de manager: ardeur de l'entreprise    CAN-2019 : La consolante pour le Nigeria, encore 3e    World's Coffee Growers Seek to Set Minimum Price to Help Poor Farmers    Apollo's Code: Meet the Computer Programmer Who Landed Us on the Moon    Quantique ?    Restrictions à la visite à New York du chef de la diplomatie iranienne    La CAF change l'arbitre de la finale    Le Néerlandais de Ligt signe à la Juventus Turin    Objectif Downing Street : Ultimes plaidoyers des deux candidats    Terres soulaliyates. La commission adopte trois projets de loi    Promotion de l'emploi dans le secteur de l'aviation civile : L'ONDA et l'Anapec s'allient    Accès à l'eau potable : L'AFD et l'ONEE signent un accord de 101 millions d'euros    Carola Rackete, capitaine du Sea-Watch 3, s'explique devant les magistrats    Loi-cadre sur l'Education: PJD et Istiqlal, porte-drapeaux de l'obscurantisme ?    Une saga nommée «Megri»    Enjeux des approches de la formation des ressources humaines dans le contexte du New public management    Divers    Création d'un écosystème BSH dans le secteur de l'électroménager    99,8% des ménages équipés en téléphones mobiles    Le Polisario épinglé par Human Right Watch    Présentation du projet de politique publique intégrée pour les personnes âgées    Une faille d'Android permet aux hackers d'accéder à vos photos    Le Sénégal y est presque    6500 sportifs attendus aux 12èmes Jeux africains au Maroc    Le WAC passe au mode serbe    Apporter une réponse collective aux défis stratégiques, sécuritaires et économiques auxquels nos pays se trouvent confrontés    Bouillon de culture    Nouvelle édition du Festival international des arts de la rue à Laâyoune    Record de nominations pour la série "Game of Thrones" aux Emmy Awards    Biennale d'art contemporain. Rabat, capitale artistique de la rentrée !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Stratégie de développement: Addou fait le point avec les députés
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 26 - 06 - 2019

Le PDG de la RAM chez la commission parlementaire chargée du contrôle des finances publiques
Pour son deuxième passage devant les députés en l'espace de quelques semaines, le PDG de la Royal Air Maroc (RAM) a insisté sur le développement qu'a connu la compagnie ces dernières années et l'amélioration de la qualité des services. En effet, Abdelhamid Addou était hier, mardi, l'hôte de la commission parlementaire chargée du contrôle des finances publiques à la Chambre des représentants.
Le numéro un de la compagnie a affirmé que la RAM est un acteur important dans le domaine du transport aérien avec plus de 400 destinations possibles et 100 liaisons directes dont 80 avec aéroports internationaux aux quatre continents. Dans les détails, le responsable a fait savoir que la RAM propose plus de 40 destinations vers l'Europe, 32 à l'échelle du continent africain, 5 au Moyen-Orient et 7 en Amérique du nord citant l'exemple de la nouvelle connexion avec la ville américaine de Boston dont l'inauguration remonte à quelques jours seulement. Le responsable a insisté devant les parlementaires sur le leadership de la compagnie sur le plan africain à travers l'augmentation des dessertes hebdomadaires avec plusieurs pays, notamment le Sénégal et la Mauritanie sans oublier le renforcement des connexions avec plusieurs autres destinations sur le continent comme Conakry, Bamako, Libreville et Accra.
Il a également été question du recrutement de personnel (hôtesses et stewards) originaires de pays de l'Afrique subsaharienne pour l'ancrage de l'identité africaine de la compagnie. En plus du transport des passagers, celui des marchandises figure également dans la stratégie africaine de la compagnie à travers sa filiale RAM Cargo qui vient d'acquérir un nouveau Boeing 767 permettant ainsi à plusieurs pays sur le continent de renforcer leurs connexions avec les plus importantes plates-formes d'import-export en Europe et Amérique du nord.
Il faut dire que la flotte de la compagnie a été renforcée avec l'acquisition de nouveaux appareils sachant que la quasi-totalité des avions est moderne et équipée selon les meilleure standards internationaux. Par ailleurs, le management de la RAM dévoile une stratégie de développement ambitieuse avec l'objectif affiché de se transformer d'une compagnie de transport aérien classique en un acteur international incontournable dans le domaine. Pour ce faire, les responsables veulent doubler le nombre d'avions à l'horizon 2028.
En attendant, la compagnie va rejoindre l'alliance Oneworld, ce qui constitue une première à l'échelle continentale. Cette adhésion va permettre notamment d'étendre son réseau et ses destinations par l'adjonction de lignes exploitées par ses alliées via des accords de partage de code. Ceci est de nature à accroître l'interconnectivité avec la possibilité d'attirer de nouveaux clients sur les lignes de la RAM. Au cours de la réunion avec les parlementaires, il a été question une nouvelle fois de la concurrence assez rude de la part de plusieurs compagnies internationales. Un appel a également été lancé pour la signature d'un nouveau contrat programme avec l'Etat.
Base aérienne de Laâyoune
La RAM a inauguré officiellement il y a quelques semaines sa nouvelle base aérienne à Laâyoune. Grâce à ce projet, la compagnie proposera 7 lignes et 38 fréquences par semaine sur son hub régional de Laâyoune. Dans les détails, la mise en place de cette base aérienne régionale intervient suite à la conclusion d'une convention de partenariat entre le Conseil de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra et Royal Air Maroc. Au total, le programme comprend 13 fréquences par semaine dont 10 vers les villes d'Agadir, Dakhla, Marrakech, Smara et Guelmim à raison de deux fréquences par semaine pour chacune des routes aériennes domestiques.
Ce programme est renforcé par une liaison de trois fréquences par semaine entre Laâyoune et Las Palmas (Iles Canaries). Ces nouvelles routes aériennes renforcent ainsi l'offre existante de la compagnie nationale sur son hub régional, reliant Laâyoune à Casablanca (14 fréquences par semaine), à Agadir (4 fréquences par semaine), à Dakhla (4 fréquences par semaine) et à Las Palmas (3 fréquences par semaine). L'offre existante est également proposée à des tarifs fixes et accessibles qui varient entre 300 et 700 DH l'aller simple.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.