Covid-19 au Maroc: le dernier bilan par région    Audit en cours pour déterminer les causes exactes    Covid-19: le point sur la situation aux Etats-Unis, nouvel épicentre de la pandémie    «Mon Dieu gardez moi de mes amis, Quant à mes ennemis je m'en charge»    Les réserves des centrales syndicales    L'artiste marocain Marcel Botbol meurt du coronavirus    Fonds spécial: la contribution du groupe Centrale Automobile Chérifienne    El Youbi: “On s'attend à un aplatissement de la courbe de l'épidémie, à condition…”    OCP: Un Chiffre d'affaires de plus de 54 MMDH en 2019    Coronavirus : Le vrai du faux sur l'épidémie au Maroc ce mercredi 1 avril 2020    Sancho, le digne héritier de CR7 à United?    Le CCM divertit les citoyens marocains en période de confinement    «Quand on vit de lecture et d'écriture, on s'habitue à la solitude»    La musique: Ce langage universel qui a sorti le monde de sa boule!    Assurances automobiles : La FMSAR s'organise pour garantir le renouvellement    Soyons des acteurs réactifs et encourageons les propositions positives    Mali: Des législatives entre terrorisme et coronavirus…    ADM : chiffre d'affaires en hausse de 8% à fin 2019    Coronavirus : L'Arabie saoudite appelle à reporter les plans du hajj    Fadel Iraki, le cofondateur du “Journal Hebdo”, n'est plus    La Fondation de Salé pour la culture et les arts reporte toutes ses activités    Coronavirus : A quand une audition des responsables gouvernementaux marocains ?    Fadel Iraki, mécène et acteur du monde culturel et des médias, homme d'affaires et d'engagements, s'est éteint    Le Gadem pense fort aux socio-économiquement isolés ou plus vulnérables    Institut national des sciences de l'archéologie et du patrimoine : Les filières d'enseignement et de recherche publiées au BO    Pour amortir le choc économique dû au coronavirus : Bank of Africa annonce ses mesures de soutien aux ménages et entreprises    Un projet terroriste déjoué en Tunisie    UE: 1 nouveau naturalisé sur 10 est Marocain    Covid-19 : les composantes parlementaires mobilisées pour répondre aux exigences de la situation actuelle    La CNDP prolonge le moratoire sur la reconnaissance faciale    La production dans la construction en hausse de 3,6% dans la zone euro    Décès du docteur et militant Ahmed Bourra    Les commissions de contrôle des prix sur le qui-vive    Détermination du gouvernement à protéger les citoyens contre le coronavirus    Les éboueurs en première ligne à Fès    Du rêve au report : La course d'obstacles de Tokyo-2020    Les Jeux olympiques de 2020 auront lieu le 23 juillet 2021    Les Mondiaux d'athlétisme repoussés à 2022    L'activité des ports de Mohammedia, Agadir et Jorf Lasfar n'est pas affectée par la pandémie    Les marchands non financiers pronostiquent une stabilité de leur activité au premier trimestre    Ça ne va pas si mal que ça pour nos étudiants au Canada    La musique au temps du coronavirus, un refuge qui apaise les esprits    Les éditeurs multiplient les initiatives pour garder le contact avec les lecteurs    Liga: Real Madrid va finalement baisser les salaires de ses stars    Covid-19: la Bundesliga ne reprendra pas avant cette date    WAC-EST: Le TAS fixe une nouvelle date    Ligue des champions: le Wydad et le Raja disent «niet» à la CAF    La demande explose pour les banques alimentaires new-yorkaises    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Stratégie de développement: Addou fait le point avec les députés
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 26 - 06 - 2019

Le PDG de la RAM chez la commission parlementaire chargée du contrôle des finances publiques
Pour son deuxième passage devant les députés en l'espace de quelques semaines, le PDG de la Royal Air Maroc (RAM) a insisté sur le développement qu'a connu la compagnie ces dernières années et l'amélioration de la qualité des services. En effet, Abdelhamid Addou était hier, mardi, l'hôte de la commission parlementaire chargée du contrôle des finances publiques à la Chambre des représentants.
Le numéro un de la compagnie a affirmé que la RAM est un acteur important dans le domaine du transport aérien avec plus de 400 destinations possibles et 100 liaisons directes dont 80 avec aéroports internationaux aux quatre continents. Dans les détails, le responsable a fait savoir que la RAM propose plus de 40 destinations vers l'Europe, 32 à l'échelle du continent africain, 5 au Moyen-Orient et 7 en Amérique du nord citant l'exemple de la nouvelle connexion avec la ville américaine de Boston dont l'inauguration remonte à quelques jours seulement. Le responsable a insisté devant les parlementaires sur le leadership de la compagnie sur le plan africain à travers l'augmentation des dessertes hebdomadaires avec plusieurs pays, notamment le Sénégal et la Mauritanie sans oublier le renforcement des connexions avec plusieurs autres destinations sur le continent comme Conakry, Bamako, Libreville et Accra.
Il a également été question du recrutement de personnel (hôtesses et stewards) originaires de pays de l'Afrique subsaharienne pour l'ancrage de l'identité africaine de la compagnie. En plus du transport des passagers, celui des marchandises figure également dans la stratégie africaine de la compagnie à travers sa filiale RAM Cargo qui vient d'acquérir un nouveau Boeing 767 permettant ainsi à plusieurs pays sur le continent de renforcer leurs connexions avec les plus importantes plates-formes d'import-export en Europe et Amérique du nord.
Il faut dire que la flotte de la compagnie a été renforcée avec l'acquisition de nouveaux appareils sachant que la quasi-totalité des avions est moderne et équipée selon les meilleure standards internationaux. Par ailleurs, le management de la RAM dévoile une stratégie de développement ambitieuse avec l'objectif affiché de se transformer d'une compagnie de transport aérien classique en un acteur international incontournable dans le domaine. Pour ce faire, les responsables veulent doubler le nombre d'avions à l'horizon 2028.
En attendant, la compagnie va rejoindre l'alliance Oneworld, ce qui constitue une première à l'échelle continentale. Cette adhésion va permettre notamment d'étendre son réseau et ses destinations par l'adjonction de lignes exploitées par ses alliées via des accords de partage de code. Ceci est de nature à accroître l'interconnectivité avec la possibilité d'attirer de nouveaux clients sur les lignes de la RAM. Au cours de la réunion avec les parlementaires, il a été question une nouvelle fois de la concurrence assez rude de la part de plusieurs compagnies internationales. Un appel a également été lancé pour la signature d'un nouveau contrat programme avec l'Etat.
Base aérienne de Laâyoune
La RAM a inauguré officiellement il y a quelques semaines sa nouvelle base aérienne à Laâyoune. Grâce à ce projet, la compagnie proposera 7 lignes et 38 fréquences par semaine sur son hub régional de Laâyoune. Dans les détails, la mise en place de cette base aérienne régionale intervient suite à la conclusion d'une convention de partenariat entre le Conseil de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra et Royal Air Maroc. Au total, le programme comprend 13 fréquences par semaine dont 10 vers les villes d'Agadir, Dakhla, Marrakech, Smara et Guelmim à raison de deux fréquences par semaine pour chacune des routes aériennes domestiques.
Ce programme est renforcé par une liaison de trois fréquences par semaine entre Laâyoune et Las Palmas (Iles Canaries). Ces nouvelles routes aériennes renforcent ainsi l'offre existante de la compagnie nationale sur son hub régional, reliant Laâyoune à Casablanca (14 fréquences par semaine), à Agadir (4 fréquences par semaine), à Dakhla (4 fréquences par semaine) et à Las Palmas (3 fréquences par semaine). L'offre existante est également proposée à des tarifs fixes et accessibles qui varient entre 300 et 700 DH l'aller simple.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.