Remaniement ministériel: Mohammed VI reçoit El Othmani en audience    Meknès: arrestation de deux frères pour transfert de fonds à des combattants en Syrie et en Irak    La DGST rejette l'authenticité de deux documents qui lui sont attribués    Karina Sebti, nouvelle DG de Management de transition en France    Zakaria Fahim: " Le nouveau modèle de développement doit encourager entrepreneuriat"    Résultats financiers : Auto Hall tire son épingle du jeu en S1    Japon: Pas de procès pour Ghosn avant avril 2020    Quasi-stagnation de l'indice des prix en août selon le HCP    Un atelier clandestin de fabrication de sacs plastiques démantelé à Mohammédia    10 millions d'écoliers, élèves et étudiants au Maroc    BMCE Bank Of Africa dément les allégations fallacieuses de Maghreb Confidentiel et Afrique Intelligence    Mariage des mineures: Comment en venir à bout?    Brèves    Remaniement : le RNI reste dans le prochain gouvernement    Le Maroc participe à une grande opération de l'Interpol    Contrôle politique et autonomie des organismes publics    Tension au Congrès autour du signalement d'un lanceur d'alerte impliquant Trump    Insolite : Plus de jours fériés    Zidane face aux vents contraires après son pire naufrage au Real    Ligue Europa : Arsenal, Man United et Séville frappent d'entrée    Pour le Onze marocain, le chemin de Yaoundé passe en premier par Blida    Eclairage à Rabat sur les vertus de la médecine traditionnelle chinoise    Les dindes de Tnine Chtouka !    L'EMSI organise le 4ème Congrès international SysTol    Très chère 2M ! "La deuxième chaîne nous rassemble" Peut-être bien, mais à quel prix ?    Divers    Habib El Malki s'entretient avec le directeur du FNUAP pour la région arabe    U2 en concert en Inde    Les incroyables révélations de Sinéad O'Connor    L'hologramme de Whitney partira en tournée en 2020    Tension au Congrès autour du signalement d'un lanceur d'alerte impliquant Trump    Raja-Hilal Al Qods : Deux joueurs empêchés par Israël de jouer au Maroc    Il fait l'actu : Mohamed Karim Mounir, PDG de la BCP    Vidéos. L'Espagne célèbre la journée mondiale de la Paella    Loi cadre de l'enseignement. Une commission gouvernementale pour fixer les priorités    100 ans de l'aéropostale : Une exposition met en avant le rôle du Maroc dans l'histoire de l'aviation    Alerte météo : Averses orageuses localement fortes avec chute de grêle et rafales à partir du vendredi dans plusieurs provinces    Eliminatoires CHAN 2020 : Maroc-Algérie, une confrontation fratricide à Blida    Tarik Sektioui, nouvel entraîneur de la Renaissance sportive de Berkane    Le Festival Oasis 2019 comme si vous y étiez !    L'Espagne s'achemine vers la tenue d'élections législatives anticipées…    Premières Assises nationales du Développement humain    Statistiques du Haut-commissariat au plan (HCP)    Festival International du Film de Marrakech. Cap sur l'Australie !    DJ Nicola Cruz, l'explorateur de sons    Edito : Assises    Habib El Malki : La proclamation d'une Journée internationale de lutte contre l'islamophobie permettra de faire échec au discours de la haine    Championnats du monde de boxe : Mohamed Hamoute éliminé en 8èmes de finale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Marocains résidant à l'étranger : Cartographie des Marocains d'Europe
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 19 - 08 - 2019

Plus d'un million en France
La France est sans conteste le pays qui capte le plus grand nombre de Marocains résidant à l'étranger. Les statistiques disponibles dans ce sens font état de 1,25 million de Marocains qui y résident. Le mouvement de migration des Marocains à l'Hexagone a connu de grandes mutations. En 1974, cette migration était d'ordre économique. Elle ne représente aujourd'hui que 10% de la structure des migrants marocains en France. Le mouvement de regroupement familial a émergé une année après pour s'étendre jusqu'à 1984. Cette période a été marquée par l'arrivée de 147.932 épouses marocaines et leurs enfants sur le territoire français pour rejoindre ainsi leurs conjoints. Plus de la moitié des Marocains résidant en France sont des femmes (52%). Toutefois, les aspects sociaux tels que le mariage ne sont pas suffisants pour analyser la situation socio-démographique de cette catégorie de MRE.
Les statistiques françaises démontrent que 3.879 Marocaines dotés d'un diplôme supérieur ont choisi de rester en France. On peut également observer une forte migration d'étudiants marocains. En 2016, 22.913 étudiants ont choisi de poursuivre leurs études dans ce pays, soit 44% du total des étudiants expatriés. Et en dépit des mesures rigoureuses de naturalisation imposées par l'Etat français, 38.000 Marocains ont pu avoir la nationalité française ces dernières années.
150.000 naturalisés en Allemagne
Ils sont 180.000 Marocains à résider en Allemagne. Leurs âges oscillent entre 20 et 45 ans avec une moyenne de 3 enfants par famille. Selon les statistiques 2016, 12.950 Marocains se sont installés en Allemagne. Les mêmes statistiques démontrent que 22% des Marocains d'Allemagne ont un diplôme d'enseignement fondamental, tandis que 14% ont une qualification secondaire. En outre, 36% autres sont des bacheliers au moment où 27% ne disposent d'aucun diplôme. Par ailleurs, le nombre de Marocains naturalisés en Allemagne ne cesse de grimper. A fin 2017, 115.000 Marocains se sont vus attribuer la nationalité.
172.000 enfants nés en Espagne de mères marocaines
La migration des Marocains en Espagne est récente par rapport aux autres pays d'Europe. 880.000 Marocains, soit 15% du total des communautés étrangères, y résident. En 2018, 220.000 Marocains ont été naturalisés contre 11.000 en 1990. Les statistiques démontrent par ailleurs que sur la période 2010-2017, 172.000 enfants sont nés sur le territoire espagnol de mères marocaines. Ils représentent ainsi 29% des naissances étrangères en ce pays. Aussi, le nombre des élèves marocains inscrits dans les écoles espagnoles est de 200.000 enfants, soit 25% du total des élèves étrangers. Sur le marché de l'emploi espagnol, 103.000 Marocains travaillent dans les services contre 73.000 dans l'agriculture. De même, 36% de Marocains en Espagne opèrent dans les secteurs de l'industrie et du BTP. Il est à noter qu'une nouvelle politique de la migration a vu le jour en Espagne. La loi 14-2013 est venue avec de nouvelles orientations mettant ainsi le point sur une migration sélective. L'intérêt étant pour les investisseurs, entrepreneurs et professionnels hautement qualifiés.
Une bonne représentativité institutionnelle des MRE en Belgique
La Belgique accueille pour sa part 700.000 Marocains dont 460.000 naturalisés. 20% des jeunes marocains résidant en Belgique disposent d'un diplôme supérieur alors que ce taux atteint les 36% au niveau du territoire belge. Il ressort par ailleurs que les Marocains occupent des postes intéressants dans la société belge. On relève dans ce sens 300 médecins et 350 ingénieurs exerçant dans différents domaines. Les Marocains de Belgique sont également présents en force dans les représentations institutionnelles. On recense à cet effet 30 parlementaires (hommes et femmes) d'origines marocaines ainsi que 9 parlementaires fédéraux dont 3 dans la région de la Wallonie, 15 à Bruxelles et 3 dans la région flamande. On observe également 100 élus dans les conseils locaux, 2 maires de villes et 20 vice-maires. Aussi 120.000 auto-entreprises et 20.000 TPE sont dirigées par des Marocains.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.