Google fête l'indépendance du Maroc    La prison "Oukacha" dément "les fausses allégations" d'une avocate    Forum euro-méditerranéen d'Essaouira: Maryam AIT MOULAY remporte «Prix pour Jeunes Leaders»    Le BCIJ arrête deux présumés terroristes à Rabat    Les participants au 12ème Forum MEDays adoptent la Déclaration de Tanger    23.000 candidats aux concours des enseignants-cadres à Tanger    Paris : Al Omrane dévoile sa stratégie aux Marocains du Monde    Nouvelle possibilité d'achat de billets de foot    Devoxx 2019 : Les développeurs en conlave à Agadir    Le Premier secrétaire s'entretient avec l'ambassadrice de l'UE au Maroc    Sous la pression de la rue, Mohamad Safadi renonce à devenir Premier ministre du Liban    Le pape Francois invite 1.500 démunis à sa table    Driss Lachguar reçoit une délégation du gouvernement de la jeunesse marocaine    Le Onze national accroché par la Mauritanie    Coupe du Trône : Le HUSA et le TAS pour l'ultime acte    Euro 2020 : Allemagne et Pays-Bas décrochent leur qualification    Sao Tomé-et-Principe réaffirme son appui au Plan d'autonomie    La réalisation des grands projets d'infrastructures nécessite près de 600 milliards de DH    L'expérience marocaine dans le secteur minier présentée en Chine    Bouillon de culture    Nouvelle édition du Salon du livre de l'enfant et de la jeunesse    Le grand maître du cinéma européen, Costa Gavras, à la rencontre des étudiants marocains    Taekwondo. La sélection marocaine ne rentrera pas les mains vides du tournoi international de Paris    L'élection de Mohamed Boudra à la CGLU met le Maroc sous le feu des projecteurs    Le chanteur malien Salif Keita interpelle son président et tacle Macron... sans langue de bois    Belle performance en finale de l'élève Fatima Zahra Akhyar    Venise sous les eaux : Nouvelle marée haute dangereuse attendue ce dimanche    Séisme de magnitude 5,3 enregistré dans la région de Midelt    Lutte ouvrière!    La finale de la Coupe de Trône : Le Tihad de Casablanca vs le Hassania d'Agadir    Les députés du PPS décortiquent un projet obsolète    Le PPS et la Loi de Finances 2020    L'œuvre de Hamid Douieb sous la loupe    Le 12ème Forum MEDays clôt ses travaux    Mohamed Abdennabaoui : L'indépendance du pouvoir judiciaire est devenue une réalité    Liban: sous la pression de la rue, un ex-ministre renonce à devenir Premier ministre    L'alliance Renault-Nissan à la recherche du temps perdu    Nous sommes tous concernés par le diabète    Risques routiers: Renault Maroc sensibilise les écoliers!    Province de Jerada : Activation du plan provincial de lutte contre le froid    Vandalisme sportif : Arrestation de 10 personnes à Salé    Météo: Le temps qu'il fera ce dimanche    « Engagement et citoyenneté 2.0 », table ronde pour entamer la 5ème édition du Forum euro-méditerranéen des Jeunes Leaders d'Essaouira    Eliminatoires CAN 2021 : Triste match nul pour les Lions de l'Atlas    Les révélations fracassantes de Jamie Lee Curtis    Vidéo : L'école marocaine vue par The Tberguig !    Kamal Hachkar rend hommage à Neta Elkayam    Eliminatoires de la CAN 2021 / Maroc-Mauritanie : Premier véritable test pour Halilhodzic    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Technopole Foum El Oued : Une cité du savoir et de l'innovation au service des jeunes
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 21 - 10 - 2019

Située à 20 km de Laâyoune et pilotée par la Fondation Phosboucraâ
Conçue sur une superficie totale de 600 ha, la Technopole Foum El Oued pilotée par la Fondation Phosboucraâ est une Cité du savoir et de l'innovation, située à 20 km de la ville de Laâyoune, dont le montant d'investissement s'élève à 200 millions USD.
La première phase de construction de la Technopole a débuté avec la construction du Centre de recherche de l'Université Mohammed VI Polytechnique de Laâyoune sur la rive gauche du Oued Sakia El Hamra, sur une parcelle de 8 ha. Dédié à l'expérimentation autour des problématiques liées aux vents, à l'ensablement, aux énergies, à l'agriculture biosaline et à l'élevage camelin, le Centre de recherche de l'UM6P est le premier jalon qui concrétise une stratégie visant à offrir à la région un hub du savoir à rayonnement régional, national et africain.
S'étendant sur 5.000 m2 couverts avec un montant de travaux de 50 MDH, les 6 bâtiments du Centre de recherche sont aujourd'hui en cours d'achèvement avec une date de livraison prévue en 2019. Le Centre de recherche comprend 3 unités de recherche dédiées à la biotechnologie, les énergies renouvelables, l'eau et l'environnement, complétées par des espaces logistiques, un restaurant, une salle de conférence et un hall technologique. L'ensemble des 6 bâtiments est doté de toitures végétalisées et d'une seconde peau composée de brise-soleil, favorisant un confort thermique tout au long de l'année, et minimisant ainsi l'empreinte écologique. Par ailleurs, les bâtiments sont dotés de panneaux photovoltaïques et d'un système intelligent de gestion de l'énergie. Ce projet ambitieux s'inscrit dans la mission globale de la Fondation Phosboucraâ qui consiste à contribuer au développement durable des régions du Sud et au bien-être des communautés locales. Au-delà d'être un projet urbanistique innovant, la vocation de la Technopole est d'être à la fois un laboratoire pour la recherche et l'expérimentation et une plate-forme de transfert de connaissance pour favoriser le dynamisme socio-économique, non seulement de la région mais également de l'Afrique.
En vue de conforter sa vocation de ville du savoir et de la connaissance, la Technopole Foum El Oued est axée sur 3 composantes clefs qui tiennent compte des spécificités locales communes aux régions du Sud et au continent africain. La première composante est le pôle du savoir et de la recherche porté par l'Université Mohammed VI Polytechnique et son centre de recherche dédiés aux thématiques liées au contexte subsaharien. La seconde composante est le pôle business qui accueillera un incubateur pour accompagner les porteurs de projets et booster les start-up. Et enfin un pôle culturel qui inclut la construction d'un musée, d'un village commercial et artisanal, ainsi que des infrastructures à caractère social et environnemental visant l'amélioration de l'attractivité du territoire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.